LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Châtiments de Victor Hugo

Commentaire de texte : Les Châtiments de Victor Hugo. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  24 Janvier 2018  •  Commentaire de texte  •  1 055 Mots (5 Pages)  •  455 Vues

Page 1 sur 5

Les Châtiments Victor Hugo (1852) « Expiation »

Intro :

Victor Hugo est un écrivain du XIXème siècle.

Né en 1802 à Besançon, issu d'une famille bourgeoise, et son père est un général d'Empire sous Napoléon Ier.

Écrit dans plusieurs genre littéraire, c'est à la fois un poète, un dramaturge, et un prosateur. Il s'illustre dans le courant littéraire du Romantisme, courant qui s'oppose au Classicisme et aux courants des Lumières.

Ce courant vise à une libération de l'imagination et de la langue, c'est le sentiment contre la raison.

Thème : l'expression des sentiments (mélancolie, nostalgie, passion...), la nature et l'amour, mais aussi l'engagement dans le combat politique.

L'engagement de Victor Hugo dans le combat politique est notamment marqué par le coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte en 1851. Coup d’État qu'il juge inacceptable, illégitime, écœurant, de part sa violence et tout le sang versé. En opposition avec son oncle Napoléon Ier, pour lequel Victor Hugo voue une véritable admiration tant par sa grandeur politique que pour ses gloires militaires.

Pour son opposition au coup d’État il partira en exil d'abord à Bruxelles puis à Jersey, où il écrira une série de pamphlets et d’œuvres satiriques contre Louis-Napoléon Bonaparte, et notamment l’œuvre Les Châtiments.

Recueil de poèmes satiriques contre le second Empire, publié en 1853.

C'est ainsi que dans notre extrait du poème « Expiation », Hugo nous fait le récit de la défaite de Napoléon Ier lors de la campagne de Russie, et de sa culpabilité face à ses crimes. Ce poème est surtout célèbre pour sa partie sur la guerre de Waterloo.

Contexte Max !

Nous pouvons ainsi nous demander quel est l'intérêt de VH de nous faire le récit de la défaite de Napoléon Ier et de son expiation ?

Nous étudierons ainsi le registre pathétique de la guerre et l'empereur face à l'expiation.

I/ Le registre pathétique de la guerre :

Ce poème est écrit en alexandrin et en rimes suivies et pauvres. Le poème est marqué tout au long de l'extrait par un registre épique qui tourne au pathétique.

Le registre épique du poème est marqué par le champ lexical :

→ de la guerre : « conquête » v1

« chefs » v.7

« la grande armée » v.8

« gens de guerre » v.21

« Boulets, mitrailles, obus » v.15

Ce registre épique est lui-même inclus dans le registre pathétique tout au long du récit.

→ de la peur et de solitude : « procession d'ombres sous le ciel noir » v.23

« effrayants, ténébreux » v.44

« on était seul » v.28

→ de la défaite et de la mort : « vaincu » v.1

« un immense linceul » v.27

« funeste empire » v.29

« tous mouraient » v.55

→ au v37 on a notamment un énumération morbide au « Fuyards, blessés, mourants, caissons, brancards, civières »

Ce registre pathétique est intensifié par la dureté des conditions climatiques.

→ Anaphore de « Il neigeait » v1, 5 10 et au vers 18 « Il neigeait, il neigeait toujours » répétition et accentuation avec adverbe toujours.

→ renforcé par le champs lexical du froid : « blancs de givre », « froide bise », « flocons blancs ».

...

Télécharger au format  txt (6.6 Kb)   pdf (49.9 Kb)   docx (572.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com