LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de stage kiabi

Analyse sectorielle : Analyse de stage kiabi. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  20 Février 2017  •  Analyse sectorielle  •  3 260 Mots (14 Pages)  •  810 Vues

Page 1 sur 14

                                                                                                               

[pic 1]

UFR:SSA, Licence 3 AES

Période de professionnalisation réalisée à PROMOD

   Année universitaire:2014/2015

SOMMAIRE

Introduction :

I) Présentation du stage chez Kiabi

          A) Description de l’entreprise

          B) Description du poste occupé

II ) Explication,Traitement et analyse du sujet

           A) Explication du choix du sujet traité

           B) Traitement du sujet

           C) Analyse du sujet

Conclusion

           Bibliographie

J'ai choisi de faire ma période de professionnalisation à KIABI  car cela ne semblait alors une bonne façon de découvrir une autre manière de travailler.En choisissant KIABI qui est une grande structure, je savais que les postes n 'étaient pas figés à une seule tache.  La polyvalence* est un point possitive ,puisque j'ai acqueri de nombreuses competences. La flexibilité* est une  méthode que KIABI met en œuvre ce qui permet d'être à l'écoute de la clientele . J'ai donc occupée au sein de KIABI le poste de conseillère vente au rayon bébé de Septembre 2014 à Décembre 2014.Néanmoins malgré les nombreuses compétences des salariés on remarque la pénibilité du travail ainsi que l'alinénation des salariés. C'est pour ces raisons que je me suis intérogé sur les questions de la pénibilité et de l'aliénation au travail. Apres avoir présenté et descrit le poste de conseiller vente nous analyserons la pénibilité et l'aliénation au travail.

  1. Presentation du stage

A) Description de l 'entreprise

La période de professionnalisation s'est éffectuée au sein de l’entreprise KIABI. c’est un grand magasin de texile / prêt à porter Français , present sur le marcé internationnal. Leader sur le marché de la vente à petit prix. Le magasin dans lequel j'ai travaillé se situe à la Croix Blanche à Sainte Genevieve des bois en Essonne. La particularité de ce magasin relève de sa situation géographique. Il se situe dans le plus grand parc  commercial d' Ile de France, dès lors on peut comprendre que la concurrence est directe puisque la zone commercial possède 160 enseignes. Etant la seule enseigne de prets à porter petits spécialisé à petit prix et ayant une possition  stratégique ( à proximité de grands axes routiers).

De plus,il s'agit d'un KIABI  école,c'est à dire qu'il represente un modèle commercial pour les autres KIABI.

KIABI est ouvert du lundi au samedi de 09h00 à 20h00 et le dimanche de 10h00 à 20h00. La clientèle est diverse et variée, ce n'est pas qu'une catégorie de personne qui y accède bien que leurs strategies pourrait laisser entendre que seule une clientele à revenue modeste consommeraient.Il en ai donc rien. Cela est nottament du au prix attractif qui permet aux grand nombre de pouvoir consommer cette enseigne et aussi le fait que celle ci propose un large choix de produit , s'adressant à toute la famille. Il est vrai que la firme , offre une gamme varié de produit allant du bébé , enfants, femmes , hommes ainsi que par la femmes enceinte en passant par les tenues de sport . L'equipe qui est en cahrge du service des clients est constitué d'une trentaine de salariés.Cela pour répondre à une attente tres accru de la cmientèle.

            B) Description du poste occupé

Dans le cadre de mon travail, je devais principalement m’occuper de l'agencement du rayon bébé ainsi que de renseigner et d' orienter les clients.

Par la suite, j’ai occupé de nombreux postes, en fonction de l’affectation de chaque salarié.  J’ai commencé par exemple à m’occuper du ceintrage. Lorsque nous occupions cette fonctions, nous nous trouvions en réserve, c’est à dire dans la partie non visible du magasin. Nous devions fréquemment mettre sur ceintre les articles en un temps imparti ( 300 articles par heure). je devais effectuer ce travail  répétitif, aliénant et chronométré, lors des deux premières semaines, phase de ma période d’essai. Une fois cette période initéressante et fatigante, achevée, j’ai dû travailler à la caisse. Ce poste était lui aussi éprouvant de par la répétition des gestes et des codes de politesse, la posture et  la mission consistait à passer le plus grand nombre d'articles en un temps minime afin d’éviter une attente trop longue des clients.

J'ai également été en cabine, ce qui consistait à reprendre les vêtements que les clients ne souhaitaient pas acheter et de les remettre en rayon. Par la même occassion, je conseillais les clients. L’alternance entre les moments creux et ceux et  les momments de forte activité², ainsi que l’obligation de rester debout me fatiguait.

La dernière tache que j’ai dû effectuer fut l'implantation. Cette dernière consistait à prendre les articles sur ceintre en reserve et les implanter dans dans les différents rayons (rayon d'appartenance).

Enfin, nous avions aussi une mission commerciale à proprement parler. Nous devions proposer des services adaptés à chaque client pour les fidéliser.

La diversité des missions effectuées m’a permise de mieux cerner la polyvalence du metier de conseiller vente et de comprendre en quoi ce travail peut être qualifié d’aliénant.

La pénibilité est d’autant plus importante que c'est un  Kiabi école et notre travail see devait d'  être irréprochable.

II) Explication et analyse du sujet

A) Explication du choix du sujet traité

j' ai choisi de traité les questions de la pénibilité et de l'aliénation dans mon rapport de stage. Il me semble que ces angles d’approche sont fondamentaux dans le monde du travail, notamment à travers mon expérience. Lors de ma période de professionnalisation, j’ai observé que les conditions de travail des salariés ne sont pas idéales. En effet, la pénibilité est visible sous toutes ses formes, celle ci est du à l'intensité obligatoire dans une perspective de productivité, à la multitude des tâches à réaliser, ainsi qu' au stress que celles-ci engendrent.Le fait de devoir travailler toujours plus vite et sans vraiment réfléchir rend les travailleurs robotisés. L’efficacité est également encouragée par des méthodes mises en place comme le chronometrage qui ne  permet pas aux salariés de réaliser la tâche comme ils le desirent mais comme les “supérieurs” l'exgigents. Cette méthode de travail donne l’impression que la manière dont la tâche est réalisée importe moins que la quantité de travail effectué. Ce qui favorise l 'aliénation des salariés. La pénibilité est physique et morale.  Il faut porter des charges plus ou moins lourdes, les salariés sont toujours debout et en mouvement (alternance entre des moments où l’on piétine et des moments où l’on doit courir). De nombreux troubles musculo-squelettiques* dues au travail répétitif sont observés comme et les maux de tête, de dos ,  douleurs aux bras, aux jambes et aux pieds. La douleur morale, est quand à elle observée par la pression que subissent les salariés. Ainsi, lorsqu' ils ont terminé une tâche ils passent directement à une autre tâche. Ils doivent constament faire mieux et prouver leur loyauté en acceptant des tâches de plus en plus éprouvantes sans qu'ils puissent contester. La soumission est alors totale.La force mentale des salariés est alors sollicité pour ne pas abandonner leurs emplois.

...

Télécharger au format  txt (20.8 Kb)   pdf (197.4 Kb)   docx (81.6 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com