LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie de Jean-Paul Sartre

Étude de cas : Biographie de Jean-Paul Sartre. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  15 Juin 2013  •  Étude de cas  •  2 346 Mots (10 Pages)  •  950 Vues

Page 1 sur 10

BIOGRAPHIES

BIOGRAPHIE JEAN-PAUL SARTRE 1905-1980

Elevé par sa mère et ses grands-parents maternels, Jean-Paul connaît une enfance idyllique. Il en garde surtout le goût de la lecture, qu’il exprime plus tard dans ‘Les Mots’. Pendant ses études à l'Ecole Normale Supérieure où il prépare son agrégation de philosophie, Jean-Paul Sartre rencontre Simone de Beauvoir, avec laquelle il va partager sa vie, ses convictions et son œuvre. Reçu à l’agrégation, Sartre devient professeur dans un lycée du Havre. Il s'engage ensuite dans la résistance lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. C'est aussi à cette époque que paraît 'L'Etre et le néant', traité central par lequel Sartre fonde un nouveau courant philosophique : l'existentialisme. L’auteur y explique que l'existence de l'homme précède son essence, lui laissant la liberté et la responsabilité de ses choix. Par la suite, Sartre privilégie la production de pièces de théâtre, plus aptes selon lui à toucher un large public. Fondateur de la revue Les Temps modernes, il se désolidarise du Parti communiste suite à la répression hongroise de 1956, et se brouille avec Camus. Il s'élève également très tôt contre la guerre d'Algérie et prend part à l'activisme de mai 1968. Jean-Paul Sartre obtient le prix Nobel de littérature en 1964 mais le refuse, devenant ainsi la première personnalité à décliner le prix de son plein gré. Son œuvre, tant philosophie que littéraire, et ses engagements politiques font de lui l’une des personnalités françaises incontournables du XXe siècle.

BIOGRAPHIE RAYMOND ARON 1905-1983

D'abord ami et condisciple de Jean-Paul Sartre et Paul Nizan à l'École normale supérieure, il devient, lors de la montée des totalitarismes, un ardent promoteur du libéralisme, à contre-courant d'un milieu intellectuel pacifiste et de gauche alors dominant. Marqué par la Seconde Guerre Mondiale, Raymond Aron met un point d'honneur à promouvoir le libéralisme tout au long de sa vie. Spectateur engagé au cours du conflit, le sociologue devient un véritable témoin de cette époque. Ses écrits - notamment 'L'Opium des intellectuels' - dénoncent ainsi les régimes totalitaires tels le communisme et le fascisme et le fait que les intellectuels soient aveuglés par de tels régimes. Libre de toute doctrine, le chercheur - qui s'inscrit dans la tradition wébérienne - développe un nouveau concept : les religions séculières. Par ce terme, il entend mettre en avant le cœur profondément dogmatique des idéologies socialiste, communiste et nazie. Les relations internationales sont au centre de l'œuvre de l'intellectuel qui envisage la guerre comme un élément phare dans ces interactions. Pour lui, société civile mondiale est synonyme d'utopie et vie internationale rime avec destruction. Personnalité tout en nuances, il dérange. Pacifiste puis résistant, réfractaire au culte du général de Gaulle puis gaulliste, sa réflexion est teintée de paradoxes. L'auteur se diversifie et poursuit une carrière dans le journalisme comme éditorialiste au Figaro pendant trente ans, créateur de la revue Commentaire ou encore rédacteur à L'Express. Détacher, connaître et comprendre sont les maîtres mots de Raymond Aron qui allie sociologie, politique et philosophie dans chacun de ses écrits.

BIOGRAPHIE SIMONE DE BEAUVOIR 1908-1986

Née dans une famille bourgeoise et catholique, Simone de Beauvoir entreprend, à l'âge de 17 ans, des études de lettres et de mathématiques. En 1926, elle adhère à un mouvement socialiste et suit des cours de philosophie à la Sorbonne pour préparer le concours de l’agrégation. C’est à cette époque qu’elle fait la connaissance de Jean-Paul Sartre, qui fréquente le même groupe d’étudiants qu’elle. Débutent alors une vie commune - sans cohabitation - ainsi qu'une collaboration et un dialogue intellectuel qui vont durer pendant près d'un demi-siècle, et rendre le couple de penseurs mythique. Tous deux reçus à l’agrégation, ils deviennent professeurs ; c’est alors le temps d’une courte séparation puisque Sartre est envoyé au Havre et Beauvoir à Marseille. Après la Seconde Guerre mondiale, elle fait partie du comité de rédaction des Temps modernes, le journal fondé par Sartre. Son premier livre, 'L'Invitée', paraît en 1943. Les voyages se succèdent à partir de 1947. Simone de Beauvoir se rend aux Etats-Unis, séjourne en Afrique, en Europe, visite la Chine en 1955, Cuba et le Brésil en 1960. Elle publie 'Le Deuxième Sexe', livre phare du féminisme français, en 1949, et devient ainsi une personnalité très controversée à cause de ses prises de position, notamment en faveur de l’avortement. Récompensée par le prix Goncourt en 1954 pour 'Les Mandarins', elle délaisse cependant le genre romanesque au profit de l'essai et de la rédaction de ses mémoires. Auteur reconnue et icône du féminisme, Simone de Beauvoir reste indissociablement liée à Jean-Paul Sartre et au courant philosophique de l’existentialisme auquel elle a également contribué.

BIOGRAPHIE ANDRÉ GIDE 1869-1951

Lauréat du prix Nobel en 1947, André Gide est considéré comme un écrivain majeur du XXe siècle, "un contemporain capital" selon les termes d'André Malraux. D'abord proche des cercles symbolistes, il se détache peu à peu de ce mouvement et publie sa première oeuvre majeure : 'Les Nourritures terrestres' en 1897. Il y évoque déjà la question de l'homosexualité - thème repris par la suite dans ses oeuvres - et clame sa volonté d'assouvir ses désirs et de s'affranchir des servitudes sociales et religieuses. Ces convictions nouvelles mettent un terme à son amitié avec le fervent catholique Paul Claudel. Toute sa vie, André Gide se préoccupe du rôle et de la responsabilité de l'écrivain et devient un des chefs de file de la Nouvelle revue française. Son succès s'accroît après la Première Guerre mondiale, notamment grâce à sa théorie de "l'acte gratuit" (Sur le plan philosophique, l'acte gratuit constitue une sorte de défi à Dieu et à l'ordre du monde, qu'il bouleverse de façon à la fois absurde et imprévisible). Avec 'Les Faux-monnayeurs', l'auteur signe son chef-d’oeuvre et s'inscrit comme un précurseur du Nouveau Roman par sa forme narrative complexe : refus de chronologie linéaire, multiplication des points de vues et intrusion d’histoires secondaires.

...

Télécharger au format  txt (15.1 Kb)   pdf (151.9 Kb)   docx (14.7 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com