LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La fondation Louis Vuitton

Analyse sectorielle : La fondation Louis Vuitton. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  1 Juin 2016  •  Analyse sectorielle  •  1 247 Mots (5 Pages)  •  1 562 Vues

Page 1 sur 5

I – Frank Gehry

Frank Gehry est né en 1929 à Toronto, il a étudié il a étudié l’architecture à l’Université de Californie du Sud dont il est diplômé en 1954. En 1962, à trente-trois ans, il crée son premier cabinet d’architecture à Los Angeles : Frank O.Gehry and associates.

Il travaille notamment sur des projets de résidences privées qui témoignent de l’originalité de son approche. Son talent est de plus en plus reconnu, ce qui lui vaut d’enseigner l’architecture à Yale et Harvard dès les années 70.

A partir des années 1990, Frank Gehry est davantage sollicité pour de grands projets institutionnels à vocation culturelle comme le Walt Disney Concert Hall à Los Angeles ou le musée Guggenheim à Bilbao.

En 1989 il reçoit le prix Pritzker, équivalent du prix Nobel en architecture.

Dès le début de sa carrière, Frank Gehry a été proche d’artiste américain comme les californiens Ed Moses ou Robert Irwin qui ont aiguisé sa perception de la lumière et de l’espace.

De son coté, Frank Gehry a toujours mené une réflexion autour des volumes qui s’exprime tant dans ses réalisations architecturales que dans son travail de scénographe ou de designer.

En 1978 il réalise les travaux d’extension de sa maison. C’est lors de ce projet personnel qu’il va rompre avec les matériaux traditionnellement employé en architecture : il choisit d’utiliser des matériaux pauvres comme le métal, le grillage, le contreplaqué et procède par collage de volumes.

Peu à peu Frank Gehry développe un style où dominent les angles, les lignes obliques et les courbes. Il appartient au mouvement architectural des années 1980 " LE DECONSTRUCTIVISME"

II – le bâtiment une œuvre en elle même

a) la géométrie complexe du bâtiment

Le bâtiment fut commencé en mars 2008 et ouvert au public le 27 octobre 2014

Il a une surface de 11 700 m2 et dépasse les 40 mètres de haut.

Le bâtiment de la fondation Louis Vuitton est une architecture complexe vous pouvez le percevoir de l’intérieur ou de l’extérieur. Frank Gehry fait tout pour vous faire perdre vos repères et vous emmener dans une découverte architecturale.

En regardant le bâtiment de plus près on peut voir qu’il se compose de trois blocs alignés qui composent l’iceberg. Chaque bloc est surplombé par une terrasse. Le bâtiment est recouvert par des panneaux de verre aux courbes ressemblant à des voiles de bateau.

A l’intérieur du bâtiment la déambulation ne se fait pas à l’aide d’un parcours unique et prédéfini : on peut passez d’escalier en galerie de couloirs en terrasses et il faut contourner et traverser sans cesse, rendant le bâtiment une œuvre en elle même.

On peut observer dans ce bâtiment les interactions des différents éléments de construction. Des poutres en bois de mélèze et en acier qui se déploient dans l’espace en courbes et en vrilles, portent les voiles de verre. Ces poutres et ces voiles de verre se rejoignent en nœuds structurels complexes laissés volontairement visibles.

Les plaques pour l’iceberg ainsi que le pavement du parvis du hall et des terrasses sont assemblées de façon décalée les une par rapport aux autres on parle de earthquake pattern motif en tremblement de terre qui donne un effet de mouvement au bâtiment et qui est beaucoup utilisé dans les œuvre de Frank Ghery.

b) les voiles de verres

En choisissant le verre Frank Gehry place l’architecture de la fondation dans la lignée des grands bâtiments de verre du XIX° siècle : le cristal palace à Londres, le grand palais à Paris ou le palacio de cristal à Madrid.

Le bâtiment de la fondation est constitué de 12 voiles composées de 3584 panneaux de verre uniques et moulés sur mesure qui ne forme pas une enveloppe continue chaque

...

Télécharger au format  txt (7.8 Kb)   pdf (89.2 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com