LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Princesse de Clève, Mme de LaFayette

Fiche : Princesse de Clève, Mme de LaFayette. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  19 Juin 2017  •  Fiche  •  896 Mots (4 Pages)  •  244 Vues

Page 1 sur 4

La princesse de Clève, Mme de La Fayette.

Les personnages du roman du 17e à nos jours

Intro : En 1678, roman du Classicisme (mvt mettant en avant la parfaite société et le respect des règles) écrit pas Mme Marie madeleine de la Fayette née en1634 connue une union bâclée avec un homme de bonne et ancienne noblesse mais qui ne lui assure que nom, femme de lettre. Devient la dame d’honneur de la reine Anne en 1651. Morte en 1693 elle écrit des romans et des nouvelles. La princesse de Clève connait un succès immédiat contant l’histoire tragique d’un amour impossible entre une jeune aristocrate le prince de Clève et le duc de Nemour à la cour d’Henri 2.

L’écrivain nous décrit l’arrivée de son héroïne a la cour, l’occasion de nous la présenter a travers une description  physique et moral élogieuse, ainsi que l’introduire a la cour parmi l’aristocratie a Paris.

(1 /Un incipit traditionnel

2/L’éducation irréprochable de Mme de Chartre)

1/ A) Présentation physique de l’héroïne

(Ce début de roman sert a présenter  les personnages  et l’intrigue, âpres avoir énuméré nombre de grand personnage, il est temps pour le narrateur d’introduire l’héroïne éponyme, or la princesse de Clève qui alors que Mlle de chartre n’est pas nommée mais décrit par ce qui semble être sa plus grande qualité la tournure impersonnelle de la phrase semble mettre l’accent sur une beauté le déterminant indéfinie « une » crée un effet e suspense sur son identité )

-Présentation des perso et de l’intrigue.

1-Présentation de l’héroïne tardif sans être nommée le personnage principal est présenter par sa plus grande  qualité (beauté) l.1 princesse éponyme (qui donne sont nom a l’œuvre)  accent sur une beauté. « une » déterminant indéfinie  crée un effet de suspense

2- Pas encore une princesse mais  « une beauté parfaite »  l.2 répétition et l’hyperbole du substantif beauté parfaite  dans la même phrase( qui ce comprend a travers une admiration des hommes et des femmes par sa beauté elle attire tout les regards.)

3-Sa noblesse « la blancheur de sont teint » « grâce et de charmes » l.24  mais pas de description détaillé. (Il n’y a pas de description détaillé qui nous permet de l’imaginer c’est seulement a la fin du second paragraphe que nous en savons un peut plus, une description classique. Pas de précision ce qui permet au lecteur la liberté de s’imaginer sa propre def de beauté parfaite.)

B) Présentation moral de l’héroïne.

-Bonne éducation, docilité d’une fille qui aurait reçue les principes d’une mère a forte personnalité. (On sait que les caractéristique moral d’une jeune fille se comprend a travers sont éducation. La première impression qu’elle donne est donc une docilité qui aurai absorbé les principes d’une mère à la forte personnalité.)

4-« son père mort jeune » l.4 pas assez connue pour faire sont éducation.

5-Mme de Chartre préfère s’isoler de la cour « elle avait passé… sans revenir a la cour » l.6 on peut deviner  qu’elle a évolué dans un sérieux et une rigueur digne de son rang.

C) Présentation de l’intrigue.

-Personnalité pas encore développé  accent sur son éducation et son rang social.

6-Parenté avec de nobles personnes « même maison que le Vidame de Chartre » l.4.

7-Nom « Héritière »  souligne la richesse mais aussi sa jeunesse et sa nubilité (âge d’être marié) « cette héritière était alors un des plus grand partie » l.24 tout cela préfigure un mariage d’exception.

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (64.3 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com