LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La presse est-elle un danger ou une sécurité de la démocratie

Dissertation : La presse est-elle un danger ou une sécurité de la démocratie. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  4 Février 2012  •  Dissertation  •  653 Mots (3 Pages)  •  1 164 Vues

Page 1 sur 3

La presse a toujours joué un rôle et a donc toujours eu un impact sur les peuples . Cependant , la presse est vue de différentes manières selon les personnes ; selon certaines , elle garantit la démocratie dans un pays alors que pour d' autres , elle est une menace pour cette dernière . Je tenterai ci-dessous de défendre ma position , en utilisant les documents traitant de ce sujet , face à la question suivante : « La presse est – elle un danger ou une sécurité de la démocratie ? » Je trancherai en faveur d' une des deux alternatives afin de prendre position en la nuançant grâce aux informations recueillies dans les différents documents traitant ce sujet .

On ne peut nier que le rôle de la presse peut être propice aux peuples . Dans le récit De l' Esprit des Lois datant de 1748 rédigé par Montesquieu , écrivain et philosophe , déclare : « Il faut que le peuple fasse , par ses représentants , tout ce qu' il ne peut pas faire par lui – même . » Ensuite Denis Diderot , dans L' Encyclopédie datant 1751-1765 , rappelle que la presse est fondée sur la liberté , elle devrait même , selon lui , être un droit universel . Ensuite , Ignacio Ramonet , journaliste , dans son mensuel Le Monde diplomatique paru en octobre 2003 , explique que la presse peut être un recours des citoyens car les trois pouvoirs traditionnels peuvent se tromper que ce soit au sein de dictatures ou de démocraties , elle peut être le quatrième pouvoir s' opposant quant il le faut aux trois autres . Alain Eraly , professeur à l' ULB , rajoute que c' est la presse qui a divulgué les dernières « affaires » et non les assemblées parlementaires ; le journaliste reste à peu près seul chargé de la vigilance démocratique .

Cependant , si la presse peut être favorable à la démocratie , on ne peut se voiler la face et affirmer qu' elle ne représente aucune menace pour elle . En effet , comme l' affirme Diderot dans son ouvrage cité ci-dessus , la presse peut si on abuse de sa liberté , causer des soulèvement populaires suite à l' excitation des foules . De plus , I. Ramonet ,dans son mensuel cité également ci-dessus , explique que la presse a perdu son rôle premier et désormais , elle tend plus à écraser les citoyens qu' à leur porter secours . François de Brigode , journaliste belge , déclare , dans un extrait du dossier du Centre d' Action Laïque de Charleroi datant d' avril 2007 , que le journaliste ne joue plus son rôle (…) Il n' est plus qu' un passe-plat , qui tend le micro .

Suite à ces deux facettes de la presse , beaucoup reste sceptique . Pour ma part , je me rallierai à ceux qui pensent que la presse est une menace pour la démocratie même si elle peut comporter quelques aspects positifs .

Certes , dans son passé elle a été d' une grande importance pour les citoyens , la presse était synonyme de liberté . Elle était considérée comme un quatrième pouvoir luttant contre les injustices sociales . La presse dévoile des choses que les assemblées parlementaires ne divulguent pas . Elle peut donc être très utile comme elle l' a été dans l' affaire Dreyfus en France où un innocent avait été condamné . Elle était , comme on disait , la vois des sans-voix ; c' était un pouvoir détenu par le peuple afin de se faire

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (60.3 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com