LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie d'Arthur Rimbaud.

Fiche : Biographie d'Arthur Rimbaud.. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  30 Octobre 2016  •  Fiche  •  1 483 Mots (6 Pages)  •  785 Vues

Page 1 sur 6

Arthur Rimbaud (1854-1891)

Arthur Rimbaud né Jean Nicolas Arthur Rimbaud en 1854 à Charleville est une des figures marquantes de la littérature française, puisqu’il renouvelle la poésie française. Son génie est apparent dès l’âge de 15 ans et il va se distinguer rapidement par ses idées marginales, anti-bourgeoises et libertaires. Il mènera une vie aventureuse qui le mènera à la découverte de nombreux pays, et sa vie amoureuse n’en sera pas moins tumultueuse. Il sera le précurseur des surréalistes. (Mouvement du 20ème s né du refus de la guerre. Les auteurs comme Aragon ou Eluard explorent l’inconscient avec l’écriture automatique et privilégient l’imaginaire dans la poésie).

SA VIE :

  1. Sa famille, son adolescence

        Arthur Rimbaud grandit dans une fratrie de 3 enfants et fût élevé par sa mère autoritaire, austère et stricte, qui ne  maîtrisera pas son caractère rebelle. Quant à son père, militaire, il est toujours absent. Au collège de la ville, il est exceptionnellement brillant en vers latins et fait de grandes lectures et son génie se manifestera tout le long de sa scolarité. Il se fait aussi remarquer par son goût pour la révolte. « Il y a peut-être des secrets pour changer la vie » Une saison en enfer, 1873

(Une anecdote à son sujet : Il arrivait avec une heure de retard en cours, disait qu’il avait faim, on lui donnait un bout de pain puis passait son examen. Il rendait sa dissertation en français et en latin et terminait avant tout le monde. Il avait les félicitations).

        Son professeur de rhétorique Georges Izambard, qui deviendra son ami va alors fortement encourager  ses essais poétiques qui dénotent déjà d’une singulière maturité, comme « les Effarés » en 1870 ou encore « le Dormeur du Val ». Pourtant, l’année suivante, Rimbaud renie totalement ces essais. Par ailleurs, au lieu de se présenter au baccalauréat, il choisira plutôt de fuguer. Il aspire déjà d’aller à Paris pour se lancer dans le milieu littéraire.

        Il fera donc sa première fugue à l’âge de 16 ans à Paris mais il sera arrêté à la gare du Nord pour faute de billet. Il sera incarcéré et renvoyé à Charleville.

Mais il fera deux autres fugues qui l’inspireront pour écrire des poèmes tels que « Ma Bohème », « Au Cabaret vert », « le Buffet », « Rêvé pour l'hiver » à la même époque.

  1. Liaison avec Paul VERLAINE

Rimbaud avait auparavant envoyé des poèmes à Paul Verlaine qui est alors marié avec une jeune femme de 16 ans. Il a lors 10 ans de plus qu’elle. Celui-ci, enthousiasmé, va l’inviter à Paris en 1871. Rimbaud a 17 ans. Il apporte un long poème « Le Bateau ivre » qui décrit l’expérience dont il rêve. A ce moment, Rabelais est loin d’imaginer que cette relation aura un impact sur sa vie et ses œuvres.

A Paris, il va choquer par la grossièreté de ses manières. Sa relation avec Verlaine qui abandonnera sa femme, va alors faire scandale dans les salons parisiens, où Rimbaud, ivre, insultait les écrivains. Leur relation débutera suite à l’envoiLes deux poètes vont quitter la capitale en juillet 1872 pour séjourner à Londres, en menant une vie d’errance. Ils vivent alors une relation passionnée mais orageuse. D’ailleurs Verlaine, devenu ivre va tirer deux coup de revolver sur son amant qui lui annonce son désire de rompre en 1893 puisqu’il ne souhaite plus vivre sa vie d’errance. Rimbaud est alors légèrement blessé au poignet. La même année, il termine son récit autobiographique « Une saison en Enfer » où il exprime ses « délires », qu’il va éditer lui-même et qui le désintéressera après.

Il va aussi découvrir de nouvelle facultés d’expression que l’on retrouve dans les « Illuminations », ensemble de prose et de vers libres écrits entre 1871 et 1875 et dont le titre est imaginé par Verlaine. Mais à 20 ans, après avoir témoigné dans sa poésie de toutes les différences sexuelles ou encore géographiques, il arrête son activité poétique et mènera une vie d’errance.

  1. Une vie d’errance

Rimbaud, surnommé par Verlaine « L’homme aux semelles de  vent »multiplie les voyages en Europe. Il  ira en Allemagne, en Italie, il s’engagera pour une courte période dans l’armée hollandaise, visitera entre autre la Suède et le Danemark puis ira jusqu’à Chypre, néanmoins, en revenant toujours à Charleville.

Son périple ne s’arrête pas là puisqu’il s’installera en Abyssinie (empire d’Ethiopie) et y tiendra un comptoir commercial florissant. Mais le 8 mai 1891, le poète est rapatrié à Marseille pour se faire soigner d’une tumeur au genou. Il en mourra la même année.

        
SON ŒUVRE 

Toutes ses péripéties vont l’inspirer pour écrire ses œuvres, véritable révolution poétique, dans lesquelles on retrouve de l’imaginaire, mais c’est avant tout une aventure humaine. Auteur symboliste, véritable école du 19ème siècle, dont Mallarmé est aussi l’élève, ne veut pas représenter le réel mais souhaite découvrir le sens profond du monde.

...

Télécharger au format  txt (8.9 Kb)   pdf (103.1 Kb)   docx (252.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com