LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie de Molière

Chronologie : Biographie de Molière. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  16 Janvier 2020  •  Chronologie  •  352 Mots (2 Pages)  •  43 Vues

Page 1 sur 2

Le 15 janvier 1622, Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, naît. Fils d’un tapissier, il débute dans le théâtre alors que rien ne l’y prédestinait. En juin 1643, il fonde avec quelque amis « L’Illustre-Théâtre », la troupe est d’abord installée à Paris. Toutefois, ils se déplacent en province jusqu’en 1659. A son retour, le 18 novembre, Molière triomphe avec la première représentation des Précieuses ridicules. Protégé d’abord par Monsieur, le frère du roi, puis par Louis XVI lui-même, il donne de nombreuses représenta-tion comiques pour la Cour et le public parisien.

En décembre 1662, Molière achève la rédaction de L’Ecole des Femmes. Cette comédie en 5 actes remporte un immense succès et devient considérée comme la première comédie de la maturité pour Molière. Cependant, la morale de la pièce agace ses rivaux tels que Corneille et chamboule les mœurs de l’époque. Ces critiques renforcent la polémique autour de la pièce.

En 1664, Molière écrit Le Tartuffe pour critiquer l’hypocrisie dans la société, notamment les personnes prétendues pieuses. La pièce est alors interdite durant 5 ans avant de rencontrer un vif succès avec 44 représentations consécutives.

La maladie de Molière, en 1666, l’empêche de se produire aussi souvent. En dépit de cela, le 4 juin 1666, Molière, dans le rôle d’Alceste, joue pour la première fois Le Misanthrope au théâtre du Palais-Royal, à Paris. La seizième pièce du dramaturge n’est pas reçue avec succès. Le personnage interprété par Molière, avec sa franchise brutale et son mépris des conventions, correspond au véritable homme libre dans une société hypocrite.

Le 14 octobre 1670, Molière donne la première représentation du Bourgeois gentilhomme , devant Louis XVI et sa Cour, à Versailles. Cette « comédie-ballet » constitue une satire de la bourgeoisie française de l’époque, grâce au personnage bourgeois se déguisant en un seigneur. C’est une des dernières œuvres du dramaturge. Trois ans plus tard, le 17 février 1673, Jean-Baptiste Poquelin fait un malaise sur scène, et à l’issue de la représentation du Malade imaginaire, l’auteur de 59 ans meurt. Son épouse, Armande Béjart obtient du roi Louis XVI une sépulture chrétienne, chose rare pour un acteur.

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (34.4 Kb)   docx (7.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com