LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

À une culture religieuse, l’Islam

Dissertation : À une culture religieuse, l’Islam. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  18 Mai 2016  •  Dissertation  •  535 Mots (3 Pages)  •  852 Vues

Page 1 sur 3

Dissertation.

Il faut prendre conscience de l’importance de la culture dans notre vie, car elle est dans notre quotidien. Nous allons nous intéresser à une culture religieuse, l’Islam. Prenons le port du voile chez une musulmane, qui est bien perçu par la culture musulmane mais désapprouvé par d’autre culture.

De ce fait, pouvons nous dire que la culture nous rend-elle libre?

La culture est l’ensemble constitué par des mœurs, des croyances, des langues et des objets communs à un groupe de personne. La liberté est l’état de non contrainte, pouvoir agir sans contrainte, c’est pouvoir agir librement «faire ce que l’on veut».

D’un côté, la culture semble ne pas nous rendre libres, car elle nous permet pas de vivre à notre bon vouloir, de plus elle nous a été infligé à notre plus jeune âge. Ces différences ont installées des points de vu négatifs, comme le racisme, la jalousie… On peut donc dire que la culture nous freine à nos frontières. Mais d’un côté, la culture nous libère car elle nous permet d’avoir des valeurs différentes, d’être indépendant. En ayant ces différences, de la curiosité va, afin de découvrir d’autre culture et univers.

Il est vrai que l’on peut dire que l’Homme a ce besoin de faire parti d’un groupe pour ce distinguer d’un autre groupe de personne pour survivre, ainsi sa culture fait face, car il est de première importance d’affirmer sa culture, d’après la philosophie de Claude Levi-Strauss. Notre culture, ici religieuse, nous détermine, car on peut dire qu’elle créée notre personnalité, une musulmane voilée se distingue d’une femme chrétienne, car son aspect est différent, ainsi que ses habitudes : lors de leur repas la culture musulmane fait que les musulmans mange avec les mains alors que la culture d’un chrétien le fera manger avec des couverts. Mais en se rendant compte de cette tendance présente dans toute culture ne peut-on pas s’en libérer?

Cependant, l’humanité cherche l’universalité dans nos cultures, c’est-à-dire, que plusieurs cultures partagent des aspects, des mœurs, comportements communs, afin, de ne pas être enfermé dans un seul point de vu particulier et partiel. L’universalité, se trouve à deux endroits, dans le monde cela veut dire qu’il est le même pour tous, et aussi en nous, cela signifie nous sommes tous des Hommes. Lorsque l’on parle d’universalité de la culture, il s’agit tout simplement de la capacité à être affecté, ému ou encore adhérant à cette culture de la notre, ce qui entre autre nous libère de nos tendances à être dans l’ethnocentrisme, ce qui signifie rejeter une culture outre de la nôtre. On peut dire que l’universalité des cultures, nous rend plus libre, car cela nous rend plus ouvert, au partage sur nos connaissance, nos émotions.

On peut dire que la culture nous rend libre, sous un point de vu personnel, la liberté de chacun est par rapport à sa propre croyance. Mais, beaucoup ressort par le relativisme, ce qui signifie que rien n’est réellement adhéré par tous, car il prétend valoir pour toutes les cultures et les juger en fonction de leur respect de la norme «tout ce vaut». Delà, pourrions nous nous demander, si ce n'est pas la façon dont les Hommes sont ancrés dans leurs cultures,

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (52.7 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com