LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

"Cannibales", Régis Jauffret

Fiche : "Cannibales", Régis Jauffret. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  28 Février 2017  •  Fiche  •  558 Mots (3 Pages)  •  892 Vues

Page 1 sur 3

UNE VEANGANCE SAIGNANTE

« Cannibales » de Régis Jauffret

Régis Jauffret,souvent qualifié d'écrivain de la folie et de la cruauté, auteur de nombreux romans parfois inspirés de fait-divers, et dans des textes courts, comme microfictions écrit en 2007. Il aime beaucoup mettre en scène des personnages marqués par la souffrance, l'humiliation ou même des désirs refoulés.[pic 1]

        Tout d'abord cannibale signifie le fait de manger de la chair humaine, ce qui provoque tout de suite de la peur et l'angoisse chez le lecteur, mais qui nous donne envie d'en savoir plus sur ce roman.

        En effet ce roman Cannibales raconte l'histoire d'une jeune femme se nommant Noémie âgée de 24 ans qui échange des lettres avec son ex belle-mère Jeanne, au sujet de sa rupture avec Geoffrey, un architecte, de 52 ans, car elle est folle de rage qu'il est immédiatement tirée un trait sur elle et leur histoire, malgré que se soit-elle qui est rompus avec cet homme. Au début de ce livre, ces deux femmes ont presque de la haine l'une envers l'autre mais ce rapproche au fur et à mesure et après un weekend à Cabourg, plus Noémie était odieuse envers son ex amant Geoffrey plus Jeanne s'attache à elle, elles vont devenir des amoureuses passionnées " un coup de foudre crapuleux entre une vieille dame et une jeune sortant de l'œuf réunies par le désamour d'un homme qu'elles ont peut être aimé un jadis ou naguère ". Les deux femmes ont l'idée peu banal de se venger des hommes qui les ont fait souffrir et donc de faire de Geoffrey un festin alimentaire, allant même jusqu’à s'imaginer l'assassinat de l'homme et s'imaginant manger " sa chair au feu de bois ", ce qui peut paraître très étrange au premiers abords car comment une mère peut-elle envisager de tuer son propre fils et d'ensuite le manger jusqu’à l'os ? Mais au fil du roman, on comprend de mieux en mieux leurs envies de dévorer Geoffrey. Un plan diabolique se mêle entre cette mère et cette jeune femme. Plusieurs questions nous viennent alors à l'esprit.... Arriverons-t-elles à tuer cet homme ? Comment préparent-elles leur coup monté ? Ou encore comment l'architecte Geoffrey va-t-il s'en sortir dans cette histoire ?…

        C'est un petit roman qui de part son titre assez effrayant est très simple et très rapide à lire grâce au nombre très réduit des personnages, mais pour certains lecteurs comme moi il est peut être dure de tout comprendre dès le début car nous entrons directement dans la conversation entre Jeanne et Noémie où celle-ci va s'escuser d'avoir quitté Geoffrey de plus, si nous ne sommes pas habituer à des histoires épistolaires. On peut observer aussi que l'auteur n'a pas prit comme le nom de " Geoffrey " au hasard et a voulu ce mettre dans le rôle du personnage tout en se placant du côté des femmes. Il utilise des propos presque surréalistes et ne mâche pas ses mots pour exprimer le ressentit des personnages. De nombreux termes péjoratifs sont appliquer ainsi que de multiples métaphores. Avec ces lettres les personnages deviennent attachant et plus nous rentrons dans l'histoire plus nous avons qu'une seule envie de dévorer le livre jusqu'à la fin.

Océane Moukouangala

3112 signes

...

Télécharger au format  txt (3.2 Kb)   pdf (95.8 Kb)   docx (19.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com