LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Supermarket Lady/Woman with a shopping cart, Duan Hanson

Commentaire d'arrêt : Supermarket Lady/Woman with a shopping cart, Duan Hanson. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  2 Juin 2012  •  Commentaire d'arrêt  •  620 Mots (3 Pages)  •  1 236 Vues

Page 1 sur 3

1. Description de l'oeuvre:

Je vous présente cette oeuvre, qui s'appel Supermarket lady ou Woman with a shopping cart,C’est une sculpture d’une femme vêtue de chaussons bleus, d’une jupe bleue, d’un tshirt

rose et d’un collier jaune. Elle porte sur sa tête des bigoudis recouverts d’un foulard. Elle

fume une cigarette.

Cette représentation de grandeur nature montre une femme quelque peu ronde voire obèse, qui pousse un

caddie de supermarché rempli d’articles, caddie qui déborde de provisions en tous genres.

Cette sculpture est à rattacher au mouvement artistique appelé l’Hyperréalisme.C'est une sculpture en fibre de verre peinte, polyester et vêtements, caddie avec des emballages de produits. réalisé en 1969 et cette oeuvre est exposé au musée de Budapest à Aix la chapelle en Allemagne.

L'artiste est Duan Hanson qui est né en 1925 a Alexandria, et décédé à l'age de 71ans en floride au états-Unis.

2. L’analyse

Cette sculpture de Hanson illustre parfaitement les débuts de la société de consommation et la société américaine des années 1960. Les Etats-Unis, comme les pays développés d’Europe, on connu dans les années 60 la révolution de la consommation de masse. L’apparition du

supermarché en France date de 1957 avec l’épicerie Bardhou, ce qui permet de faire tous ces

achats au même endroit, ce qui est une révolution dans ces années, auparavant il fallait aller

dans des « magasins » spécialisés (boucherie, boulangerie, épicerie,…)

Le caddie remplace ici le panier, c’est un nouveau panier à roulettes, plus grand. Il déborde

ici de provisions en tout genre, qui symbolisent l’Amérique. (Coke, Cookies,…)

Cette nouvelle façon d’acheter va bouleverser les habitudes, les produits étant fabriqués par

l’industrie agro-alimentaire, il n’est plus nécessaire de faire sa propre cuisine, c’est l’ère du

tout prêt (pizza dans le caddie, plats préparés). C’est aussi une transformation des villes qui

s’annonce avec l’apparition de centres commerciaux.

Cette femme porte des bigoudis, des chaussons, une attitude assez improbable en Europe et

en France à cette époque. Mais aux Etats-Unis, c’est le quotidien, le personnage est ici

représenté avec un certain réalisme, mais un réalisme décontracté. Les pantoufles, les

bigoudis ainsi que la cigarette au coin des lèvres sont des signes d’un certain contexte

culturel et social, en Europe, il est impensable de sortir dans une telle tenue. La tenue ainsi

que les accessoires montrent aussi un niveau socio-culturel moyen.

La

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (67.4 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com