LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Affiche publicitaire de l’entreprise Michelin, 1924

Commentaire d'oeuvre : Affiche publicitaire de l’entreprise Michelin, 1924. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  14 Octobre 2018  •  Commentaire d'oeuvre  •  1 233 Mots (5 Pages)  •  1 206 Vues

Page 1 sur 5

Analyse de documents :

Affiche publicitaire de l’entreprise Michelin, 1924                                             Population de Clermont-Ferrand et les effectifs Michelin            

Nous sommes en présence de 2 documents concernant les entreprises Michelin au début du 20 e siècle. Le premier est une affiche publicitaire datée de 1924 éditée dans un manuel d’histoire en 2011 Elle illustre l’implantation des usines dans les pôles économiques et l’ambition de se développer sur le marché mondial. Le second montre deux graphiques extrait d’un manuel d’histoire édité en 1997, qui mettent en corrélation la population de Clermont ferrant et les effectifs des entreprises Michelin de 1890 à 1939. Ainsi nous découvrons que l’évolution de l’entreprise crée en France en 1889 et spécialisée dans la réalisation pneumatique, illustre la croissance économique née de l’industrialisation au 20 e siècle et est à l’origine des bouleversements sociaux de l’époque.

Ces documents permettent de montrer comment les grandes entreprises sont devenues actrices de la croissance économique mondiale au 20e siècle.        Michelin est une entreprise familiale fondée par 2 frères. En 1889, au moment de la première industrialisation, André et Edouard reprennent une manufacture auvergnate spécialisée dans les tuyaux et courroies de freins pour charrettes, au bord de la faillite.                                                                                                     Profitant de la 2e industrialisation, qui repose notamment sur l’essor de l’automobile, elle s’affirme rapidement comme une entreprise internationale. De forts investissement leur ont permis de construire plusieurs sites de production à Clermont Ferrand, Turin et Hillton ; sur l’affiche publicitaire de 1924, les personnages représentent les Etats-Unis, le premier avec le chapeau d'Oncle Sam, la France et enfin l'Italie. Ces personnages sont à la fois le symbole et le logo de la marque, inventé par Edouard Michelin qui un jour imagina un homme en voyant des pneus empilés.                                                                                    Ce dessin veut montrer que la société s’est implantée dans les pays en pleine croissance, l’Amérique du Nord avec les Etats-Unis qui sont devenus            l’économie-monde depuis la fin de la Première Guerre mondiale, mais aussi l’Europe.

Ces pays possèdent aussi un secteur industriel automobile important (Fiat à Turin, Ford aux Etats-Unis). Les bibendums déversent des pneus sur le monde entier, cela traduit sa volonté d’exporter sa production dans le monde entier afin d’accroître les bénéfices et de gagner le marché ; ceci est d’ailleurs possible avec le développement des transports, notamment maritimes. Cette croissance est donc à l’origine de la mondialisation.

Cette affiche illustre d’autre part la puissance du capitalisme et du libéralisme de l’époque. Elle montre la capacité des entreprises à produire en masse un même produit, ce qu’on appelle la standardisation, grâce à de nouvelles méthodes de travail comme le taylorisme, mises en place dans ces gigantesques usines.  Le document 2 rappelle également la hausse importante de la main d’œuvre sur une période très courte, qui montre la forte activité. L’emploi massif d’ouvriers est aussi un soutien à la croissance. Sur le graphisme supérieur, on peut voir qu’entre 1890 et 1939 la population municipale de Clermont Ferrant est passée d’environ 40000 à presque 100000 habitants. La courbe montre une croissance lente jusque dans les années 20 (1ere guerre mondiale) puis une ascension avec un pic vers 1925, enfin une diminution (crise de 1929) et une tendance à la stabilisation à partir des années trente. Parallèlement les effectifs Michelin, graphique inferieur, n’ont cessé d’augmenter depuis 1890, passant de 100 à 5000 employés aux alentours de 14-18, la courbe montre des oscillations sans doute en rapport avec à la 1ere guerre mondiale. Par la suite la croissance reprend de plus belle et la courbe atteind presque 18000 employés vers 1925.Enfin une nette diminution s’observe egalement vers 1929, période de dépression économique dans tous les domaines apres le Krach boursier. A partir des années 30, la courbe oscille autour de 10000, marquant une certaine stabilisation comme sur le graphique supérieur.

...

Télécharger au format  txt (6.8 Kb)   pdf (44.9 Kb)   docx (12.4 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com