LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Points Clés De La Renaissance à Venise

Documents Gratuits : Points Clés De La Renaissance à Venise. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  13 Décembre 2012  •  861 Mots (4 Pages)  •  690 Vues

Page 1 sur 4

La Renaissance à Venise

Renaissance : milieu XIVème siècle jusqu'à umilieu du XVIème siècle.

Selon un mythe, Venise serait plus ancienne que Rome et donc supérieure.

Pétrarque, poète et philosophe du XVIème siècle parle de Venise comme d'un « autre

monde ».

St Marc devient le patron de Venise à la place de Théodore au IXème siècle.

Le Xvème est une période d'expansion de Venise sur le continent : cela lui permet d'obtenir des réserves de ressources en alimentation et une zone frontière qui la protège des Etats impérialistes.

Venise perd Chypre en 1571.

Caractéristiques des arts vénitiens :

_ richesse chromatique

_ importance des motifs et de la surface

_ importance de la lumière

_ un certain conservatisme.

Ces principes sont maintenus mais la « venezianità » (spécificités de l'art et de l'architecture vénitienne) a évolué au cours des générations (par exemple, le père des frères Bellini, Jacobo Bellini a instauré des nouveaux principes dans la peinture vénitienne mais Giorgione, ayant été élève de Giovanni Bellini, les a améliorés).

Caractéristiques dues aux particularités de Venise :

_ situation géographique propice

_ vaste empire commercial

_ héritage byzantin persistant

_ structure politique et sociale cohérente, capable d'intégrer les étrangers (de nombreux peintres vénitiens n'étaient pas originaire de Venise comme par exemple Dürer, Giorgione ou encore Titien).

Les peintres vénitiens aiment les compositions asymétriques car il y a une présence asymétrique dans la géométrie de la ville à cause des marrées notamment.

Le goût pour la couleur de la peinture vénitienne trouve ses sources dans le reflet des bâtiments dans l'eau, dont les couleurs varient selon la météo, la position du soleil, etc. Ce penchant pour la couleur est également dû aux nombreux objets de luxe, des pierres précieuses ou des soieries par exemple, qui passaient à Venise, centre commercial important. De ce fait, elle recense un assemblage urbain cosmopolite de qualité, renfermant le meilleur du monde connu.

L'approche chromatique de Bellini et de Titien se fait par l'étude de la variation de lumière des tesselles en verre qui constituent les mosaïques de la basilique St Marc. Bellini cherche à reproduire l'éclat lumineux de ces tesselles.

Les teintes de peinture peuvent être plus intenses à Florence qu'à Venise alors que les peintres florentins optent plutôt pour le disegno dans leur art. Néanmoins, les teintes de la peinture vénitienne sont unies dans une même tonalité chaude, érotique.

Le regard du spectateur sur les mosaïques est pratiquement le même que celui qu'il porte sur la peinture impressionniste : tous ces points, tâches de couleurs forment

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (80.6 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com