LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Leonard De Vinci Exposé

Rapports de Stage : Leonard De Vinci Exposé. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  2 Janvier 2013  •  1 271 Mots (6 Pages)  •  1 981 Vues

Page 1 sur 6

I- Introduction :

Léonard de Vinci est le symbole parfait du renouveau artistique, culturel et scientifique de l’Italie du XVe siècle, il est l’incarnation même de la renaissance. Il s’est essayé à de nombreuses disciplines scientifiques et artistiques, domaines qu’il maîtrisait parfaitement.

Leonard de Vinci était avant tout un ingénieur et chercheur. Il a été curieux de toute l’encyclopédie des connaissances scientifiques. Il se présentait comme ingénieur militaire, architecte et accessoirement artiste alors que nous n’avons retenu que la peinture ; sa notoriété était telle que François Ier en 1515 l’a voulu auprès de lui alors qu’une maladie l’empêchait de peindre.

II- Biographie :

Léonard de Vinci né à Vinci le 15 avril 1452 et mort à Amboise le 2 mai 1519, est un peintre italien et un homme d'esprit universel, à la fois artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, peintre, sculpteur, architecte, urbaniste,botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain.

Après son enfance à Vinci, Léonard est apprenti auprès du célèbre peintre et sculpteur florentin Andrea Del Verrocchio. Ses premiers travaux importants sont réalisés au service du duc Ludovic Sforza à Milan, ou il construit la plus grande statue équestre du monde il est par la suite ingénieur en chef de Borgia. Il œuvre ensuite à Rome, Bologne et Venise et passe les dernières années de sa vie en France, à l'invitation du roi François Ier qui l’a voulu auprès de lui en tant que 1er ingénieur, 1er peintre et 1er architecte alors qu’une maladie l’empêchait de peindre.

Comme ingénieur et inventeur, Léonard développe des idées très en avance sur son temps, comme l'avion, l'hélicoptère, le char de combat, le sous-marin jusqu'à l'automobile. Très peu de ses projets sont construits, ou même seulement réalisables de son vivant, mais certaines de ses plus petites inventions comme une machine pour mesurer la limite élastique d'un câble entrent dans le monde de la manufacture. En tant que scientifique, Léonard de Vinci a beaucoup fait progresser la connaissance dans les domaines de l'anatomie, du génie civil, de l'optique et de l'hydrodynamique.

III- Ses inventions :

Leonard de Vinci a étudie les Mathématiques en se concentrant sur la géométrie, la proportion et la perspective appliquée dans le cadre des différents travaux et de ses œuvres artistiques.

Ses carnets présentent un grand nombre d'« inventions », souvent pratiques et réalistes, notamment des pompes hydrauliques, des mécanismes à manivelle comme la machine à tailler les vis de bois, des ailettes pour les obus de mortier, un canon à vapeur , le sous-marin, plusieurs automates, le char de combat, l'automobile, des flotteurs pour « marcher sur l'eau », la concentration d'énergie solaire, la calculatrice, le scaphandre à casque, la double coque ou encore le roulement à billes. La paternité de la bicyclette est quant à elle très controversée.

Un examen attentif de ces esquisses indique cependant que nombre de ces techniques furent, soit empruntées à quelques prédécesseurs immédiats, soit l'héritage d'une tradition encore plus ancienne. Pourtant Léonard fut aussi novateur ; il est sans doute l'un des premiers dans le cercle des ingénieurs de l'époque à s'intéresser au travail mécanique du métal et en particulier de l'or, plus malléable. Avec la machine volante, les quelques machines textiles, pour lesquels la régularité des mouvements mis en œuvre lui permet d'appliquer son sens de l'observation, signent son originalité. Le métier mécanique, la machine à carder (pour effilocher la laine, l’alléger)

...

Télécharger au format  txt (7.6 Kb)   pdf (94.2 Kb)   docx (11.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com