LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Etude de texte sur un extrait de Leibniz

Commentaire de texte : Etude de texte sur un extrait de Leibniz. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  11 Mai 2020  •  Commentaire de texte  •  1 760 Mots (8 Pages)  •  378 Vues

Page 1 sur 8

Références du devoir

Matière : Philosophie

Code de la matière : PH50

N° du devoir : 1

(tel qu’il figure dans le fascicule devoirs)

Pour les devoirs de langues étrangères, cochez obligatoirement

☐ LV1, ☐ LV2 ou ☐ LV3

Vos coordonnées

Indicatif : 3339001842

Nom : Le Leslé

Prénom : Catherine

Ville de résidence : Hennebont

Pays (si vous ne résidez pas en France) : Pays

Saisir les différentes informations demandées puis commencez à saisir votre devoir en page 2.

Nom du professeur correcteur :

Note :

Observations générales du correcteur :

1

Votre texte passera automatiquement à la ligne pour

laisser une marge au correcteur (Marge obligatoire sur

chaque feuille, ne pas modifier).

Commencez à saisir votre devoir ci-dessous :

Le texte étudié est un extrait philosophique de la Préface aux

« Nouveaux essais sur l’entendement humain » de Leibniz, penseur

allemand du XVIIème siècle.

L’auteur espère s’opposer à l’empirisme scientifique en développant

sa thèse sur le fait que la connaissance sensible ne peut pas

permettre d’énoncer une vérité qui est universelle puisque

l’universalité des sciences ne se base pas sur l’expérience immédiate

mais sur la vérité et des faits démontrés et prouvés elle dépend

donc de la raison.

Cependant, à la fin de l’extrait, il semble se rendre compte que les

sens jouent un rôle important dans la recherche de la vérité

nécessaire.

Au tout début de l’extrait, l’auteur met en valeur « les sens » : ces

derniers (la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher) nous

appartiennent dès la naissance et Leibniz les représente comme des

outils qui nous permettaient de percevoir et d’analyser le monde

autour de nous et dans lequel nous vivons.

Le texte peut être divisé en trois parties pour l’étude de celui-ci,

dont trois phrases extraites.

D'abord, quand Leibniz a dit « Les sens, quoique nécessaires pour

toutes nos connaissances actuelles, ne sont point suffisants pour

nous les donner toutes, puisque les sens ne donnent jamais que des

exemples, c'est-à-dire des vérités particulières ou individuelles.''

Il démontre que les sens ne peuvent pas nous donner accès aux

vérités universelles, c’est-à-dire une vérité incertaine, puisque les

sens ne peuvent pas établir de lien de causalité qui est clair et

certain entre deux phénomènes.

Si l’on prend en compte la première partie de la phrase qui est :

« Les sens, quoique nécessaires pour toutes nos connaissances

actuelles, ne sont point suffisants pour nous les donner toutes… ».

Dans ce passage l’auteur souligne que c’est grâce à eux que nous

pouvons cumuler les informations de ce qui nous entoure et

semblent nous les procurer de façon naturelle. On évoque donc ici

2

Modèle de copie Word

les vérités nécessaires, qui sont des vérités contingentes, se référant

aux faits, et donc des vérités qui ont besoin des sens, puisque

...

Télécharger au format  txt (7.5 Kb)   pdf (43.2 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com