LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

STAGIAIRE

Cours : STAGIAIRE. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  18 Août 2021  •  Cours  •  555 Mots (3 Pages)  •  32 Vues

Page 1 sur 3

Développement des usagers dans la voie de la socialisation (à travers ; le logement, l’emploi, les loisirs etc…)

Développement des usagers : la personne puisse connaitre ces droits pour quelle puisse elle-même en bénéficier. Développer l’autonomie de la personne

1958 : constitution (base juridique d’une société)

1946 : préambule de la constitution

Pq la notion de citoyenneté est-elle utilisée dans l’action sociale et médico-sociale ?

Sociologique : C’est un apprentissage de la vie en société, pour permettre de s’approprier les valeurs de la République, et de maîtriser les pratiques et les comportements civiques associés.

Sémantique : Etymologie : du latin civis, celui qui a droit de cité, citoyen. participe de son plein gré à la vie de la cité.

Historiquement, un 
citoyen est un membre d’une cité-Etat grecque, disposant du droit de suffrage dans les assemblées publiques. Il participe aux décisions de la cité relatives aux lois, à la guerre, à la justice, à l'administration...

La notion de citoyenneté sociale est apparue d’abord sous la plume du sociologue britannique, Thomas Humphrey Marshall dans son essai Citizenship and Social class en 1949. Elle se distingue des notions de citoyenneté civique et de citoyenneté politique, par son adjectif « social », vocable polysémique utilisé ici dans le sens : qui tend à garantir un certain minimum de bien-être, physique et matériel, au sein d’une population donnée. Elle est ainsi corrélée à la notion d’État Providence.

Juridique :

Le citoyen possède différents types de droits : des droits civils et des libertés essentielles : droit de se marier, d’être propriétaire ; droit à la sûreté, à l’égalité devant la loi (notamment fiscale), devant la justice et dans l’accès aux emplois publics ; liberté de pensée, d’opinion et d’expression, de religion, de circulation, de réunion, d’association ou de ... il participe aux décisions

Le citoyen est un sujet de droit. Il dispose à ce titre de droits civils et politiques. Il jouit des libertés individuelles, la liberté de conscience et d'expression, la liberté d'aller et venir, de se marier, d'être présumé innocent s'il est arrêté par la police et présenté à la justice, d'avoir un avocat pour le défendre, d'être traité par la justice selon une [...]

Loi du 2 janvuer

Les raisons politique

La politique a changé de visage au début des années 2000 en se basant sur le passage d’une logique d’assistante à une logique de solidarité fondé sur la reconnaissance des droits de l’usager. Cette dernière a permis de positionner l’usager comme un sujet de droit, élément indispensable au fondement de son rôle de citoyen dans les esms

Les raisons institutionnelles :

Le fait de retenir le terme citoyen dans les institutions modifie la relation institution-usager en la plaçant sur le même pied d’égalité. L’utilisation du contrat comme outils de la relation accentue cette notion de citoyenneté.

...

Télécharger au format  txt (3.7 Kb)   pdf (115.5 Kb)   docx (213.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com