LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fight Club

Rapports de Stage : Fight Club. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  31 Janvier 2013  •  503 Mots (3 Pages)  •  384 Vues

Page 1 sur 3

Fight Club

Dans la société moderne, de plus en plus d’individus sont à la recherche de leur propre épanouissement personnel. Les valeurs d’autrefois ont évolué ( famille , entraide, etc) et ont été remplacées par des valeurs plus individualistes. La société exerce sans cesse une pression qui rend difficile d’être réellement soi-même.. Le film Fight club explore les différentes facettes de notre esprit conscient et inconscient. Le personnage principal rencontre deux individus qui sont en réalité lui-même. Être réellement soi-même est une quête selon moi, sans fin qui est une des idées principales du film.

Pour commencer, il est essentiel de détailler les différentes études de Freud par rapport à l’esprit humain. Selon lui, il existe trois composantes qui : le ça , le surmoi et le moi. Chacun est régi et contrôlé par différents principes. Le ça représente surtout la notion de plaisir et du désir. Ce sont nos pulsions et nos instincts primaires. Cela pourrait se traduire par exemple, retirer du plaisir en faisant mal aux autres. C’est le moi qui impose la retenue au ça et qui le persuade d’être réaliste. Finalement, le surmoi s’allie au moi afin de contrôler le ça puisque c’est le « censeur ».

Le film Fight club, illustre bien ces composantes de l’esprit humain. Tout d’abord, le personnage principal fait incontestablement preuve de refoulement. Il est seul , a de nombreux problèmes et tente de sortir de son quotidien monotone. Au début du film, il a un « surmoi » très puissant et une vie très organisée. Dans son environnement, ses amis semblent simplement exister afin qu’il puisse en tirer profit. Le personnage principal après sa rencontre avec Tyler,devient différent et se laisse guidé par ses pulsions. Il le pousse à connaître de nouvelles choses et à apprécier la bataille. Dans le Fight club, Tyler représente le côté sombre de lui-même. Ce endroit permet aux gens d’évacuer leur mal-être. Le narrateur fait preuve d’égoïsme en pensant qu’à sa pr

Voir la version complète

S'inscrire

opre personne et en agissant selon ses instincts primaires. Durant cette période de sa vie, le « ça » est maître de ses actes. Marla Singer, qui entame une relation avec Tyler, l’amène à réfléchir sur le bienfait de ses actions. Elle représente le « moi » puisqu’elle lui apporte un peu de retenue et une réflexion sur ses actes. Le narrateur reprend peu à peu conscience de l’impact de ses actes et le surmoi recommence à prendre le dessus. C’est à la fin du film que les spectateurs réalisent que Tyler n’est qu’une composante de son esprit. Le film permet de prendre conscience que dans chaque humain réside un esprit inconscient qui peut nous guider. Le personnage principal avait un « moi » faible, donc il s’est accroché à quelqu’un qui représente la force et le caractère : Tyler. Dépendamment de la force qui anime notre personnalité et du contrôle qu’exerce le « moi » et le « surmoi », cela définira notre caractère.

Pour sa part, Marx a émis une théorie quant à la société matérialism ...

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (53.4 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com