LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La France un territoire urbain

Commentaire de texte : La France un territoire urbain. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  18 Septembre 2016  •  Commentaire de texte  •  500 Mots (2 Pages)  •  808 Vues

Page 1 sur 2
  1. La France un territoire urbain.

Définition: Exode rural, diagonale du vide

En France, huit personnes sur dix sont des citadins. La population des communes de plus de 2000 habitants représente plus de 75% de la population, Et plus de 80% des Français vivent dans des espaces urbains, d’après ces statistiques, on constate qu’une exode rural a été mis en place.

Une exode rural est une migration de la population du milieu rural (campagne) au milieu urbain (ville), ce phénomène se caractérise par la proximité commerciale et surtout par les nombreux emplois (développement du secteur tertiaire).

La diagonale du vide correspond à une partie de la France où la population y est très faible et une faible dynamique par rapport au reste du pays, cette diagonale s’étend de la Meuse aux Landes. Ce phénomène est dû à l’exode rukrale du 20 ème siècle et à la métropolisation qui accentue les endroits denses de la France.

  1. La périurbanisation

La périurbanisation notamment appelé " Etalement urbain ", est un phénomène qui consiste à quitter les villes centres et les banlieues pour s’installer dans des communes rurales ou des petites villes proches d’une grande Métropole.

L’extension des villes est aussi liée à l’étalement des infrastructures due au mode de vie urbain : zones d’activités économiques, infrastructures de transports, zones commerciales, parcs de loisirs, aéroports […]. La limite entre la ville et les espaces ruraux est devenue plus trouble.

Cette périurbanisation s’est souvent faite de façon désordonné. La ville a alors pour objectif de contrôler sa croissance urbaine, en mettant en place des exigences du développement durable, comme le développement des transports en commun (le bus, le train, le covoiturage…) ou par l’intégration des Zones urbaines sensibles (ZUS) comme la ville de Bondy.

On peut parler de mouvement pendulaire, lorsque les actifs vont travaillés à une certaine heure et retrouve ensuite leur domicile, ceci crée un flux dans les grandes villes puisque tous le monde se déplace en même temps. Ce phénomène comporte un très grand défaut car les voies de circulation s’encombrent très rapidement, ce qui ralentit la ville.

  1. La métropolisation

La métropolisation se définit par une densité croissante de la population, une augmentation de la production de richesse et par des aménagements qui rend la ville attractif. Lorsqu’une ville dépasse 200 000 habitants alors elle peut accéder au rend de Métropole. Pour y accéder, ces villes tentent de s’associer avec d’autre ville dans la même situation dans le but d’améliorer leurs attractivités et leurs influences, elles tentent aussi d’augmenté leurs poids économiques et démographiques.  La métropolisation croissante entraîne un appauvrissement et une fragilisation des petites villes.

La croissance des villes est inégale dans l’espace-temps. Ainsi, les villes moyennes qui ont absorbé l’exode rural pendant un certain temps ont tendance  à ne plus accroitre. Par exemple, certaines villes du Nord comme Lens ou Valencienne, de l’Est et du Centre ne sont plus aussi attractifs, alors que les métropoles de l’Ouest c’est à dire Nantes, Rennes, Bordeaux et du Sud (Toulouse, Montpellier, Nice, Grenoble) sont très attractives et dynamiques.

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (39 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com