LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse du roman Les Misérables de Victor Hugo, Tome III, Livre III, « Le grand-père et le petit-fils » (1862)

Commentaires Composés : Analyse du roman Les Misérables de Victor Hugo, Tome III, Livre III, « Le grand-père et le petit-fils » (1862). Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  4 Juin 2012  •  427 Mots (2 Pages)  •  676 Vues

Page 1 sur 2

J’ai choisi de prendre un des textes du corpus, j’ai pris donc le document 4 : Victor Hugo, Les Misérables , Tome III, Livre III, « Le grand-père et le petit-fils » (1862)

Je trouve que cet extrait est plutôt bien écrit, je l’ai prit d’une part car j’aimait bien l’histoire et mais aussi parce que j’aime bien l’écrivain Victor Hugo. En lisant cet extrait, j’ai pu constater que Victor Hugo voulais faire passer un message, sans doute celui de l’importance de la famille, et des liens entre les personnes d’une même famille. En effet, même si à la fin Marius n’es pas vraiment triste de voir son père mort, je pense que il avait quand même cette curiosité, ce petit lien père-fils quand il s’est rendu au domicile de son père, car il n’était pas obliger d’y aller, mais il y es partit quand même donc je pense que même si il n’as pas d’estime pour son père, il y’a ce lien père-fils qu’on ne peut vraiment effacer totalement. J’ai perçu autre chose aussi c’est que malgré qu’un parent nous ai fait tels ou telle chose sa reste notre parent, et je me suis mise à place de Marius et personnellement ça m’aurais beaucoup attristé d’arriver au domicile de mon père que je n’ai jamais vu et qu’a mon arrivé il soit déjà mort. D’autre part, quand Marius fait mine de laisser tomber son chapeau car il a honte, c’est parce qu’il sait au fond de lui même que sa réaction n’es pas tout à fait normal, il n’es ni triste, ni déçu.. alors que c’est son père. Ce texte m’a aussi appris que malgré les liens père-fils, la douleur d’un fils abandonnée par son père peut être très forte au point de ne ressentir rien à la mort de celui-ci, donc cela veux dire que chacun à ses réactions face à des événements pareils. Même si j’ai bien aimer la tournure de l’histoire, d’un point de vue personnelle je n’ai pas adhérer à la réactions de Marius face à son père, car je pense, comme je l’ai dit précédemment que la famille c’est important, un père on en un qu’un, une mère on n’en à qu’une donc il faut profiter d’eux un maximum, car même si Mr. Pontmercy à abandonné son fils il devait y avoir une bonne raison et je pense même qu’il l’a fait par amour et pour le bien de Marius, car tout parent pense ainsi ou du moins la majorité des parents. C’est donc ainsi que j’ai ressentit l’histoire entre Marius et son père.

...

Télécharger au format  txt (2.4 Kb)   pdf (49.6 Kb)   docx (8.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com