LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Anthologie de Français

Commentaire de texte : Anthologie de Français. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  3 Mars 2019  •  Commentaire de texte  •  888 Mots (4 Pages)  •  354 Vues

Page 1 sur 4

Intro :

Charle Baudelaire est un poète du XIX èmes siècles. Son recueil plus connu est «Les fleurs du mal» qui parue en 1857 et qui engendré de nombreuses polémiques dû aux différents thèmes aborder. Nous allons étudier plusieurs poèmes,  le numéro XIII qui se nomme «Bohémiens en voyage»,  le numéros XXII qui s'intitule «Parfum exotique», le numéro XXIII qui se nomme «La chevelure»,  le numéros XXXIII qui s'intitule «Remords posthume», et le numéros LIII qui se nomme « l'invitation au voyage». Tous ces poèmes se situent dans la partie «Spleen et Idéal». Nous allons voir en quoi ces poèmes renvoient au thèmes du voyage et s'inspire de Jeanne Duval.

Jeanne Duval est la muse de Baudelaire, il s'inspire de cette femme de couleur noir pour un grand nombre de ces poèmes.Notamment pour le poème « Parfum exotique» , il s'agit d'un sonnet écrit en alexandrin. Ce poème est inspiré est un inspiré d'un voyage de Baudelaire sur un île tropical puisque qu'on peux voir apparaître le mot « île » ainsi que « tamariniers » qui est un arbre des régions tropicales. Baudelaire utilise les différents sens pour se souvrnir de son voyage, la vue «  je vois un port rempli de voiles et de mâts », l'odorat «  Pendant que le parfum des verts tamariens » et enfin l’ouïe : «  se mêle dans mon âme au chant des mariniers ».On comprend ensuite que ce souvenir de ce voyage paradisiaque renvoit à une figure féminine, Jeanne Duval. Baudelaire insite donc aussi dans ce poème sur la sensualité de la femme : « Je respire l'odeur de ton sein chaleureux ».

Le poème la Chevelure est lui aussi inspiré de Jeanne Duval et le poéte utilise un souvenir d'un voyage pour montrer encore une fois la sensualité de la femme. On peux voir que la chevelure est une méthaphore du port puis la chevelure est comparer a un port «  Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir », « De voiles, de rameurs,de flammes et de mâts » « un port retentissant oû mon âme peut boire ». Baudelaire montre aussi dans ce poème un monde exotique avec la présence de pays loingtain «  Asie et brulante Afrique » , avec la présence de la mer «  Tu contiens, mer d'ébéne », «  Voiles » et enfin avec la précense de la chaleur «  beulante Afrique », « sous l'ardeur des climats », « flamme ». Baudelaire nous parles donc dans ce poème d'un voyage exotique.

Dans poème « l'invitation au voyage » Baudelaire imagine un voyage pour ouvoir trouver son paradis. Et pour trouver son voyage idéal il doit forcement avoir la présence d'une femme ; Jeanne Duval ». Il s'adresse directement à elle : « Mon enfant, ma soeur ».Il insiste beaucoup plus que les autres sur l'amour avec l'anaphore du verbe « aimer » : «  Aimer à loisir », « Aimer et mourrir ». Il compare Jeanne au voyage : «  Au pays qui te ressembles ! » on peux donc penser que le voyage est une méthaphore de la femme. Baudelaire décrit un paysage flou : «  Les soleils mouillés », « De ces ciels brouillés », « Si mystérieux ». Enfin on peux dire que c'est un voyage exotique : « La splendeur oriental », « du bout du monde ». On peux se demander si ce voyage n'est pas en réalité qu'un rêve.

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (60.2 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com