LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse Sectorielle de l’entreprise Téléressources

Mémoire : Analyse Sectorielle de l’entreprise Téléressources. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  26 Janvier 2013  •  6 323 Mots (26 Pages)  •  724 Vues

Page 1 sur 26

DESCRIPTION GÉNÉRALE DU SECTEUR D’ACTIVITÉ

Nature de l’industrie et principales activités

La création d’une agence d’emploi pour l’ESG (École des sciences de la gestion de l’UQAM). Une agence de placement qui permettra aux étudiants ou anciens étudiants de l’ESG deà trouver l’emploi idéal, qui n’exploitera pas ceux-ci, qui au contraire des autres compagnies, offrira des conditions avantageuses et compétitives autant pour les étudiants, que pour les entreprises. Trouver de la main- d’œuvre qualifiée parmi les étudiants de l’ESG pour les entreprises situées à Montréal et partout à travers le monde. Trouver des emplois intéressants ou des contrats pour les étudiants actuels et les anciens étudiants de l’ESG. L’entreprise sera toujours à l’affûut de dénicher les meilleurs contrats, dans les meilleures entreprises, sous les meilleures conditions.

Évolution du secteur

Selon la présidente de l’entreprise Téléressources, Johanne Berry, au début des années 90 il y avait environ 300 firmes au Canada et environ 50 au Québec au début des années 90. Actuellement, Mme Berryelle estime le marché à environ 800 agences et cabinets au Canada et environ 500 firmes au Québec. En 2006, l'industrie des services d'emploi ont eu une forte croissance de 8,6 % pour atteindre 8,0 milliards $ et la hausse fut de 10,9 % en 2007. Le Québec et l'Ontario ont enregistré la plus forte croissance, soit étant de 15 % et 8,3 % en 2002. La Loi 31 adoptée en décembre 2003, renforce également cette croissance, puisqu’elle permet à un employeur dont leson personnel est syndiqué de donner ses activités en sous-traitance. Mondialement, le nombre d’agences intérims (ou agences de placement) ont doublé de 1998 à 2008. (Annexe 1). Sur le site du CIETT (International Confederation of Private Employment Agencies), ont peut lire qu’en 2008, l'agence de travail est l'un des plus importants employeurs privés dans le monde, avecà plus de 9,5 millions de travailleurs employés et le chiffre d'affaires annuel s’élève à plus de 230 milliards de dollars . (Annexe 2) Les changements technologiques (internet, télécopieur, cellulaire) ont beaucoup fait évolué cet industrie. De plus en 2001 et en 2002, la naissance des divers sites d'emploi ont changé les méthodes de travail de l'industrie. A l’heure actuelle, c’est le WEB 2.0 qui bouleverse l’industrie, selon la présidente de Téléressources. Bref, nous avons constaté lors de nos recherches que le secteur d’activité de l’agence de placement est très puissant. , iIl est en forte croissance, il est très compétitif et il ne cesse d’innover.

DESCRIPTION ET ANALYSE DU MARCHÉ

Le marché

L’industrie est dominée par de grandes multinationales situées aux États-Unis, en Europe Occidentale et au Japon. Ces multinationalesqui détiennent à l’échelle mondiale 38 % du secteur, leur revenu cumulé est de 128 milliards $ américain. Par contre, leur revenu aà seulement gagné une hausse de 1 % par rapport à 2007. Le marché français de l’intérim est le plus important au monde, derrière celui des États-Unis au niveau du chiffre d’affaires. Sson industrie enregistrait un chiffre d’affaires de 17.7 milliards d’euros, 3.1 millions d’embauche par jour et son réseau comptait alors 6 034 agences. Au Québec, ce secteur d’activités génère un revenu annuel aux alentours de un milliard de dollars (Adecco, Manpower ou CNC Global sont les plus grosses). Au Québec, en 2002 près de 12 000 employés ont été placés par l'intermédiaire des agences de placement, selon le magazine Jobboom. Par contre, seulement 33,3% des agences de placement au Québec, qui réalisent 80 % du chiffre d’affaire de l’industrie, sont membres de ACSESS (Association nationale des entreprises en recrutement et placement de personnel). Cet organisme a pour but de protéger les travailleurs clients des agences d’emploi, puisque cette association oblige l’adhérent (c’est- à- dire l’agence intérim) à adhérer à un certain code de conduite qui concerne le respect d’un code d’éthique envers les employeurs. En 2004, selon une enquête du centre d’emploi des femmes de Longueuil, les principaux utilisateurs des agences intérims sont : les entreprises privées à 87,7 %, les administrations publiques à 8,4 % et les institutions publiques à 2,4 % . En 2006, 70 % des revenus de l'industrie ont été réalisés par le placement temporaire, 28 %, par le placement permanent et contractuels et 2 %, par les autres services. Selon le journal Les affaires, les budgets de fonctionnement des ministères seront gelés dès 2011, bref la coupure de tous ces postes dans la fonction publiques sera une oportunuité fort intéressante pour les agence d’emploi, de combler les trous manquants. Les coupures massives du gouvernement offrent des occasions fort intéressantes. Leur développement est en expansion rapide et le Québec est la 2e province (après l’Ontario) qui enregistre les revenus les plus élevés de cette industrie. Statistique Canada indique des bénéfices en hausse de 7,2 milliards en 2005 comparativement à 6,1 milliards en 2004. Le placement temporaire représente 78 % de leurs revenus d’exploitation. On enregistre des écarts salariaux de l’ordre de 40 % pour des tâches similaires à l’intérieur d’une même entreprise. Les travailleuses et les travailleurs d’agences n’ont généralement pas accès aux avantages sociaux des entreprises, ni à la formation, et encore moins aux promotions. De plus , selon la Ppresse, 500 000 postes devront être comblés au Québec d'ici 2013, en raison de départs à la retraite.

SEGMENT DE MARCHÉ

Employeurs

Un segment de marché important selon l’Observatoire est celui des métiers de «l’argent». Ce sont des entreprises qui recherchent des cadres, des conseillers financiers, les «back-office» et etc.…). Ils recherchent des employés très éduqués. Ils sont dans un mouvement de familiarisation avec l’intérim, bref c’est un segment qui commence tranquillement à recruter par l’entremise d’agences intérims. Ce secteur est le même que celui visé par ESG. De plus, selon Joboom, les postes de cadres dirigeants ont augmenté 2 fois plus au Québec entre 2001 et 2010 (56, 4%). , Àà l’heure actuelle, 6743 travailleurs occupent des postes de haute direction.

Un autre segment de marché très intéressant selon l’Observatoire sont les métiers de «l’office», soit paren exemple

...

Télécharger au format  txt (40.5 Kb)   pdf (335 Kb)   docx (23.1 Kb)  
Voir 25 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com