LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie de Guillaume Budé

Fiche : Biographie de Guillaume Budé. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  25 Septembre 2020  •  Fiche  •  668 Mots (3 Pages)  •  32 Vues

Page 1 sur 3

Guillaume Budé

Année de naissance: 1468

Origines (sociale, religieuses, géographique): Budé naît à Paris dans une famille noble de robe (anoblie sous Charles IV (1560-1574) ). Son père exerce des charges de trésoreries et de chancellerie et possède une riche bibliothèque.

Formation: Guillaume suit les pas de son père et commence des études de droit. Mais ces dernières le déçoivent et le détourne de sa vraie passion, les livres, il choisit alors

d’abandonner ses études. Il se consacre assez tardivement aux savoirs antiques comme la langue grecque, les sciences philosophiques, théologiques, historiques et naturelles ainsi que les mathématiques. Il acquiert des connaissances considérables dans beaucoup de domaines. Il donne ainsi la voie à un nouveau genre d’homme lettré qui ne sont pas clerc.

Fonctions et oeuvres:

Guillaume Budé est le reflet de son époque et d’un mouvement où la connaissance est un but en soi. Il se rend célèbre par la publication en 1508 d’ “Annotations aux Pandectes”.

Budé reprend les charges de son père à la cour et conseille le roi François 1er.

Guillaume Budé est un des premier de son époque à souhaiter revenir aux sources antiques. C’est ce souhait qui en 1515 va le pousser à publier son ouvrage De Asse (De asse et partibus ejus) dans lequel il revient aux sources antiques (Pandectes, Histoire naturelle de Pline) pour proposer une étude de l'économie antique et donc de l’histoire antique à laquelle se mêle une critique de la cour et du clergé qui s’inscrit dans un mouvement humaniste. Ce livre est à la destination d’un public d’initiés. Il paraît peu après l’avènement de François 1er qui laisse sa chance à l’humanisme.

Il fait la connaissance de Thomas More à Ardres en 1520. De plus, Budé converse avec d’autres grandes figures de l’humanisme telles que Rabelais ou encore Erasme.

En 1522, le roi François 1er nomme Guillaume Budé (qui s’était attiré ses faveurs grâce à son ouvrage “Institution du prince” dont il avait donné un exemplaire au roi) directeur de sa bibliothèque de Fontainebleau. Puis, sous son conseil, met en place le dépôt légal qui enrichit beaucoup cette dernière.

En 1529, il publie “Commentairii linguae graecae” ouvrage qui montre son savoir de la culture helléniste et de la langue grecque.

Guillaume Budé propose la création d’un Collège dit des “Trois Langues” ou “ des lecteurs royaux” qui enseignerait le latin,le grec et l'hébreu. Il sera fondé en 1530, il marque la fin du monopole de l’enseignement par l’Eglise. Il a pour but de faire accéder les grandes fonctions d’état à des hommes lettrés et savants.

En 1532, Budé publie “De philologia” dans lequel il met en avant un plaidoyer qui prône la philologie et défend l’enseignement des hommes pour en faire des hommes lettrés et savants. Cette défense des études et de la diffusion des savoirs est une grande idée humaniste.

En 1534, alors que l’Affaire des Placards a lieu, Guillaume Budé écrit “le passage de l'Hellénisme au Christianisme”. Cette affaire change le ton de son livre dans lequel,il s’interroge sur le polythéisme

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (40.6 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com