LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir Communication Et Ses Acteurs: Comment comprenez-vous le rapport entre « lien social » et « lieux communs » ?

Mémoire : Devoir Communication Et Ses Acteurs: Comment comprenez-vous le rapport entre « lien social » et « lieux communs » ?. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  15 Mai 2013  •  312 Mots (2 Pages)  •  994 Vues

Page 1 sur 2

PREMIÈRE PARTIE (8 points)

Question 1 (4 pts)

Comment comprenez-vous le rapport entre « lien social » et « lieux communs » ?

A priori un lieu ne fait pas un lien, les halls de gare, les rues bondées, les grandes surfaces commerciales regorgent de

gens qui se croisent et au mieux s’ignorent, au pire se heurtent et se confrontent. Pourtant ce texte nous invite à

reconstruire des « lieux communs » nécessaires, selon lui, au « lien social ». À l’heure du Web 2.0 et des communautés

virtuelles reliant entre eux des gens séparés par des centaines ou des milliers de kilomètres, la proposition peut paraître

archaïque. D’ailleurs, l’auteur ne se laisse-t-il pas aller à une nostalgie facile en célébrant les villages d’antan ?

Pourtant, on ne peut que constater avec lui la disparition des lieux où « les informations sont échangées, les opinions

débattues, les conflits exprimés » ; disparition elle-même due à la spécialisation grandissante dont notre société se

nourrit, notamment en termes de marketing. On ne saurait aujourd’hui ouvrir un restaurant ou un café sans un

« concept » visant une cible et éliminant tacitement toutes les autres ; le B-A BA des métiers de la communication ne

consiste-t-il pas à segmenter pour adapter son discours au répertoire et valeurs du récepteur ?

La difficulté réside en ce que ces cibles distinguées par l’analyse conceptuelle comme par la pratique de la

communication ne vivent pas en des lieux séparés, sans frottement les unes avec les autres. Dans la réalité urbaine, sur

un même territoire, les différentes catégories sociales, les différents âges, les différents modes de vie se côtoient et

entrent en interaction. Si l’on ne veut pas que cette interaction soit exclusivement de l’ordre du conflit, il faut

qu’existent des lieux qui n’appartenant à personne soient communs à tous ; c’est-à-dire pas seulement vacants comme

une cage d’escalier d’HLM mais conviviaux comme une place de marché ou la piste de danse du bal populaire. Le lie

...

Télécharger au format  txt (2.1 Kb)   pdf (52.1 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com