LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

"La chambre des officiers" - amplification

Analyse sectorielle : "La chambre des officiers" - amplification. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  3 Juin 2018  •  Analyse sectorielle  •  3 464 Mots (14 Pages)  •  1 136 Vues

Page 1 sur 14

[pic 1][pic 2]

        Cette séquence a pour but de travailler principalement l’UUA 5 intitulée « S’inscrire dans une œuvre culturelle ». L’élève y sera « invité à intervenir dans une œuvre et à expérimenter des procédés de création. Ainsi, il s’approprie une œuvre en y inscrivant sa marque personnelle. De cette façon, il fait "sienne" l’œuvre d’un autre et prend la posture d’ "auteur" »[1]. Il est donc question dans cette séquence de s’approprier la culture, considérant que « la fréquentation d’œuvres littéraires et artistiques permet la découverte de soi, de l’autre et du monde par les voies de l’imaginaire ou de la création. Leur exploration forge un sentiment d’appartenance à une collectivité et favorise un développement multidimensionnel de la personne. »[2][pic 3]

        

En outre, nous travaillerons l’UAA0, compétence réflexive visant à développer les capacités de justification et d’explication des procédures mises en place lors de la réalisation d’une tâche, dans ce cas-ci, la poursuite d’une œuvre narrative, une amplification.


Activité 1

Mise en contexte : la Première Guerre Mondiale

Le thème de cette séquence étant la Première Guerre Mondiale, nous allons dans un premier temps contextualiser cette période afin que tu sois plus amène d’appréhender les différents documents        qui te seront proposés aux activités suivantes.                

  • « C’est par sorcier : guerre 14 – 18 »[3] : Regarde attentivement la vidéo et réponds aux questions.
  1. En 1914, la France a perdu une région de son territoire, laquelle ? Par qui a-t-elle été conquise ?

L’Alsace-Lorraine prise par l’Allemagne. La France ne souhaitait pas de nouveau entrer en guerre contre l’Allemagne. En effet, en 1870 a eu lieu la guerre franco-allemande et en 1871, la France a perdu la guerre contre la Prusse, entrainant l’annexion de l’Alsace-Lorraine.

  1. Quelle est la première cause de la guerre ?

La principale cause est territoriale : l’Autriche-Hongrie se sent à l’étroit et veut élargir son territoire sur la Serbie. Aussi l’Allemagne, qui souhaite étendre son territoire suite à sa petite possession de territoires coloniaux par rapport à la France et l’Angleterre.

  1. Quelles sont les deux grandes alliances conclues entre les grandes puissances ?
  1. Le Royaume-Unis, la France et la Russie : la Triple Entente
  2. L’Autriche-Hongrie, l’Allemagne et l’Italie : la Triple Alliance

L’Europe en 1914[4]

[pic 4]

  1. Que se passe-t-il le 28 juin 1914 ?

À Sarajevo en Bosnie,  l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie est assassiné avec sa femme lors d’une révision de ses troupes dans une voiture sans toit. Attentat commis par un jeune Bosniaque radicalisé (Gravrilo Princip, 19 ans condamné à 20 ans de prison) faisant partie de « La Main Noire ». Ce groupe revendique l’indépendance des slaves du Sud.

  1. Pourquoi la Serbie est-elle la raison du conflit ?

L’assassinat mènera l’Europe dans le chaos puisque le gouvernement austro-hongrois a ainsi un prétexte pour attaquer et occuper la Serbie.

  1. Pourquoi cela a-t-il suffi pour déclencher la guerre ?

À cause du jeu des alliances :

- le 28 juillet 1914 : l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie, protégée alors par la Russie. Elle décide donc d’aller prêter main forte à la Serbie.

- le 1 août 1914 : l’Allemagne, alliée de l’Autriche-Hongrie, déclare la guerre à la Russie. La France a peur de cette agitation et décide alors d’entrer dans le conflit en réunissant ses troupes.

- le 3 août 1914 : Ce prétexte est suffisant pour l’Allemagne pour déclarer la guerre à la France (menace française).

  1. Explique ce qu’est le « mythe de la fleur au fusil ».

C’est le départ dans l’enthousiasme, tout le monde pense que la guerre sera courte et qu’on sera de retour dans quelques mois. Cet enthousiasme est relativement vrai dans les villes et notamment à Paris. En ce qui concerne la campagne, c’est une toute autre atmosphère, on part dans la tristesse, dans l’émotion, dans les pleurs. Les paysans sont inquiets car les moissons ne sont pas terminées et les chevaux réquisitionnés à la guerre ne seront peut-être pas de retour pour les labours.

Cf. dans « La chambre des officiers », Chabrol part à la guerre en pensant qu’elle ne durera que 3 semaines (trois litres d’alcool pour trois semaines de guerre). P.10.

  1. De quoi est constitué l’uniforme français ?

L’uniforme n’a pas tellement changé depuis la guerre de 1870 :

  • Le pantalon rouge garance, pas très discret pour partir au combat
  • La capote bleue en laine
  • Un képi rouge qui ne protège absolument pas la tête
  • Fusil lebel sur lequel on peut adapter la rosalie (une baïonnette)

[pic 5]

Reconstitution des uniformes[5]

  1. Que se passe-t-il à partir de 1915 ?

La guerre de mouvement fait place à une guerre de position. Dans les deux camps, les armées s’enterrent dans les tranchées.

  1. Compare l’équipement des deux camps.

Du côté français

Du côté allemand

L’équipement

L’équipement évolue, on voit apparaître l’uniforme bleu horizon qui est plus discret. Pour se protéger la tête, on a aussi la cervelière, le casque apparaîtra plus tard.

/

Les armes

Pour les armes on a toujours le fusil lebel, pas très adapté, il a tendance à s’enrayer. On peut aussi utiliser des mitrailleuses ou des armes plutôt artisanales. On voit aussi apparaître le premier fusil mitrailleur automatique.

Les armes

Les soldats sont mieux armés : ils ont le fusil mauser (plus fiable que le fusil lebel des français), des mitrailleuses capables de tirer 500 à 600 coups par minute et des grenades à manche (pas de l’artisanat).

Les tranchées

Les tranchées sont assez rudimentaires : 1 mètre de large, 2 mètres de haut. Il ne faut pas que la tête dépasse parce que l’ennemi, il n’est pas loin.

Les tranchées

Les tranchées sont plus solides, elles sont consolidées avec du béton et de la ferraille.

...

Télécharger au format  txt (22.9 Kb)   pdf (651.9 Kb)   docx (2.3 Mb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com