LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Plan détaillé et analyse de << Je ne sais pourquoi >> de Verlaine

Dissertation : Plan détaillé et analyse de << Je ne sais pourquoi >> de Verlaine. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  4 Juillet 2019  •  Dissertation  •  1 168 Mots (5 Pages)  •  152 Vues

Page 1 sur 5

Volet 1 : Le tableau synthèse

« Je ne sais pourquoi » de Verlaine

Veuillez répondre aux questions dans les espaces prévus à cet effet. 

RÉSEAU DE SENS

Repérage des illustrations

Interprétation

Procédés d’écriture

Preuves textuelles

Explication de l’illustration

Champs lexicaux

1. a)

Ivresse :        « ivre de soleil » (v. 12), « liberté » (v. 13), « tiède demi-sommeil » (v. 17)

Tristesse :         « tristement » (v. 18), « amer » (v. 24), « mélancolique » (v. 11), « inquiète » (v. 25), « effroi » (v. 27), « meurtrie » (v. 21)

1. c)

Dualité émotive :

Sentiment dominant du mal de vivre entrecoupé de moments de bienêtre.

Adverbes

1. b) 

« tristement » (v. 18),

« doucement » (v. 1)

Verbes

2. a)

Mouvement :

 « vole » (v. 25)

« Couve » (v. 28)

2. b)

Sensations contraires :

Volé donne une sensation de liberté de mouvement tandis que couvé signifie l’immobilité dû au devoir de la protection.

Vocabulaire connotatif (sens)

3. a)

Toucher : « Brise d’été » (v. 15)

Vue : « soleil  » (v. 12)

Ouïe :  « alarme » (v. 19)

3. b)

Sens de l’opposition :

« Brise d’été » et « soleil » donne une impression de repos, mais « alarme » suggère de l’action et/ou de l’inquiétude.

4.

Vers 12 à 17 et 18 à 22

4.

Désirs opposés :

Le désir de se libérer de cette destinée, de se laisser aller au plaisir qui s’oppose au cri de la souffrance, au désir de faire savoir son mal de vivre.

Le désir de se laisser porter par le plaisir de la poésie et le besoin d’exprimer son mal de vivre comme homme.

Déduction

5.

Dualité de Verlaine :

Dualité sentimentale entre bonheur et inquiétude.

Dualité émotive entre les sensations de bienêtre et de malaise.

Dualité existentielle entre l’envol du poète par le plaisir de la poésie et l’incapacité d’être heureux comme homme.

RÉSEAU D’IMAGES

Repérage des illustrations

Interprétation

Procédés d’écriture

Preuves textuelles

Explication de l’illustration

Métaphores

6.

« Elle suit la vague, ma pensée » (v.8)

Ceci illustre que sa pensée alterne entre l’amour et la haine, dans le cadre du meurtre de Rimbaud.

7. a)

Espaces :

Air (« vole », v. 3)

Mer (v. 6)

7. b)

Symbolique :

Air = 1er symbole : envol du poète vers le bonheur, la liberté

Air = 2e symbole : instabilité (balancée par les vents)

Mer = 1er symbole : repli (« couve au ras des flots »)  

Mer = 2e symbole : abandon au plaisir (doucement porté par l’eau)

8. b)

Figure d’opposition

8. a)

Figure de style (v. 7) : Une oxymore

8. c)

Sens de l’opposition : L’essor mélancolique signifie que son épanouissement fait directement opposition à sa tristesse

Vocabulaire connotatif

9. a)

Instabilité : « À tous les vents du ciel balancée »

9. b)

Symbolique du vol : Il symbolise les phases de bonheur et d’épanouissement, mais aussi l’inquiétude de Verlaine.

10. b)

Figure d’insistance         La répétition

10. a)

Mot : « Pourquoi »

10. c)

Effet de la figure de style : Donner l’impression d’insistance en montrant le questionnement du poète.

Déduction

11. 

Une mouette est peureuse et alarmeuse, mais elle est aussi libre. Son cri peut représenté le mal de vivre et la détresse, mais sa liberté réprésente son aisance.

RÉSEAU DE MUSICALITÉ

Repérage des illustrations

Interprétation

Procédés d’écriture

Preuves textuelles

Explication de l’illustration

Rythme irrégulier

12. a)

Refrain : 

vers 1 et 2 = 5 pieds
vers 3 = 13 pieds
vers 4 et 5 = 5 pieds
vers 6 = 13 pieds

12. b)

Effet du rythme irrégulier :

Vol irrégulier de l’oiseau ouvrant et repliant les ailes

Allitération

13. a) 

« Aile inquiète et folle vole »

Sonorité de l’oiseau

13. b)

Mot : Pourquoi

Son : oi

Déduction

14. 

Le rythme irrégulier, il simule les battements d’ailes de la mouette ce qui nous laisse déduire que Verlaine est instable.

...

Télécharger au format  txt (8.1 Kb)   pdf (277.9 Kb)   docx (721.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com