LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les éléments du choix de l'activité professionnelle

Dissertation : Les éléments du choix de l'activité professionnelle. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  14 Décembre 2012  •  Dissertation  •  1 032 Mots (5 Pages)  •  414 Vues

Page 1 sur 5

Chapitre 1

Les éléments du choix

de l’activité professionnelle

Le droit d’accès à une activité professionnelle trouve son origine dans deux principes fondamentaux : la liberté d’entreprendre et le droit au travail. En effet, le préambule de la constitution de 1946 énonce « Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi ». Mais pour toute personne, accéder à une activité professionnelle suppose d’adopter un régime juridique donné : salarié, fonctionnaire ou travailleur indépendant. Ces trois régimes ainsi que leurs modalités d’accès sont définis par la loi et les conventions.

A Les principes nationaux et communautaires en matière d’accès au travail

1. La législation française du travail

Le travail n’est pas une notion juridique, il s’inscrit dans une relation juridique entre deux personnes ; il peut être à l’origine de deux types de contrat.

a. Le contrat de louage

Le contrat de louage est qualifié aujourd’hui de contrat de travail : il concrétise les rapports entre un employeur et un salarié. Trois éléments sont nécessaires pour qualifier un contrat de travail :

– une prestation de travail : tâche physique, intellectuelle ou artistique ;

– une rémunération versée en contrepartie ;

– un lien de subordination : c’est l’élément essentiel du contrat de travail. Il se manifeste par l’exécution d’un travail sous l’autorité d’un employeur qui a le pouvoir de donner des ordres, d’en contrôler l’exécution et de sanctionner les manquements de son subordonné.

b. Le contrat d’entreprise

Il met en relation un travailleur indépendant et son client. Le contrat d’entreprise est un contrat par lequel une personne - l’entrepreneur - s’engage, vis-à-vis d’une autre - le client -, à réaliser un ouvrage ou à fournir un service moyennant une rémunération déterminée.

Ce contrat échappe au droit du travail.

Le décret d’Allarde des 2 et 17 mars 1791 reconnaît à toute personne la liberté d’exercer la profession de son choix d’une manière indépendante ou au service d’autrui. Le principe de la liberté du travail est fondamental et s’oppose à toute intervention autoritaire.

2. L’accès à une activité professionnelle des ressortissants des États membres de l’Union européenne

La réalisation du marché unique (Acte unique de 1986) prévoit la libre circulation des travailleurs dans l’Union européenne. Cette liberté revêt trois aspects :

– la liberté de circulation des travailleurs qui implique, pour les travailleurs, le droit de

– travailler dans un État membre, le droit d’y résider, le droit à l’égalité de traitement, etc. ;

– la liberté d’établissement qui permet à un prestataire de service de s’installer durablement pour exercer son activité dans un autre État membre que le sien ;

– la libre prestation de services qui se définit comme la prestation temporaire d’un service effectuée par un prestataire dans un autre État membre que celui dans lequel il est établi.

Hachette Livre 2009 – DROIT BTS – La photocopie est autorisée pour une classe.

B Les régimes juridiques du salarié et du travailleur indépendant

1. Travail subordonné ou travail indépendant ?

a. Salarié ou entrepreneur ?

Alors que le travail subordonné met le travailleur sous le contrôle de l’employeur, le travail indépendant permet à l’entrepreneur d’organiser seul son travail. Ainsi, la distinction entre le travail subordonné et le travail indépendant résulte des conditions dans lesquelles est exercée l’activité des travailleurs.

Les conditions

d’exécution du travail Le travail subordonné Le travail indépendant

La prestation de travail Les travailleurs

...

Télécharger au format  txt (7.5 Kb)   pdf (95.6 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com