LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Culture design

Dissertation : Culture design. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  13 Janvier 2020  •  Dissertation  •  940 Mots (4 Pages)  •  30 Vues

Page 1 sur 4

Culture design

L’espace intérieur de travail nécessite un agencement préalablement réfléchis car il doit prendre en compte l’espace de circulation, le matériel, le confort, le mobilier, la fonction ainsi qu’une identité.

Les documents présentés sont le Bureau bibliothèque de l’ambassade française exposition internationale des arts décoratifs de la ville de paris en 1925 par Pierre Chareau, puis le bureau du ministre de la culture au palais Royal en 1985 par Andrée Putmann ainsi que son réaménagement en 1990 par Sylvain Dubuisson et pour finir les espaces de travail de Jean Nouvel.

En quoi l’agencement d’un espace intérieur de travail rend possible la création d’un univers à part entière ?

Dans un premier temps nous allons voir comment l’organisation de l’espace permet de crée une atmosphère particulière et dans en second temps nous verrons en quoi le type de mobilier choisis influe sur l’univers de cet environnement.

Chaque espace intérieur de travail est organisé de façon différente selon la fonction qu’il occupe.

On peut donc constater que pour le bureau du ministre de la culture en 1985 l’espace était divisé en 2 parties, on y trouve au fond de la pièce un bureau entourer de 3 chaises pour accueillir créant un espace plus intime, puis au centre 2 tables en demi-cercle, il y a donc 2 espaces avec des fonctions différente or lors du réaménagement en 1990, le bureau se trouve quasiment au même endroit mais la disposition des chaises à changer. Il y en a dorénavant 4 autour du bureau et au centre de la pièce. Il y a désormais un seul espace consacré au travail et au rendez-vous. La circulation dans l’espace était beaucoup plus espacée en 1985 qu’en 1990.

Le réaménagement par Sylvain Dubuisson crée une ambiance plus chaleureuse et communicative en plaçant les chaises au centre en demi-cercle au tour du bureau.

On retrouve également dans le bureau bibliothèque de l’ambassade Française le bureau placé au centre de la pièce ce qui crée un espace de circulation autour de celui-ci, basé sur le plan circulaire.

L’espace de travail est mis en avant, l’agencement du mobilier dont la bibliothèque fait partie des murs qui entour le bureau, c’est un espace très minimaliste qui privilégie la mobilité des espaces en utilisant la perspective et la rupture de la symétrie.

Au contraire chez Jean Nouvel l’univers est totalement différent, l’organisation de l’espace de travail est modulable il voulait « briser la nature totalitaire et répétitive des systèmes de bureaux » afin de permettre de ne plus se sentir comme un numéro mais une personne à part entière avec des envies de changements et de personnalisations. L’espace de l’openspace ou du bureau peut donc être modifier à sa guise, on retrouve un espace vaste comme un loft, un entrepôt ou un hangar transformé. Grace à cette organisation on ressent une atmosphère de détente qui nous laisse une liberté dans l’espace de travail, l’environnement est aussi très lumineux.

On constate donc que l’organisation de la pièce

...

Télécharger au format  txt (5.9 Kb)   pdf (37.9 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com