LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire de texte: extrait du roman La maison Nucingen de Honoré de Balzac

Commentaire de texte : Commentaire de texte: extrait du roman La maison Nucingen de Honoré de Balzac. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  6 Décembre 2012  •  Commentaire de texte  •  592 Mots (3 Pages)  •  807 Vues

Page 1 sur 3

(l. 8). Les vrais sentiments sont condamnés, pour survivre, il faut manipuler, travestir son âme et ses défauts grâce à des sentiments purs : « grand costume de vertu, de probité, de belles manières » (l. 8). À l’inverse, on voit que les « sincères » sont abandonnés : « un pauvre honnête homme » (l. 6). Le constat que fait Balzac est très pessimiste.

Dès lors, comme les valeurs sont inversées, l’Égoïsme est érigé en valeur suprême et les sentiments n’ont plus de valeur. L’amour est corrompu, il est décrit grâce le champ lexical de la guerre l. 12 : « les délices de Capoue » désigne la faiblesse de Rastignac pour Delphine, vu donc comme une faiblesse en temps de guerre. La ville de Capoue s’unit à Rome au IVe siècle avant J.C. et fut prise par Hannibal en 215 avant J.C. Ses soldats y passèrent l’hiver. L’expression « les délices de Capoue » fait allusion à cette halte pendant laquelle l’armée s’affaiblit au lieu d’exploiter sa victoire. L. 12, Rastignac remarque que « l’amitié » de Delphine aurait pu lui faire « abjurer tout égoïsme » ; le verbe est fort et montre encore que l’égoïsme est érigé en religion et surpasse l’amour. L. 14 ; « la mécanique de Birmingham » prouve que le précédent amant de Delphine avait agi froidement, de façon calculatrice avec elle, sans place pour des sentiments. L. 23, l’amour est encore dénaturé, il est défini avec le vocabulaire de l’argent dans l’expression qui désigne la rupture future entre Rastignac et Delphine : « en se jurant à lui-même de solder son compte avec elle ».

En ce sens, Nucingen n’hésite pas à utiliser la relation entre Rastignac et sa femme pour en faire son homme de paille : « collaborateur conjugal » (l. 19), « le harnais que tout exploitant met à son exploité » (l. 16 et 17), « obligation de son intimité, comme une réparation » (l. 18) : le banquier fait donc du chantage à Eugène, si la relation adultère a servi le jeune homme, ici, cela se retourne momentanément contre lui…avant de lui rapporter. Le vocabulaire des affaires est donc lié à celui de la relation adultère.

Si les valeurs semblent inversées, c’est que bien et le mal ne sont pas tranchés chez Balzac, tous les personnages sont complexes : l’homme est mêlé de bien et de mal et l’un ou l’autre l’emporte selon les circonstances : « il ne croyait à aucune vertu, mais à des circonstances où l’homme est vertueux. » (l. 4).

Conclusion :

En définitive, cet extrait de La Maison Nucingen est représentatif du roman qui dépeint le monde de la finance à l’époque balzacienne. L’auteur a donc créé Nucingen, ce symbole du monde de l’argent, et ses manipulations complexes. C’est aussi l’occasion d’observer le portrait d’un ambitieux, Rastignac, célèbre arriviste dont on peut suivre l’évolution au fil des romans de la Comédie humaine. Ici, on assiste à la fin de son initiation à rebours, car le jeune homme naïf du Père Goriot a cédé la place à un être arriviste et calculateur.

Ce roman, au delà de la complexité des procédés financiers évoqués, est moderne dans le sens où ce milieu de la finance fait écho à notre système actuel : Balzac, bien avant la mondialisation, a bien saisi que l’argent mène le monde. De plus, le jeune loup aux dents longues que Balzac a

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (60.6 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com