LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire de la scène 8 Acte III de la pièce de théâtre d'Andromaque de Racine

Commentaire d'arrêt : Commentaire de la scène 8 Acte III de la pièce de théâtre d'Andromaque de Racine. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  1 Décembre 2013  •  Commentaire d'arrêt  •  537 Mots (3 Pages)  •  700 Vues

Page 1 sur 3

S'inscrire!ConnexionContactez-nousDissertations et des mémoiresLa Dissertation

Littérature / Commentaire de la scène 8 Acte III d'Andromaque de Racine

Commentaire de la scène 8 Acte III d'Andromaque de Racine

Recherche de Documents: Commentaire de la scène 8 Acte III d'Andromaque de RacineRechercher de 35 000 Dissertation GratuitesSoumis par:    26 mars 2012Balises: Mots: 1239   |   Pages: 5Vus: 1554Voir la version complèteS'inscrireI. La résurrection d'un passé douloureuxa. Le récit que fait Andromaque de la dernière nuit de Troie est particulièrement précis et organisé.Étudiez les différents mouvements de ce passage et montrez que l'héroïne revit et met en scèneson propre souvenir.1. • v. 992-996, p. 80-81 : les morts cruelles d'Hector et de son père.2. • v. 997-1005, p. 81 : élargissement et évocation de la dernière nuit de Troie.• v. 997-998 : élargissement avec évocation de la nuit en général.• v. 999-1002 : focalisation sur la figure de Pyrrhus.• v. 1003-1004 : nouvel élargissement avec évocation d'un univers sonore.• v. 1005 : focalisation sur la figure d'Andromaque.3. • v. 1006-1011, p. 81 : bilan et prise de décision.• v. 1006-1008 : bilan, marqué par la répétition anaphorique de « voilà », avec retour progressif àla réalité présente.• v. 1009-1011 : prise de décision, marquée par le « non ».Il s'agit donc bien d'une évocation organisée, avec des personnages principaux (Hector, Priam, Pyrrhus,Andromaque), des figurants (les « frères morts » v. 1001, les vainqueurs, les mourants) et un décor (lanuit, les « palais brûlants » v. 1000). Andromaque revit et revoit la scène en même temps. Elle està la fois actrice et spectatrice, puisqu'elle s'objective, au vers 1005, en parlant d'elle à la troisièmepersonne. C'est également ce que suggère l'expression « s'offrir à ma vue » au vers 1006.b. C'est une Andromaque submergée d'émotion qui relate dans cette tirade la destruction de sonpeuple. En dégageant les procédés par lesquels le personnage s'implique dans son propre récit, eten vous appuyant sur les figures de répétition, vous vous demanderez comment se manifeste sonémotion. L'émotion du personnage transparaît à travers :— l'emploi répété de l'interrogation (marque affective) dans les cinq premiers vers ;— les nombreuses répétitions anaphoriques (« dois-je oublier » v. 992 et v. 993, « songe » v. 997,« voilà » v. 1006 et v. 1008) ;Voir la version complèteS'inscrire— l'emploi du « non » au vers 1009 qui donne une certaine vivacité à la tirade. ;— l'irrégularité du rythme de certains vers (comme le vers 1009 justement, dans lequel la césure estdéplacée après le premier pied), ou encore les enjambements ;— les procédés par lesquels le personnage s'implique dans son propre discours : emploi de la premièrepersonne du singulier et du pluriel (pronoms personnels « je », « me », adjectifs possessifs « nos »,« mes »).c. Andromaque cherche à faire partager son désarroi à sa confidente, en lui mettant sous les yeuxle tableau de ces horreurs. Identifiez les procédés auxquels elle a recours pour y parvenir.Le récit de

...

Télécharger au format  txt (3.7 Kb)   pdf (62.2 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com