LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les réseaux Secrets De La Défense Australienne Et FISSO

Commentaires Composés : Les réseaux Secrets De La Défense Australienne Et FISSO. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  30 Octobre 2012  •  8 171 Mots (33 Pages)  •  534 Vues

Page 1 sur 33

==Phrack Inc.==

Volume 0x0c, Issue 0x41, Phile #0x09 of 0x0f

==Phrack Inc.==

|=---------------------------------------------------------------------=|

|=---------------=[ Les réseaux secrets de la Défense ]=---------------=|

|=---------------------=[ Australienne et FISSO ]=--------------------=|

|=---------------------------------------------------------------------=|

|=-----------------------------[ The Finn ]----------------------------=|

|=-----------------------=[ TheFinn@phrack.org ]=----------------------=|

|=---------------------------------------------------------------------=|

|=----------=[ Traduit par BeRgA pour arsouyes.org et SOH ]=-----------=|

--[ Contents

1. Introduction

2. Le wardialling [NDT-1] et vous

3. Les origines de FISSO

4. Le DoD [NDT-2] et FISSO

5. Une introduction à l'EPL et au CCRA

6. L'EPL et le CCRA en profondeur

7. Autres standards

8. Secrets

9. Conclusion

10. Annexes

--[ 1. Introduction

Ce document vise à présenter un nouveau réseau secret entretenu par

le ministère de la Défense australien. D'après ce que j'en sais, ce

réseau est, tout comme le réseau SIPRNET du DoD américain, utilisé avec

des logiciels spécialement développés pour l'occasion, dans le but de

permettre une meilleure communication dans les procédures, ainsi qu'une

meilleure implémentation des systèmes de commande et de contrôle, du

renseignement, et de la logistique.

Gardez à l'esprit que cet article est basé sur ma propre expérience,

mes observations et des hypothèses. A cause de la nature volatile de

l'information, il m'arrivera de sortir du cadre de la légalité, en vous

présentant certains concepts inhérents à la façon dont les différents

ministères de la Défense s'interconnectent et maintiennent donc la même

politique de sécurité

réseau autour du monde.

J'ai pensé que ce document serait une bonne idée, car il m'a fallu des

semaines de lecture et de recherche avant de découvrir ces informations,

rien que pour savoir où les trouver. J'ai dû lire des documents du genre

de ceux qui commencent par vous expliquer comment utiliser un verbe dans

un texte, puis qui vous amène à l'utilisation des noms communs...etc...

Je vous assure que vous ne voulez pas vous plonger là-dedans ;)

--[ 2. Le Wardialling et vous

Après avoir wardiallé (technique consistant à identifier les services

tournant derrière un numéro de téléphone, à l'image du fingerprinting

informatique, NdT) pas mal de numéros, j'ai identifié quelques connexions

modems appartenant (évidemment) au DoD mais situées sur une partie du

réseau appartenant à la Marine australienne.

On ne trouve plus grand chose avec le wardialling aujourd'hui, car de plus

en plus de fournisseurs d'accès proposent à leurs clients des accès VPN

pour leur assurer une connectivité n'importe où dans le monde. Pourtant,

les militaires considèrent toujours les modems comme un bon moyen de

communication, étant donné qu'ils peuvent contrôler le point d'accès,

et enregistrer son activité.

Personnellement, j'utilise THCSCAN, tournant sous Windows, pour faire

du wardialling, étant donné qu'il fonctionne très bien en Australie

comme ailleurs. (Je précise qu'il fonctionne bien en Australie car

ces dernières années, bon nombre d'outils de wardialling utilisaient

des règles TRÈS rigoureuses pour vérifier que les numéros testés soient

conformes au plan de numérotation US et répondent aux normes d'appel -

très ennuyant -_-). Je l'ai toujours sur mes portables - je ne vais nulle

part sans lui ;). THC a dû retirer récemment de son site un grand nombre

de ses bons outils, à cause des changements de la législation allemande

à propos des outils de sécurité informatique, mais grâce à l'équipe de

packetstorm, ils sont toujours disponibles là-bas.

L'autre outil de wardialling que j'adore utiliser sous linux est iwar. [8]

C'est un très bon outil, vous permettant d'utiliser autant de modem que

votre machine peut en supporter. Il supporte également l'enregistrement

de toutes

...

Télécharger au format  txt (49.3 Kb)   pdf (385.9 Kb)   docx (36.8 Kb)  
Voir 32 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com