LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude de l'excipit Du roman L'Etranger D'Albert Camus: Comment Meursault prend-il conscience de sa vie, proche d'une mort certaine ?

Documents Gratuits : Étude de l'excipit Du roman L'Etranger D'Albert Camus: Comment Meursault prend-il conscience de sa vie, proche d'une mort certaine ?. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  24 Mars 2013  •  564 Mots (3 Pages)  •  814 Vues

Page 1 sur 3

Albert Camus est un écrivain du XXème siècle. Il est né en Algérie en 1913 . Il est principalement connu pour ses romans : La peste et L'etranger mais il aura écrit des pièces de théatre (Caligula) et des essais (le mythe de Sisyphe). Il obtiendra le Prix Nobel de littérature qu'il recevra en 1957.L'Etranger est un roman de l'absurde, écrit en 1942, qui raconte l'histoire de Meursault, un homme dénué de sentiment, et son évolution au fil du temps.

Dans cet extrait, l'aumônier vient de quitter la cellule de Meursault, et celui-ci remets donc en question sa vie tout en faisant de nouvelles reflexions .

On peut donc se poser la question : Comment Meursault prends t'il conscience de sa vie , proche d'une mort certaine ?

Nous étudierons ce passage en deux temps : Dans un premier temps , nous verrons la prise de concience du personnage

Dans un second temps , nous verrons comment le personnage est il apaisé avant sa mort

Meursault fait un bilan de sa propre vie. Il comprends alors sa mère et s’assimile à elle. La citation « Et moi aussi je me suis senti prêt à tout revivre » montre que Meursault à aimer sa vie au point de tout revivre et prends enfin conscience des événements vécus. L'excipit est donc relié à l'incipit du livre. Meursault montre sa conviction en appuyant sur les mots « personne » et « là bas ». Pour expier sa faute et se sentir totalement libre , « il lui restait à souhaiter qu'il y ait beaucoup de spectateurs le jour de son exécution et qu'ils l’accueillent avec des cris de haine » Sa prise de conscience finale lui permet de se remettre en plein accord avc lui-même. Meursault attend la mort de façon apaisée.

Meursault retrouve le « calme » apres le départ de l'aumônier. Grace à la « grande colère » qu'il vient d'avoir , a crée une « merveilleuse paix » car celui -ci est totalement « purgé du mal » et « vidé d'espoir ». La mort n'est qu'une chose indifférente pour lui. (« monde qui maintenant m'etait à jamais indifférent »). Et cette « tendre indifférence au monde » montre que Meursaut n'est plus étranger vu qu'il a des sentiments. Ce sentiment d'apaisement est aussi du à la nuit « chargé de signes et d'étoiles » . Cette scène avec l’élément de la nuit peut etre opposé à celle du meurtre de l'arabe avec l’élément du Soleil.

Meursault après avoir exprimer ses sentiments et s’être purgé (Catharsis) , celui-ci prends alors conscience de l'existence et à laquelle il reste indifférent comme face à la mort. Dans ce moment d'apaisement , celui-ci pense à sa mère et se compare à elle. Les éléments naturels sont avec lui contrairement à la scène du meurtre de l'arabe. On peut mettre cette fin en relation un de ses autres œuvres 'la mort heureuse' basé sur une même idée.

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (55 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com