LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie d'Arthur Rimbaud

Commentaire d'oeuvre : Biographie d'Arthur Rimbaud. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  15 Avril 2020  •  Commentaire d'oeuvre  •  807 Mots (4 Pages)  •  218 Vues

Page 1 sur 4

Arthur Rimbaud naît à Charleville en 1854 d’un père militaire et d’une mère fille de propriétaires ruraux. Son père quitte la famille en 1861. Sa mère, figure rigide, très dévote et peu affectueuse, élève seule, selon des principes éducatifs très stricts, Arthur et ses autres enfant. Rimbaud manifeste donc très vite un sentiment de révolte et un désir de fuite.

Au collège Charleville, Arthur se montre un élève brillant mais indépendant. Il obtient plusieurs prix d’excellence en littérature. Adolescent, il se révolte contre sa mère austère, contre la morale, contre la religion. Élève remarquable, ses vers étonnent ses maîtres, il est l’honneur et le souci de son établissement. Il trouve en Georges Izambart, son jeune professeur de rhétorique, l’aide et l’encouragement dont il a besoin pour composer. Ses premiers vers sont déjà très originaux.

En 1871, il vend sa montre pour se rendre à Paris où il fait la rencontre de Verlaine avec lequel il entretient une relation tumultueuse. Il entraîne celui-ci dans un voyage en Angleterre et en Belgique mais l’odyssée des deux amis se termine à Bruxelles. Verlaine ivre, tire deux coups sur Rimbaud ; il est emprisonné et le poète repart pour Londres. Il rencontre Verlaine une deuxième fois, à Stuttgart, en 1875. Rimbaud mènera une vie d’errance entre Allemagne, Autriche, Hollande, Suède, Danemark, Suisse ou encore en Italie. Après un séjour à Vienne, Rimbaud s’engage dans l’armée hollandaise et part pour Java mais il déserte et regagne la France. Il multiplie les aventures qui le mènent en Scandinavie, en Égypte et à Chypre. Il se lancera même dans le trafic d’armes dans l’espoir de faire fortune mais il finira par s’établir en Éthiopie, où il va mener une vie étrange de négociant aventurier. En 1891 une blessure à la jambe l’oblige à rentrer en France. Amputé dès son arrivée, il meurt à 37 ans, laissant derrière lui une des œuvres les plus originales et les plus riches de la littérature française, qu’il aura marqué autant par sa vie que par son génie précoce. À 20 ans seulement, il avait déjà achevé une des œuvres les plus révolutionnaire suscité par la passion et la soif de sensations et encore aujourd’hui, en France et de par le monde, nous continuons à étudier, et à être impressionner par son génie poétique. On parle alors du « mythe Rimbaud ». Mais quel sens entendons-nous par cela ?

Rimbaud a écrit toute son œuvre avant sa vingt-et-unième année mais il a profondément renouvelé la poésie française. Il a voulu révolutionné la poésie, fond et forme. Il s’est exercé consciemment à avoir des hallucinations et à les saisir dans un langage poétique éblouissant au vocabulaire splendide, aux images insolites et aux rythmes insaisissables. Sa tentative d’exprimer, grâce au langage poétique, une réalité transcendante sera poursuivie par toute une génération de poètes : les surréalistes, pour qui il est le précurseur.

Arthur Rimbaud occupe dans le paysage poétique une position particulière. Tout en lui contribue à nous fasciner. Il commença à écrire très jeune, troubla autant qu'il pu l'ordre bourgeois et, après quelques années d'extrême liberté, de génie et de misère, rompit avec la poésie pour aller trafiquer les armes en Afrique. En un sens, il fut tout ce que nous ne sommes pas : génial

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (39.2 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com