LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La construction d'un bâtiment

Dissertation : La construction d'un bâtiment. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  14 Novembre 2012  •  Dissertation  •  1 298 Mots (6 Pages)  •  791 Vues

Page 1 sur 6

LA CONSTRUCTION DU BÂTIMENT

I- ORGANISATION DES CHANTIERS

A/ GENERALITES :

L’organisation d’un chantier est l’ensemble des dispositions envisagées pour l’exécution dans les meilleures conditions possibles d’un travail prévu.

Cette organisation consiste donc à définir et à coordonner les moyens nécessaires à la réalisation de l’œuvre tout en restant fidèle aux directives générales imposées par le maître de l’ouvrage.

Ces directives générales se résument à certains éléments, qui sont :

- La rapidité ;

- L’économie ;

- La qualité.

Bien que liées, dans le cadre de l’organisation rationnelle de certains travaux, l’une ou l’autre de ces trois intentions peut avoir un caractère prédominant.

Etant donné la diversité des types d’ouvrages réalisés, des formes, des matériaux employés, des procédés de construction, du matériel, des conditions locales, des moyens de financement, de la valeur de la main d’œuvre et des cadres, on peut dire que chaque chantier constitue un cas particulier d’organisation.

B/ LE PLANNING D’AVANCEMENT DES TRAVAUX

Le planning d’avancement des travaux est établi par le maître de l’œuvre afin de coordonner dans le temps des actions des diverses entreprises participant à une construction.

1- LE PROGRAMME GENERAL

Pour être valable, l’élaboration du programme doit tenir compte des exigences du maître de l’ouvrage et des conditions techniques qui découlent des marchés signés avec les diverses entreprises adjudicatrices. Il est évident que, dans les prévisions, seront inclus les congés légaux des entreprises. La durée moyenne des jours durant lesquels le travail est rendu impeccable.

2- LE PROGRAMME DETAILLE

L’établissement d’un programme détaillé est l’affaire du technicien, ou éventuellement du conducteur de travaux. Le praticien, lui, doit être en mesure de le lire et de l’interpréter, comme les plans de construction de l’ouvrage. Pour faciliter l’interprétation d’un programme donné, le contremaître ou le chef de chantier aura intérêt à établir son propre programme de travail.

C’est de l’examen du programme que découle l’importance à donner au chantier et à ses installations ainsi qu’au matériel à employer.

C/ INSTALLATIONS DE CHANTIER

Quelle que soit l’importance du chantier, il est nécessaire d’en prévoir l’installation et l’organisation.

Une installation rationnelle permet, dans une large mesure, de respecter les délais imposés, d’éviter le gaspillage de main-d’œuvre, de matériaux et de matériel, et de faciliter une bonne exécution.

Cette organisation devra être préparée à l’avance ; au bureau d’étude, pour les chantiers importants, ou sur place, mais suffisamment tôt, pour les petits chantiers.

Les installations de chantier comprennent toutes les constructions auxiliaires et les machines nécessaires à l’exécution d’un ouvrage. On y trouve, par exemple :

- Les voies d’accès et les chemins ;

- Les clôtures et les signalisations ;

- Les baraques et ateliers ;

- Les installations et parcs de stockage ;

- Les installations nécessaires à la fabrication du béton ;

- Les installations utiles au transport et au levage sur le chantier ;

- Les raccordements aux services publics, eau, électricité, eaux usées, téléphone ;

- Les échafaudages ;

- Les éléments de coffrage métallique, bois, etc

- Le parc des engins mobiles utilisés pour la construction.

Il est indispensable, avant de schématiser l’équipement d’un chantier, de connaitre les lieux et l’emplacement du terrain sur lequel s’édifiera la construction, d’en connaitre les voies d’accès, les possibilités de raccordement aux différents réseaux de canalisation d’eau, d’électricité et de téléphone.

1- VOIES D’ACCES ET CIRCULATION

Les voies d’accès au chantier, de même que les chemins à l’intérieur de celui-ci, doivent être en bon état et praticables par n’importe quel temps.

Ces chemins doivent permettre de desservir tous les points d’approvisionnement du chantier, de manière à réduire les transports manuels de matériaux ou de permettre le croisement aisé de deux véhicules.

2- BARRAQUEMENTS

D’une façon générale, dans l’implantation, il faut éviter que les baraques soient attenantes à l’ouvrage. L’orientation de celles-ci, on évitera autant que possible de disposer les ouvertures dans la direction des vents dominants.

La surface souhaitable des baraques est donnée en fonction du nombre d’ouvriers travaillant sur le chantier :

- Bureau

...

Télécharger au format  txt (9.2 Kb)   pdf (108.9 Kb)   docx (12.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com