LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dc3 étude de cas

Étude de cas : Dc3 étude de cas. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  15 Janvier 2018  •  Étude de cas  •  647 Mots (3 Pages)  •  253 Vues

Page 1 sur 3

DC3 : Etude de situation

1. Le contexte de la situation :

Dans le cadre de ma formation d’accompagnant éducatif et social, je suis en stage dans un établissement qui accueille 71 personnes âgées dépendantes et autonomes, dont 14 personnes en secteur protégé suite à leurs pathologies (Alzheimer et démences apparentées). J’interviens en binôme avec une aide-soignante au secteur ouvert, je commence à 7h du matin et je finis à 14h.

Cet établissement est géré par une association à but non lucratif-loi 1901- et adhère à une fédération d’associations. Les personnes âgées accueillies dans cette structure sont accompagnées par une équipe pluridisciplinaire qui se décompose en trois services : service administratif (directrice et secrétaires), service hébergement (cuisiniers, lingère, un homme d’entretien, des agents de service hospitalier), service soins (médecin, infirmiers, psychologue, psychomotricienne, aides-soignantes), et des intervenants externes (kinésithérapeute, coiffeuse, coach de gym douce).

Cette structure est régie par la loi 2-1-2002 rénovant le social et le médico-social et la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement.

Nous sommes mardi matin. Au moment de la toilette au lit de Mme M l’aide-soignante et moi constatons que l’état de l’escarre situé au niveau du coccyx s’est aggravé. Mme M souffre beaucoup quand elle est en position allongée et en position assise.

Mme M est âgée de 94 ans elle souffre de la maladie d’Alzheimer. Mme M est veuve et elle a un fils unique qui ne vit pas en France, et qui ne vient la voir qu’une fois par an. Mme M ne parle pas, elle s’exprime avec des cris et des grimaces. Mme M mange en mixé avec une aide totale aux repas.

2. L’analyse de la situation :

Dans un premier temps, l’aide-soignante et moi pensons qu’il faut avertir l’infirmière en urgence, pour qu’elle puisse voir l’escarre de Mme M au moment de la toilette. Dans un second temps, je me demande si les cris de Mme M ne sont pas dû à sa douleur. Est-ce que Mme M aurait besoin d’un changement de position régulier.

Dans cet établissement tout le personnel utilise un outil informatique pour faire les transmissions, et ils font des réunions de transmissions chaque mardi.

3. Le logiciel de transmissions :

C’est un programme qui permet d’informatiser toutes les transmissions, de mieux gérer le dossier de soins des résidents et de laisser une trace écrite. Ce programme est sécurisé avec un code secret individuel, qui limite l’accès aux informations selon la fonction de chacun, pour garder le secret médical et respecter l’intimité des résidents.

L’aide-soignante, l’infirmière et moi avons transmis sur ce logiciel (projet de soins informatisé : PSI) l’état de Mme M, ce qui a permis aux autres soignants de comprendre sa situation, quand nous en avons parlé pendant la réunion de transmission.

4. La réunion de transmissions :

C’est une réunion professionnelle hebdomadaire, qui se fait chaque mardi de 13h à 14h, au cours de laquelle chaque aide-soignante évoque les situations des résidents qui nécessitent une prise en charge

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (40.8 Kb)   docx (11.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com