LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Anglais: étude d'un article dont le titre est " Online social : networking : for better or worse ? "

Fiche : Anglais: étude d'un article dont le titre est " Online social : networking : for better or worse ? ". Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  18 Mai 2013  •  Fiche  •  996 Mots (4 Pages)  •  658 Vues

Page 1 sur 4

Partie 1

Ce document est un article dont le titre est " Online social : networking : for better or worse ? ".

Il parle des réseaux sociaux sur internet, en abordant leurs aspects positifs et négatifs. Il se décompose en cinq parties : les utilisateurs de réseaux sociaux, une définition de twitter, une présentation du 2.0, les réseaux sociaux et le monde du travail, et enfin l'utilité des réseaux sociaux pour les petites entreprises.

Cet article commence par montrer l'ampleur que prennent les réseaux sociaux grâce à leur facilité d'utilisation et leur sécurité. Tout ces réseaux sont utilisés par un large panel d'internautes, de tout les pays, de tout âges et de toutes professions. Facebook reste le plus utilisé avec plus de 350 millions d'utilisateurs.

Twitter se défend bien aussi, c'est un outil de réseau social et de microblogging. Il permet à 4,3 millions d'utilisateurs d'envoyer des messages brefs via internet.

De plus, certains projets se mettent en place comme 2.0 et sont destinés aux entreprises. Il permettrait aux professionnels de communiquer et d'accéder à des opportunités de carrière.

Cependant, les réseaux sociaux n'ont pas toujours une bonne image dans le monde de l'entreprise. Selon " IT company Morse " l'utilisation de ces réseaux au travail couterait 1,4 milliard de livres à l'économie britannique en perte de productivité. L'autre crainte est la divulgation des informations privées des entreprises. Il est donc maintenant fréquent de voir des entreprises bloquer l'accès aux réseaux sociaux sur le lieu de travail. Mais désormais, les entreprises peuvent utiliser les réseaux dans leur recherche d'employés par exemple.

Le document se termine en parlant de ces réseaux sociaux pour les petites entreprises. En effet, ils peuvent s'avérer très utiles en matière, de communication, promotion ou encore de publicité pour des entreprises avec peu de moyens. Mais pourtant, d'après un sondage, peu d'entreprises utilisent cet outil de communication.

Tout ces éléments nous font donc nous poser des questions à savoir si ces réseaux sont de bonnes ou de mauvaises choses ?! Tout dépend de leurs utilisations.

Le deuxième document se sinde en deux parties " Sociable type " et " who will be my friend ". Il s'agit essentiellement de statistiques pour comparer plusieurs pays et plusieurs sites de réseaux sociaux en ligne.

Le premier traite du temps passé sur les réseaux en octobre 2009, l'Australie, la Grande-Bretagne et l'Italie sont en tête avec près de 7h par utilisateur. On retrouve le Japon, la France et l'Allemagne bien plus loin avec 3h par utilisateur.

Le deuxième traite du nombre de visiteurs de réseaux sociaux pour octobre 2009 toujours Facebook est devant le reste avec environ 420 millions de visiteurs, windows live arrive à la deuxième place avec quasiment 170 millions de visiteurs. Les derniers sont DeviantArt et Linkedin avec 30 millions pour octobre 2009.

Le dernier document montre la page d'accueil du site Power Electric, mise à jour le 1er décembre 2010. C'est également un bulletin d'actualité ou José Marquez, représentant des médias sociaux, argumente sur les actions et nouveautés de Power Electric. Il parle des subventions accordées aux écoles par Power Electric, l'utilisation de Twitter dans leur démarche et de la difficulté hivernale.

Power Electric invite la clientèle

...

Télécharger au format  txt (6.3 Kb)   pdf (84.6 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com