LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours de philosophie, l'Etat et la société

Cours : Cours de philosophie, l'Etat et la société. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  17 Février 2018  •  Cours  •  5 012 Mots (21 Pages)  •  355 Vues

Page 1 sur 21

PHILO 15 septembre 17

ETAT ET LA SOCIETE

INTRODUCTION

Si « l’homme est le vivant politique » (Aristote), alors ce n’est qu’au sein d’une cité (polis en grecque) qu’il peut réaliser son humanité. Or l’organisation d’une coexistence harmonieuse entre les hommes ne va pas de soi : comment concilier les désirs et intérêts divergents de chacun avec le bien de tous ?

Le mot état arrive très tardivement, on commence a l’employer en toute certitude a partir du 17e siècle

Le mot Etat a plusieurs origines du latin « status » qui signifie se tenir debout, être stable. L’Etat renvoie à une stabilité.

On parle aujourd’hui de cite Etat a propos d’Athènes. Si le terme Etat est d’apparition tardive, la philosophie politique prend racine dans la Grèce antique, une grande partie de cette philosophie, en particulier toutes les formes de gouvernement, les typologies de ces-dernières et une grande partie des problématiques sont établit dans la Grèce antique.

Ces problématiques sont encore valables aujourd’hui, en particulier sous la plume de Platon et Aristote.

La cité d’Athènes a en effet été la première cité à susciter des questions d’Etat chez les philosophes et a vu naitre l’idée de politique.

Définition des termes

ETAT : pouvoir, hiérarchie, groupe d’individus, régime politique, tout-ensemble, puissance politique indépendante, frontière, territoire, lois, peuple, religion, culture.

Lois → l’Etat est encadré par les lois → constitution « textes de lois fondamentales ». Le bloc de constitutionnalité est l’ensemble des principes et dispositions que les lois doivent respecter.

Gouvernement frontière  PDV droit international, l’Etat est le principal acteur de ce droit, et il est défini par trois éléments qui le composent, il faut un territoire ensuite une population et un gouvernement.

Gouvernement deux sens : au sens large c’est un régime politique, au sens stricte c’est un pouvoir en particulier, prenons l’exemple de l’Etat Français, le gouvernement au sens strict c’est le pouvoir exécutif  que l’on distingue des pouvoir judiciaires et législatif. La séparation des pouvoirs c’est Montesquieu. Il suffit qu’il manque un des trois éléments pour qu’il n’y ai pas d’Etat, par exemple la Palestine il y a un problème aux trois niveaux,

pas de territoire, population en exil, gros problème. Daesh problème car l’Etat n’est pas fixé.  Lybie ou Somalie ou le gouvernement a fait faillite donc plus vraiment considéré comme un Etat.

Hiérarchie → le pouvoir verticale, forme classique du pouvoir s’exerce justement sous forme hiérarchique mais on parle aussi de plus en plus de pouvoir horizontale, c’est ce qu’on appelle la gouvernance, il se fait par négociations. La gouvernance est actuellement considérée comme idéal

Groupe d’idvd→ selon la sociologie allemande on distingue la société de la communauté

Société → c’est l’ensemble des individus mais ils sont juste rassemblés ils restent individus. La société prône la liberté des individus. (théorie libérale)

Communauté →beaucoup plus fusionnels, les idvd fusionnent entre eux, l’idvd fusionne avec son semblable, l’idvd s’efface au profit du groupe. (fondement du 3e Reich)

Puissance politique independante → l’Etat exerce des prérogatives (pouvoir propre réservé)  de puissances publique.

En interne il s’agit de la police.

En externe il s’agit de l’armée.

C’est ce qu’on appelle un monopole et qui renvoie au sociologue Max Weber qui, dans Le savant et le politique,  a défini l’Etat « L’Etat a le monopole de la violence légitime » , = La société a abandonne , transféré a l’Etat l’exercice de la violence, seul l’Etat peut l’exercer, notamment pour la sécurité. Autrement dit la violence est légitime c’est à dire légal et justifié moralement. Si c’est injustifié a ce moment la c’est une dictature et l’Etat doit être condamné pour abus de pouvoirs.

Ce monopole se manifeste par le port du costume, c’est un symbole pour dire que quand un policier ou soldat utilise son arme il le fait en tant que représentant de l’Etat et pas en tant qu’individu de la société civil.

Ex, aux Etats unis c’est différent, tradition ultra libéral, l’Etat doit être le moins présent possible, et il y a une grande idée de la défense de soi.  C’est le seul pays qui se distingue en fait des bases de la société occidentale (cf Max Weber).

L’Etat a aussi une mission de services publics qui correspond a la garanti de l’intérêt général. L’Etat s’engage directement dans la société et dans la vie des co-citoyens.

-santé

-impôts

-école

-infrastructure

-environnement

 PROBLEMATIQUES :

Quel est le périmètre de l’Etat par rapport a la société ?

Doit-il être le plus présent ou le moins présent possible dans la société ?(libéral, ou Etat providence)

Peut-on imaginer des sociétés sans Etats ?

Comment l’Etat se met-il en place ? se met-il en place naturellement ou par les faits d’une convention de la société ?

Quels sont les différentes formes d’Etats et qu’est ce qui les caractérise ?

Comment garantir la liberté individuelle face a la puissance Etatique ?

PLANS 

Partie I fondements et finalité (objectif) de l’Etat

Partie II L’exercice du pouvoir et aux différentes formes d’Etat

Partie III limites et critiques adressés a l’Etat

I FONDEMENTS ET FINALITES DE L’ETAT

Dans cette première partie on va voir deux théories opposés quant a la création de l’Etat.

La première philosophie, celle de la Grèce antique d’Aristote est une approche naturaliste dans le sens ou l’Etat apparaît come une société naturelle et génétique car elle se développe naturellement. C’est l’approche antique.

...

Télécharger au format  txt (32.5 Kb)   pdf (436.7 Kb)   docx (29.8 Kb)  
Voir 20 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com