LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La vie est un songe, Pedro Calderón de la Barca

Fiche de lecture : La vie est un songe, Pedro Calderón de la Barca. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  19 Décembre 2019  •  Fiche de lecture  •  1 411 Mots (6 Pages)  •  95 Vues

Page 1 sur 6

Fiche de lecture :

La vie est un songe, Pedro Calderón de la Barca

  1. Contexte de l’œuvre

la vie est un songe est une pièce de théâtre espagnole, écrite en 1635. Pedro Calderón de la Barca, poète et dramaturge espagnol est l’auteur de cette oeuvre. Il représente la dernière grande figure espagnole du Siècle d’Or de la littérature espagnole. Cette pièce a été écrite à une époque au cours de laquelle les rois du XVII° siècle: Philippe II, Philippe IV et  Charles II, étaient faibles, ce qui entraîne un déclin économique et politique en Espagne. D’un point de vue littéraire cette oeuvre s’inscrit au sein de l’époque baroque espagnol dont les deux grands courants sont le cultéranisme qui utilise un style maniéré, des métaphores et des références mythologiques et le conceptisme. On retrouve certaines caractéristiques de ce courant chez Calderón. La comédie espagnole est un mélange de théâtre populaire italien, de tragédies classiques et de pièces à thèmes nationaux. En effet, dans la comédie espagnole, on ne retrouve pas de règle des trois unités (temps, lieu, action), ni d’impératif de vraisemblance. Seule la notice de bienséance y demeure dans la mesure où elle illustre un idéal de noblesse commun à toute l’Europe. Elle se compose de trois journées ou trois actes correspondant à l’exposition, au noeud et au dénouement. Elle ne connaît pas de séparation de genre, comédie et tragédie se mêlent dans une même pièce.

  1. Personnages et leur évolution
  • Sigismond fils du roi Basile, est l'héritier du trône de Pologne. il a été emprisonné dans une tour située sur la frontière russe et fut drogué depuis sa naissance car son père a vu des présages funestes lors de sa naissance : il deviendrait un tyran. Son père tente une expérience, en le faisant libérer pour voir comment il se comporte et s’il peut devenir roi. Sigismond a un tel comportement qu’il est renvoyé en prison. L’expérience est un échec.  Après une réflexion lors de son retour en prison, son comportement évolue vers le positif. Il s’agit d’un personnage brut, car il n’a pas reçu d’éducation. Cependant, il réfléchit, apprend de ses erreurs et des situations vécues pour acquérir la sagesse.

  • Rosaura,  est le personnage principal féminin qui unit ses forces avec Sigismond pour empêcher Astolfo de devenir roi et d’épouser Estrella. Quand elle arrive à la cour de Pologne, elle cache son identité, se faisant passer pour un domestique, elle rencontre alors un jeune homme, Sigismond, enchaîné à la porte d'une tour. Elle apprend qu’il est encore plus malheureux qu’elle : il n’a jamais quitté sa tour et la seule personne qu’il voit est Clotaldo, qui l’éduque et le garde. A la fin de la pièce, enfin déclarée noble, elle peut épouser Astolfo. Rosaura est un personnage féminin déterminé. Elle a subi sa condition féminine, mais grâce à sa volonté; elle va échapper à son destin initial.
  • Clotaldo, est un général polonais et le gardien de Sigismond. Il capture Rosaura et Clairon. Il reconnaît l'épée comme étant celle qu'il a laissée en Russie noble, il suppose donc  que Rosaura déguisée est son propre fils. Cependant, le devoir envers son roi scelle ses lèvres. Lorsque Sigismond est renvoyé en prison après avoir vécu des expériences malheureuses à Varsovie, Clotaldo assure au prince que la vie est un rêve et que, dans les rêves, les pensées et les ambitions perverses de l'homme sont incontrôlables. Réveillé, on peut contrôler ses passions et se comporter comme un individu sain d'esprit. Ce personnage incarne un serviteur dévoué mais aussi un père et un homme dont les valeurs au cours du déroulement de la pièce sont remises en cause.
  • Le roi Basilio, est le père de Sigismond. Il est confronté au problème de la succession au trône polonais. Les prétendants sont Astolfo, son neveu et Etoile, sa nièce. Leurs partisans rivaux forment des factions politiques qui vont perturber le pays dans une guerre civile. Convoquant une assemblée, le roi Basilio annonce que son fils, qu’il avait déclaré mort-né, est en fait vivant. Avec le consentement des prétendants, il fera venir le prince et verra quelle sorte de roi il pourrait faire. C’est un monarque savant, autoritaire et un père qui en voulant connaître la vraie nature de son fils va engendrer sa propre perte.
  • Astolfo est un prétendant au trône polonais. En Russie, il avait contracté son mariage avec Rosaura, mais il souhaite maintenant épouser Estrella afin d'être sûr de devenir roi de Pologne. Ce personnage est plus effacé et manque de caractère, il est égoïste.
  • Estrella
  •  est une princesse que Sigismond embrasse, à la consternation des courtisans. Finalement, après sa deuxième visite à la cour, elle devient reine. Elle a un caractère fort et noble.
  1. Les thèmes

La question du pouvoir: Dans cette pièce il y a une lutte constante pour le pouvoir notamment avec le titre de roi de Pologne qui doit être attribué à une personne. Astolfo, le neveu de Basilio et sa nièce, Estrella, veulent s’emparer du trône, jusqu’à ce que le roi Basilio annonce qu’il a un fils légitime, Sigismond emprisonné dans une tour. Celui ci accuse donc son père d’être un tyran car il lui enlève son droit légitime d’héritier en l’enfermant. Lorsqu’il est libéré, il abuse du pouvoir qui est une découverte pour lui. Lors de sa deuxième libération, il a eu le temps de mûrir et cette fois-ci il conquiert le pouvoir, et en l’exerçant en comprend les limites et les contradictions. Il exerce alors très bien son rôle en respectant la population.

...

Télécharger au format  txt (8.5 Kb)   pdf (99.6 Kb)   docx (873.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com