LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En quoi la crise de mai 1968 transforme-t-elle le rapport entre le pouvoir, les médias et l’opinion publique ?

Fiche : En quoi la crise de mai 1968 transforme-t-elle le rapport entre le pouvoir, les médias et l’opinion publique ?. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  15 Avril 2018  •  Fiche  •  893 Mots (4 Pages)  •  630 Vues

Page 1 sur 4

LE ROLE DES MEDIAS

DANS LA CRISE DE MAI 68

En quoi la crise de mai 1968 transforme-t-elle le rapport entre le pouvoir, les médias et l’opinion publique ?

Contexte :

Sous la présidence de de Gaulle, la télévision et la radio publiques deviennent un véritable outil de communication du pouvoir et sont étroitement contrôlées dans  le cadre de l’ORTF. De Gaulle est soucieux de contrôler les médias audiovisuels, persuadé qu’il est que la presse écrite lui est hostile. Omniprésent dans les journaux parlés ou télévisés, il prend aussi l’habitude d’allocutions solennelles radiotélévisées. L’Office de RadioTélévision française (ORTF) est créé en 1964 et devient la vitrine et le symbole de la centralisation de l’audiovisuel français. Les Français s’ennuient, les jeunes cherchent du travail sans en trouver et la télévision est là pour leur détourner l’attention sur « les vrais problèmes ».

Chronologie des événements :

Déroulement de Mai 68 en trois phases, une « période étudiante » du 3 au 13 mai, une « période sociale » du 13 au 27 mai, et une « période politique » du 27 mai au 30 juin

  • 3 mai : meeting à la Sorbonne -> 600 interpellations, gaz lacrymogènes, pavés lancés
  • 10 mai : premières barricades au Quartier latin, l’opinion publique rejoint les manifestants
  • 13 mai : importante grève générale toute la France, un million de personnes défilent dans une manifestation parisienne, avec comme slogan « dix ans, ça suffit ! »
  • 13 – 27 mai : 10 millions de grévistes, la France est paralysée
  • 14 mai : l’école nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, transformée en « atelier populaire »
  • 24 mai : allocution télévisé de de Gaulle annonçant un référendum sur l’université et des réformes économiques
  • 25 mai : l’ORTF refuse de diffuser les réactions politiques et syndicales au discours du chef de l’Etat, les journalistes se mettent en grève
  • 27 mai : accords de Grenelle, Grenelle -> augmentation du SMIG et des bas salaires, suppression des abattements de zone, réduction progressive de la durée du travail, abaissement de l’âge de la retraite, reconnaissance de la section syndicale d’entreprise et augmentation des droits syndicaux. Mais les ouvriers votent la poursuite de la grève
  • 29 mai : crise sociale est devenue politique. De Gaulle disparait plusieurs jours du territoire Français en s’éclipsant à Baden-Baden (Allemagne) sans que personne ne soit au courant, manifestation organisée -> 800 000 personnes
  • 30 mai : de Gaulle dissout l’AN, grande manifestation gaulliste au Champs-Elysées
  • 23 – 30 juin : victoire gaulliste aux élections législatives

Parole et image dans la crise :

Alors que les chaines radio et TV de l’ORTF, étroitement contrôlées par le pouvoir gaulliste, sont soumises à la censure, les radios privées envoient des reporters suivre les événements et les informations sont écoutées en direct sur les lieux de grèves, dans les universités et au cœur des manifestations. De nombreux journalistes sont arrêtés et se mettent en grève.

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (80.8 Kb)   docx (13.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com