LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Avants Gardes

Documents Gratuits : Les Avants Gardes. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  9 Avril 2013  •  1 663 Mots (7 Pages)  •  1 014 Vues

Page 1 sur 7

LES AVANT-GARDES

Désigné pour une série de mouvements artistiques qui ont lieu entre 1905 et 1920, en Europe, qui veulent rompre avec les règles et les conventions établies depuis la renaissance.

La couleur, la perspective, la fonction de l’art et du statut de l’artiste seront leur domaine.

Ce mouvement a littéralement perturbé l’art, et c’est le seul qui l’ait fait à un tel niveau et qui continue d’influencer aujourd’hui. Ces mouvements trouvent leur origine au XIX°s, notamment dans l’invention de la photographie qui pousse les artistes à proposer autre chose qu’une restitution du réel et de mouvements précurseurs comme l’impressionnisme ou des artistes comme Van Gogh ou Munch. Ces avant-gardes vont avoir une grande influence sur l’histoire du graphisme.

(il y a deux mouvements AGiste majeurs, la peinture métaphysique et DADA)

I/ FAUVISME ET EXPRESSIONNISME

Précurseurs expressionnisme : Van Gogh, Munch, Egon Schile, Kokoschka

• Mouvement fondé sur l’excès des sentiments

• Violence intérieure ou contre la société

• Provocation

• Choix de poses complexe et torturées, dynamisme, obliques, couleurs exagérées,

stridences…

• Le Fauvisme

Essentiellement un mouvement français qui commence en 1905, traitant de l’expressivité de la couleur mais dans des thèmes calmes.

Henry MATIS, maître fauviste. La Sieste, tableau très calme

• Die Brücke

Né en 1905 dans la vile de Dresde en Allemagne, trouve ses références dans l’art primitif, les statues africaines…

Ernst Ludwig KIRCHNER, figure de ce mouvement, collectionne les statues africaines, et utilise le primitivisme enfantin (mouvement qui rompt avec les conventions)

Les africains développent une forme d’art non pollué par la culture occidentale, tout comme les enfants très jeunes (4, 5, 6 ans) = liberté

Die Brücke, inspiré de « ainsi parlait Zarathoustra » de Nietszeche, ils se veulent des ponts entre ces hommes marqués par la culture chrétienne occidentale et le surhomme émancipé (jouir pleinement de sa vie). Les artistes de Die Brücke refusent la civilisation, ils vont fuir la ville pour vivre à l’état de nature.

Dans les œuvres, cela va s’exprimer par une mise en couleur rudimentaire, des poses négligés, des dessins grossiers, et les artistes peignent la laideur. Déformation des perspectives, ruptures avec les couleurs réelles

PAYSAGES DEMILE NOLDE A TROUVER, SUPER BÔ !

Puis, Die Brücke va s’intéresser aux graphismes. Ils vont faire des affiches artistiques, à tirage limités, puis un certain nombre d’affiche et de tracts pour leurs expositions. Les artistes vont revenir à la gravure sur bois, puisqu’ils refusent la technique de l’affiche commerciale. Le bois est sculpté d’une façon grossière, avec des typographies anguleuses, retour au noir et blanc, avec peu de couleur parfois, et de fort contrastes.

• Der blaue Reiter

Mouvement allemand basé à Munich, de 1911 à 1914, proche du fauvisme.

Il tend à libérer la couler et entretient des thèmes calmes

Leader : Wassily KANDINSKY, thème favoris : son village. Il libère la couleur au point de dissoudre les formes

Autre thème du mouvement : les animaux

II/ PICASSO ET LE CUBISME

• Picasso, avant le cubisme

Peintre espagnole né en 1881, a vécu à Barcelone mais essentiellement en France. A reçu une formation classique. Il peint des tableaux « normaux » au début, puis vers 1900, il mène une vie complètement dissolue et peint des tableaux expressionnistes. En 1901 son meilleur ami se suicide, et il entre dans sa période bleue (peintures en camaïeu de bleus en couleur froide, il peint la misère humaines, des gens tristes et pauvres) jusqu’en 1903. 1904 : il reprend goût à la vie et entre dans sa période rose, le retour des femmes, et le réchauffement des teintes

1906-1907 : Picasso se passionne pour l’art primitif africain. Il va ainsi rompre avec sa technique, progressivement, et s’engager dans l’idée d’utiliser la géométrie comme forme esthétique

• Le Cubisme

En 4 étapes successives, Picasso, avec Georges Braque, vont aller vers une forme d’art toujours plus complexe où ils vont questionner le rôle de l’objet en art et celui du motif, la perspective (renouvellement), l’intégration du temps dans le tableau, l’utilisation de l’écriture, et l’intervention du collage d’objets réels.

Cette complexité est telle que l’on fait un parallèle entre le cubisme et la théorie de la relativité.

PAS DE MESSAGE DANS LE CUBISME

CUBISME AFRICANISANT, Les demoiselles d’Avignon, 1907, tableau africanisant, inspiré de l’art primitif africain.

CUBISME CEZANNIEN, 1908-1909, il puise dans l’univers cubiste de Cézanne et reproduit des paysages, entre autre

CUBISME ANALYTIQUE, encore plus loin dans la complexité (ou cubisme hermétique) tout est fragmenté, du coup on n’arrive pas à rentrer dans le tableau. Analyse : découper, fragmenter. Recherche d’une nouvelle façon de représenter l’espace en peinture en y intégrant le temps, l’objet est peint sous différents points de vue et on les peints tous sur la toile. Il se détache ouvertement de la représentation mimétique du réel, pas de couleurs (juste ocre, noir) ce mouvement amène les peintres vers la peinture abstraite, mais les peintres cubistes n’ont jamais voulu être abstraits, ils restent figuratifs. Pour cela ils écrivent sur les toiles

Le guitariste, 1910 de Picasso

Ils vont ajouter un autre indice, qui est un fragment de la réalité, cillé sur la toile.

Nature morte à la chaise cannée, 1912 de Picasso, premier

...

Télécharger au format  txt (11.6 Kb)   pdf (128.2 Kb)   docx (14 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com