LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’agglomération urbaine est-elle une institution où on peut socialiser et créer un lieu social facilitant le « vivre ensemble » des populations très hétérogènes ?

Dissertation : L’agglomération urbaine est-elle une institution où on peut socialiser et créer un lieu social facilitant le « vivre ensemble » des populations très hétérogènes ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  11 Juin 2017  •  Dissertation  •  702 Mots (3 Pages)  •  388 Vues

Page 1 sur 3

LA VILLE

Depuis plusiers années , la ville a évolué. Le début du XX siècle se caractérise par le phénomène de métropolisation.

L’agglomération urbaine est-elle une institution où on peut socialiser et créer un lieu social facilitant le « vivre ensemble » des populations très hétérogènes ?

Si d’une part la ville a été le lieu où l’homme a pu changé sa vie, en la bénéficiant de meilleurs et nouveaux services, d’autre part elle a contribué à détruire l’individu , en lui rendant seul, faible et déraciné.

Que ce soit lors de la Révolution Industrielle , lord de l’exode rural de 1970 ou encore lors de l’explosion de travail tertiaire dans les villes, l’urbanisation s’est accélerée en emmenant au développement des villes, ayant des conséquences sur les modes de vie.

D’abord, il faut constater que c’est après la Révolution Industrielle du XX siècle qu’il y a eu un exode de populations quittant les zones rurales pour aller s’implanter dans des zones urbaines.

Cet exode a alimenté de façon significative soit l’industrialisation , avec la disponibilité d’une main-d’œuvre importante embauchée dans les usines , soit l’urbanisation , avec le développement des faubourgs des villes.

Henri Mendras parle de « fin de paysans », en observant le dépeuplement des campagnes depuis 1945.

C’est la ville que dès la Deuxième Guerre Mondiale comporte un changement dans les vies des personnes qui, obligées à travailler jusqu’à dix-sept heures , obtiennent des limitations et des bienfaits grâce à la formation de syndacats de pensée marxiste et anarchiste qui luttent pour affirmer les droits des ouvriers à travers une série de révolutions et répressions.

De surcrôit , beaucoup de gens préfèrent la ville à la campagne, parce qu’elle offre une meilleure possibilité d’enrichissement culturel, de divertissement et de rencontres sociales.

En effet, le principal avantage de vivre en ville est l’accessibilité des services et la possibilité de ne s’ennuyer jamais, car les distractions sont nombreuses offrant à chacun l’opportunité de s’amuser comme il l’entend, par exemple les musées à visiter, les discothèques nocturnes , les concerts , les représentations théatrales, les cinémas et bien d’autres activités de loisir selon le dynamisme de chaque cité.

En outre, le développement des réseaux de transport a facilité beaucoup la mobilité vers le centre-ville et , de plus, entre un continent et l’autre .

En conséquence, le transport massif du siècle dernier a transformé complètement les conditions et les dimensions du monde entier.

Par contre, l’accumulation de milliers, voir de millions de gens sur un espace relativement restreint entraîne des conséquences néfastes.

La ville devient ainsi bruyante, agitée et stressante et l’air est devenu irrespirable à cause de multiples formes de pollution (gaz d’échappement des voitures, fumées nocives et toxiques provenant du chauffage des usines, etc). Par consequent, le taux de cancer est très élévé en ville.

Sans compter qu’on se sent souvent seuls dans une grande cité : en effet la solitude, l’individualisme et l’insécurité apparaissent parmi les problèmes les plus répandus dans la société urbaine.

Les problématiques de solitude sont liées au fait que les qualités relationnelles se déteriorent dans les relations interpersonnelles.

Ainsi, la ville devient synonime d’individualisme , de stress et d’indifférence.

La civilisation et la démographie en sont à un stade où il est impossible de vouloir revenir en arrière. Il serait donc illusoire de rêver d’un retour en force à la campagne. Actuellement des millions de gens sont forcés de vivre dans la ville qui leur assure du travail. Aller vivre à la campagne est devenu un luxe réservé à une élite de riches.

...

Télécharger au format  txt (4.7 Kb)   pdf (23.2 Kb)   docx (28.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com