LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Pablo Picasso : Guernica

Commentaire d'oeuvre : Pablo Picasso : Guernica. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  16 Avril 2012  •  Commentaire d'oeuvre  •  324 Mots (2 Pages)  •  724 Vues

Page 1 sur 2

de 1.600 citoyens. Cet acte monstrueux a été le premier bombardement des civils au monde. Ce barbarisme a choqué le monde entier, y compris le peintre cubiste, Pablo Picasso, qui habitait à Paris quand les attentats ont eu lieu. Comme il était espagnol, cette brutalité a eu un effet immense sur son état d’esprit et sur son art.

Pablo Picasso a peint l'horreur de cet événement dans le tableau Guernica. Cette commande du gouvernement espagnol pour son pavillon de l'exposition universelle de 1937 à Paris est devenue une des ses oeuvres les plus célèbres.

Nature de l'oeuvre et genre :

Cette oeuvre est une peinture du genre "peinture d'histoire" car elle s'inspire d'un évenement historique contemporain (bombardement de Guernica)

Description :

Le sujet de ce tableau est le bombardement qu'il y a eu a Guernica.

Au premier plan on voit plusieurs personnages et animaux : une femme avec dans les bras son enfant mort, un cheval blessé,un taureau, un soldat avec un épée, une lampe à pétrole, un homme dans les flammes, une femme boiteuse, un fantôme, une colombe et une lampe.

Au deuxième plan, on peut aperçevoir des architectures intérieures qui alternent avec des vues extérieures, des portes, des fenêtres, des flammes, des toits, un dallage.

L'un des pricipaux personnages est le cheval au centre de l'oeuvre. Il est blessé car une lance lui transperce le flanc, cela s'appelle les blessures du Christ , il hennit de douleur, son corps est désarticulé, sa langue ressemble à un obus. Il symbolise le peuple sacrifié. Sa figure traduit la terreur du peuple.

Il y a aussi un taureau, symbole de l'Espagne, il représente la brutalité, la force et la cruauté. Au milieu du chaos il apparaît glacial,indifférent et impassible.

On peut voir, tout à gauche, une femme au seins dénudés, portant dans ses bras son enfant mort. Elle hurle (la langue pointue représente le cri strident). Tout en elle exprime le désarroi. Son enfant est mort, il a les yeux vides et la tête pen

...

Télécharger au format  txt (2 Kb)   pdf (48.7 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com