LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Financement De L'économie Et Le rôle Du Marché Financier

Note de Recherches : Le Financement De L'économie Et Le rôle Du Marché Financier. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  6 Mars 2014  •  1 462 Mots (6 Pages)  •  758 Vues

Page 1 sur 6

CH1 Le financement de l’économie et le rôle du marché financier

1. Les différentes modalités de financement de l’économie

La situation financière d’un agent économique, entendue comme la différence entre ses ressources propres et ses dépenses sur une période donnée, permet de distinguer ceux qui affichent une capacité de financement de ceux qui éprouvent un besoin de financement.

1.1 Le choix entre les modes de financement interne ou externe

A. Le financement interne

Le financement interne est possible lorsqu’un agent économique dispose d’une capacité de financement. C’est le cas des entreprises qui utilisent les bénéfices réalisés par le passé pour autofinancer leurs investissements. Ce type de financement ne coûte rien ; il permet d’éviter l’endettement et donc le paiement des intérêts d’emprunt.

B Le financement externe

Pour satisfaire leur besoin de financement lorsque l’autofinancement est insuffisant, les entreprises peuvent avoir recours :

– au crédit bancaire, mais il en coûte les intérêts à payer et une relative dépendance vis-à-vis des banques (exigence d’une garantie).

– à l’augmentation de capital : l’entreprise fait appel public à l’épargne en émettant de nouvelles actions sur le marché financier primaire. La contrepartie de ce mode de financement est une modification de la structure du capital social de l’entreprise : l’augmentation l’élargit à de nouveaux actionnaires avec lesquels il faut partager dividendes et droits de vote.

– à l’emprunt obligataire : l’entreprise fait appel public à l’épargne en émettant des obligations. Il s’agit de titres représentant chacun une fraction de l’emprunt contracté auprès du public et qui donnent lieu au paiement d’intérêts.

1.2 Les circuits de financement direct et indirect

A. Le circuit de financement direct

La rencontre entre agents à besoin de financement et agents à capacités de financement est dans ce cas directe. Elle a lieu sur les marchés financiers où s’échangent les titres qui permettent aux entreprises d’obtenir des ressources financières : celles-ci procèdent à un appel public à l’épargne. Le lieu de rencontre est le marché primaire, le marché secondaire n’étant guère plus qu’un marché d’occasion, la Bourse, où s’échangent des titres anciennement émis.

Le circuit de financement direct est surtout utilisé par les grandes entreprises qui peuvent être cotées sur le marché financier.

B. Le circuit de financement indirect

La rencontre entre agents à besoin de financement et agents à capacité de financement est indirecte quand elle se fait par l’intermédiaire des banques. Celles-ci reçoivent des dépôts, c’est-à-dire des ressources financières inemployées, en provenance d’agents à capacité de financement, qu’elles peuvent mettre à la disposition des agents à besoin de financement. Dans l’allocation de l’épargne, deux transactions apparaissent : une transaction entre l’épargnant et la banque, puis une transaction entre la banque et l’emprunteur. Le circuit de financement indirect est obligatoirement utilisé par les petites et moyennes entreprises qui ne peuvent pas faire appel public à l’épargne.

2. Le rôle du marché financier

2.1 Quelles sont les caractéristiques du marché financier ?

A. Les titres échangés sur le marché financier

Parmi les titres qui s’échangent sur les marchés financiers, on trouve tout d’abord les actions, qui représentent chacune une part de la propriété du capital d’une société, et qui permettent d’obtenir une part des bénéfices réalisés par la société, le dividende. Elles confèrent également un droit de vote à l’assemblée générale des actionnaires.

On trouve ensuite les obligations, qui représentent chacune la fraction d’un emprunt dit « obligataire ». Ce sont des titres de créance. Les obligations sont émises pour une durée fixée à l’avance et donnent droit à une rémunération généralement fixe (le coupon), calculée à partir d’un taux d’intérêt arrêté à l’avance.

Actions et obligations peuvent être revendues sur le marché secondaire lorsque leur détenteur éprouve un besoin de liquidité.

B. Les sociétés cotées

Les sociétés cotées sont classées dans une liste unique (Eurolist), par ordre décroissant de capitalisation boursière, en trois compartiments ( en fonction du montant de la capitalisation).

Les sociétés cotées sont soumises au même cadre réglementaire quelle que soit leur taille et s’engagent à :

– mettre au moins 25 % de leur capital social sur le marché ;

– présenter leurs comptes des trois dernières années et publier leurs comptes annuels ainsi que leurs résultats semestriels et leur chiffre d’affaires trimestriel ;

– communiquer toute information susceptible d’agir sur le cours de l’action.

C. L’autorité de régulation du marché

L’Autorité des marchés financiers (AMF) veille au bon déroulement des opérations financières et à la transparence de l’information. L’AMF supervise et contrôle

...

Télécharger au format  txt (10.5 Kb)   pdf (110.5 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com