LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire des arts , le chant des partisans, Joseph Kessel et Maurice Druon

Cours : Histoire des arts , le chant des partisans, Joseph Kessel et Maurice Druon. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  22 Avril 2017  •  Cours  •  1 410 Mots (6 Pages)  •  1 121 Vues

Page 1 sur 6

HDA

Intro : Le chant des partisans date de 1943 . Il as écrit par Anna marly en russe puis la version française fut faite par Joseph KESSEL et son neveu, Maurice DRUON . Ce chant est devenu le l'hymne de la résistance lors de la seconde guerre mondiale .

Contexte historique :

En mai 1940, la rapidité de l’offensive allemande met l’armée française en déroute. Le nouveau chef du gouvernement , le général pétain demande l'armistice , qui fut signée le 1940 . Certains que l’Allemagne va dominer durablement l’Europe, Pétain engage la France dans la collaboration avec l’Allemagne en octobre 1940. Il met la police française au service de l’occupant afin d’arrêter les opposants et les Juifs. Après l’invasion de la zone sud , «  la zone libre » en 1942, le régime de Vichy pousse plus loin encore la collaboration avec les nazis en acceptant le Service de Travail Obligatoire (STO : obligation pour les jeunes gens d’aller travailler en Allemagne pendant 2 ans) et en créant la Milice qui traque les Résistants et les Juifs.  Dès la demande d’armistice, le Général de Gaulles, de Londres, appelle à la poursuite du combat le 18 juin 1940. Avec les premiers volontaires qui le rejoignent, il fonde les Forces Françaises Libres (FFL) : résistance extérieure.

Les premier résistants sont peu et isolés . Ils refusent la défaite, la soumission du pays à l’occupant et la politique de collaboration du régime de Vichy. Progressivement des groupes se structurent dans la clandestinité (« armée des ombres »). Leurs actions sont diverses : tracts, sabotages, envoi d’informations à Londres. C’est la Résistance intérieure. la l'horreurde l’occupation, le refus du STO provoque l’afflux de résistants et la constitution des maquis (refuge des résistants dans les zones difficiles d’accès : forêts, montagnes). En 1943, Jean Moulin, envoyé de Londres par le général de Gaulle, parvient à unifier les résistants dans le Conseil National de Résistance (CNR) afin de préparer la libération du pays. Il fait reconnaître le général de Gaulle comme le chef de toute la résistance française.

 Après l’invasion de l’URSS par les nazis (1941), les communistes se rallient à la Résistance. L’occupation de la zone libre (novembre 1942) et le durcissement de la collaboration motivent les nouveaux résistants. Les femmes sont nombreuses à rejoindre le mouvement. . La Résistance se renforce en 1943 ; grâce à l’action de Jean Moulin, elle s’unifie sous l'autorité de de gaulle .

Analyse de l’œuvre :

Ce poème est composé de quatre quatrains avec des rimes plates ou suivies .

Nous avons choisi de parler de la première partie du chant .

Strophe 1 :

« Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ? Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ? Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme. Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.»

Les phrases 1 et 2 rappel la situation désespérée de la france mais la 3 et la 4 donne une lueur d'espoir .

Le « ami » ici montre que cela s'adresse au personnes qui lutte pour la meme cause et « le vol noir des corbeaux » fait allusion aux raids aériens des avions allemand , le noir couleur de la mort , du deuil et les corbeaux car se sont des charognards planant au dessus des cadavres auquels sont comparé les allemands qui tuent et pillent le pays . Le « nos plaine » fait comprendre que le pays et occupé part les allemands et les plaines car se sont des espaces plats où il est impossible de se cacher .

« Les cris sourds » sont ceux des prisonniers torturés et des civils appeurés . « le pays que l'ont enchaine » signifie que la france souffre d'etre esclave des allemands .

Les paroles du chants des partisans n'évoquent jamais directement les allemands , tout n’est qu’allusion, symbole, sous-entendus, mais, dans le contexte de l’époque tout le monde sait de qui on parle .

« Ohé partisans, ouvriers, paysans » avec ceci C'est la France industrielle qui est interpellée, la France secrète composée de combattants volontaires, prêts à défendre leur liberté.

- « alarme » parle qu'il faut réagir, il y a urgence.

- « ce soir » :

...

Télécharger au format  txt (8.2 Kb)   pdf (55.7 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com