LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Vivre et philosopher

Cours : Vivre et philosopher. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  6 Décembre 2022  •  Cours  •  1 125 Mots (5 Pages)  •  51 Vues

Page 1 sur 5

Chapitre 1 philosophie : Vivre et philosopher

Introduction :

Philosophie et culture générale.

Rapports qui existent entre la philosophie et la vie sont apparus dès les débuts de la philo. Il y a deux confusions :

  • Idée de culture : nous nous trompons sur l’idée même de la culture. Celle-ci serait utile et indispensable pour réussira. Elle est nécessaire à quiconque entend réussir.  

La culture : ensemble de moyens pour arriver à ses fins : réussite sociale. MAIS cette façon d’envisager la culture est erronée car elle est ravalée au rang de moyen.

Volonté de se distinguer des autres. Rousseau « fureur de se distinguer des autres ». Philosophe des lumières -> son œuvre a eu impact considérable sur la R° française.

=> L’amour propre : passion. Il nous invite à faire la distinction entre l’amour propre et l’amour de soi. On trouve cette distinction dans le Second discours de Rousseau.

Philosophie : 02/10/2020

  • Philosophie et « culture générale »
  • Rapports entre la vie et la philo sont apparus dès les débuts de philosophie
  • Deux confusions :
  • Idée de culture erronée : nous nous trompons sur l’idée même de culture. Il y a l’idée qu’il faut se cultiver si l’on veut réussir. La culture serait nécessaire à quiconque entend réussir. Fait intervenir la culture comme un ensemble de moyen pour arriver à ses fins, les fins sont la réussite. (idée erronée) La culture est ravalée au rang de moyen.

Volonté de se distinguer des autres. Rousseau « la fureur de se distinguer des autres ». Philosophe des lumières, impact considérable sur la révolution française.

  • L’amour propre : est une passion. Il nous invite à faire la distinction entre l’amour propre et l’amour de soi. On trouve cette distinction dans Le Second discours. Etat de nature : désigne la situation qui serait celle de l’homme, s’il n’avait pas connu la vie sociale. On lui retranche tout ce qui vient de la société, et on regarde ce qu’il reste. On constate qu’il ne reste pas grand-chose. 3 caractéristiques fondamentales de la nature : l’amour de soi (être attaché à sa propre vie, avoir le soucis de sa propre conservation) , la pitié et la perfectibilité. Amour de soi vient contre balancer la pitié. La pitié est présentée comme un sentiment naturel : ne pas être indifférent à la souffrance d’autrui.
  • Amour propre ne peut exister que chez un être qui a développé sa raison, qui est capable d’émettre des comparaisons. C’est une passion sociale. C’est un attachement que les hommes ont a eux-mêmes et qui les amène à se comparer aux autres (égoïsme appuyé). Sentiment moralement condamnable.
  • La raison se développe car l’homme est perfectible. La raison est en puissance.
  • A l’état de nature, l’homme a une intelligence à l’état embryonnaire, sommaire.
  • Kant (XVIIIème siècle) : exemple de l’arbre. #######
  • Faire des découvertes, engranger des connaissances, et ça aurait été impossible en étant resté à l’état de solitude. Amour propre : Attache l’homme à lui-même par rapport aux autres. Rousseau définit l’amour propre comme « ce sentiment qui porte chaque individu à faire plus de cas de soi que de tout autre » (Second discours).
  • Conception de la culture comme un moyen, un instrument est très critiquable : instrumentalisation de la culture.

(Il faut se cultiver pour se cultiver. Elle est elle-même sa propre fin.)

  • 2ème confusion : l’idée même de la philosophie. La philo est un ensemble de connaissances, qui est socialement utile d’avoir. Discipline abstraite qui serait coupé. Gymnastique intellectuelle qui est bien de pratiquer pour développer son intelligence.
  • Sophiste : Calliclès (le Gorgias): Platon : date de la condamnation à mort de Socrate : 399 av J.C. Porte sur la rhétorique. Distingue un bon et un mauvais usage de la rhétorique. La philosophie suscite des critiques, et Socrate est la cible des sophistes, des hommes de lettre comme Aristophane (auteur de comédies grecques, Les nuées, on reproche aux philosophes d’être planant).
  • Démocratie directe V siècle av J.C. Les sophistes sont des professeurs de rhétorique s’adressent aux jeunes d’Athènes, pour leur apprendre à bien parler. Propose des méthodes pour emporter l’adhésion de quelqu’un, bien manier le discours. Se distinguent de l’enseignement du philosophe (incarné par Socrate).
  • Sophisme : raisonnement trompeur, fallacieux, : en apparence valide et irréprochable, mais il est faux et il prétend être vrai.
  • La philosophie est essentielle pour la vie. Vivre et faire de la philosophie sont inséparables.

I) En quel sens, la philosophie est-elle nécessaire ?

A) Il n’y a pas de nécessité absolue de la philosophie :

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (63.4 Kb)   docx (12.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com