LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Pablo Picasso Guernica

Commentaire de texte : Pablo Picasso Guernica. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  19 Décembre 2014  •  Commentaire de texte  •  335 Mots (2 Pages)  •  292 Vues

Page 1 sur 2

Guernica

Créé en quelques semaines par Pablo Picasso, sur commande des républicains pour le pavillon Espagnol de l'Exposition universelle de Paris de 1937 (dédiée au progrès et à la paix), Guernica exprime la révolte du peintre espagnol.

Cette immense toile monochrome est le symbole des horreurs de la guerre.

Après, le tableau a fait beaucoup d’expositions, mais ensuite Picasso n’a

pas souhaité que le tableau aille en Espagne (pourtant propriété de

l’état Espagnol), il restera au MoMA (New York) sauf pour revenir en

Espagne «quand les libertés publiques seraient rétablies».

En effet Pablo Picasso refusait son retour en Espagne tant que vivrait le général

Franco, aussi le tableau a passé une partie de sa vie en exil.

Il est ramené du MoMA (NY) en Espagne en 1981 et installé au musée du Prado à

Madrid.

Depuis 1992 , il est au Musée Reina Sofia. 2006, fut la célébration du 25°

anniversaire du retour de Guernica en Espagne

Fiche technique de Guernica

o Auteur : Pablo Ruiz Picasso, 1881 -1973

o Titre de l’œuvre : Guernica

o Année de sa réalisation : 1937

o Dimensions : H 3,51m - L 7,82m

o Localisation : Musée REINA SOFIA à Madrid

o Technique employée : Huile sur toile

Guernica (ou Gernika-Lumo, nom officiel basque, ou Guernica y Luno en espagnol), est une municipalité et une ville de la province de Biscaye, située dans la Communauté autonome du Pays basque, en Espagne.

Capitale historique et spirituelle du Pays basque, elle est particulièrement célèbre pour sa destruction, le 26 avril 1937, par les aviateurs de la légion Condor, envoyée par Hitler afin de soutenir le général Franco.

Ce bombardement a été longtemps considéré comme le tout premier raid de l'histoire de l'aviation militaire. Le chiffre donné par le gouvernement basque fait état de 1 654 morts et de plus de 800 blessés sur 7 000 habitants

Conclusion

Monumental chef-d’œuvre, "Guernica" reste le symbole de la culture opposée à

la violence et le symbole de la création artistique opposée à la destruction de

la guerre.

"La peinture n'est pas faite pour décorer les

appartements; c’est une arme offensive et

défensive contre l’ennemi",

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (58.6 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com