LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation Maitrise de Soi

Dissertation : Dissertation Maitrise de Soi. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  15 Juillet 2019  •  Dissertation  •  1 477 Mots (6 Pages)  •  2 434 Vues

Page 1 sur 6

        Intro :

        La maîtrise de soi fait partie de notre vie de tous les jours : il s’agit en effet de la capacité qu’a un homme à contrôler ses émotions, ses réactions dans différents instants de la vie face à autrui, face à la société. Pour pouvoir se maîtriser il est indispensable d’avoir conscience, connaissance de soi sinon cela n’est pas possible.

        La conscience de soi est la capacité de se rapporter à ses propres pensées. On dit généralement que c’est le propre de l’être humain, c’est ce qui le différencie des autres êtres vivants.

Cette idée de conscience de soi est introduite par Descartes dans son « Doute Méthodique » c’est dans la remise en question de toutes ses connaissances que surgit une seule certitude : le cogito ergosum « Je pense donc je suis ». C’est pour lui le fondement de la philosophie : l’Homme aurait toujours conscience de soi. On associe généralement les termes de connaissance et de conscience de soi, mais de nombreux philosophes remettent en question cette affirmation comme Pascal qui dit que « L’Homme est condamné à une méconnaissance de soi » ou Hegel pour qui la conscience de soi ne s’acquiert pas dans la nature mais dans le rapport à autrui.

La maitrise de soi est donc intimement liée à la vie en société, ce qui amène à se demander si elle n’est pas un frein à la réalisation individuelle : renoncer à se maitriser permettrait il d’être plus libre ?

Nous montrerons tout d’abord qu’il existe un lien entre la maîtrise de soi et la vie en société. Puis nous tenterons de savoir en quoi le renoncement à la maîtrise de soi serait une forme de libération et enfin nous essaierons de démontrer que la maîtrise de soi est une forme de liberté.

La vie en société est le fait de vivre dans un groupement d’individus, il s’agit donc de toutes les relations que nous avons en dehors de notre intériorité. La vie en société nécessite que chaque individu qui la compose ait une certaine maîtrise de lui même, qu’il respecte l’autre ainsi que les règles de cette société ; si chaque personne fait ou dit ce qu’elle veut, quand elle le veut et sans filtre, l’ordre public est perturbé.

La maîtrise de soi est en quelque sorte la condition pour une vie en société, sans elle on retomberait tous dans l’animalité. Il existe un lien de réciprocité entre la vie en société et la maitrise de soi, en effet comme nous l’avons vu précédemment la maîtrise de soi nécessite une conscience ainsi qu’une connaissance de soi. Cette dernière ne s’acquiert pas par nature ce n’est pas l’essence de l’homme. On l’obtient dans le rapport à autrui. En effet seule une personne extérieure peut nous renseigner sur nous. La maîtrise de soi découle du respect des règles sociales et des comportements à adopter au sein de son environnement. Pour pouvoir s’épanouir dans une société il faut lutter contre certains réflexes comme l’impulsivité et ne pas se laisser diriger par ses sentiments et ses désirs surtout lorsqu’ils sont négatifs d’un point de vue éthique. Lorsqu’on applique cette maîtrise de soit on attend une certaine réciprocité de la part d’autrui. De plus il y a différentes exigences de maitrise de soi en fonction des pays et du cultures, par exemple les anglais sont plus flegmatiques dans ce qu’ils appellent le « self control ».  Alors que les habitants des pays plus méditerranéens seront plus exubérants.

        

        Après avoir vu comment la maîtrise de soi s’intègre dans notre société nous allons voir si elle peut être une sorte de captivité pour l’homme.

On peut se demander si se maîtriser soi-même ne serait pas une sorte de masque que l’on mettrait pour vivre en société : pour être accepté par un groupe d’individus nous lui renvoyons l’image de nous même la plus favorable et cela en fonction de l’essence de ce groupe : ainsi selon la nature du groupe l’image que nous donnons à voir sera différente.  On peut alors penser que se maîtriser c’est donner une image de soi qui n’est pas réelle. En effet contrôler ses émotions, ses pulsions c’est dénaturer ou adapter son identité.

...

Télécharger au format  txt (8.4 Kb)   pdf (35.2 Kb)   docx (11 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com