LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Tirade de l'inconstance, dom juan

Commentaire de texte : Tirade de l'inconstance, dom juan. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  31 Mars 2019  •  Commentaire de texte  •  1 143 Mots (5 Pages)  •  2 249 Vues

Page 1 sur 5

Molière, Dom Juan, I, 2 : Tirade sur l’inconstance

I/ Première approche du texte

  • Sous le modèle del Burlador de Sevilla, de Tirso de Molina en 1616
  • Epoque Classique, sous Louis XIV. Parti des dévots très actif dans la censure : Tartuffe de Molière censurée un an auparavant car critique explicite du clergé
  • Molière, ou Jean-Baptiste Poquelin, comédien et dramaturge français du XVIIème siècle. Il peint les mœurs de la société de l’époque, n'épargnant guère que les ecclésiastiques et les hauts dignitaires de la monarchie, pour le plus grand plaisir de son public, tant à la cour qu'à la ville.
  • Dom Juan (1664), que Molière caractérise comme étant une comédie mettant en scène le personnage de Dom Juan dans ses dernières heures, ainsi que Sganarelle, son valet moralisateur et indigné par l’attitude libertine et provocatrice de son maître qui n'échappera pas à la vengeance du Ciel.

II/Caractérisation du passage

  • Tirade en prose prononcée par Dom Juan lors de la deuxième scène du premier acte. On est encore à l’exposition, il s’agit la première apparition du personnage sur scène.
  • Discours au cours duquel Dom Juan présente sa vision de l’amour. Fidèle à la description de son valet, il prône la liberté d’esprit et méprise la fidélité.
  • Ainsi, il s’agit d’un discours argumentatif visant à affirmer son opinion et convaincre son locuteur d’adopter, ou du moins de tolérer et comprendre ce mode de vie.
  • Le registre est comique d’une certaine manière : si l’on prend en compte les circonstances de l’époque, on peut penser qu’il s’agit d’une provocation du parti dévot et également l’absurdité (encore une fois, pour l’époque) de la cause défendue (= l’inconstance), allant à l’encontre des mœurs de l’époque 
  • Ainsi le discours serait argumentatif, et permettrait de dresser le premier portrait indirect de Dom Juan, un libertin de mœurs.
  • Ce texte s’articule en trois parties, permettant de dépeindre la vision de l’amour par Dom Juan, en présentant d’abord une critique de la fidélité, suivit de (et s’opposant à) un éloge de la liberté d’esprit, et enfin la conquête amoureuse selon Dom Juan.

III/ Annonce du plan et problématique

  • Un discours argumentatif dressant le portrait d’un libertin et sa vision de l’amour de par sa construction
  • Quel portrait de Dom Juan ressort à travers ce discours ?

Citation

Procédé

Interprétation

« Quoi ? »

Interjection

Lyrisme des sentiments et indignation

« tu veux »

Pronom « tu » suivi d’un verbe de volonté

Créer des remords chez Sganarelle + une part de responsabilité

« se lier »

Verbe pronominal d’appartenance

Idée d’emprisonnement et de perte de liberté associée au mariage

« demeurer »

Verbe connoté aux notions de permanence et d’habitude

Monotonie due à la fidélité

« objet »

Métaphore associant les femmes à des objets

Matérialisation des « femmes objets »

« nous prend »

Verbe pronominal, appartenance

Souligne la possession et la perte d’individualité liée à la fidélité et à la constance

« renonce au monde »

Verbe « renoncer » suivi d’une métonymie exagérative

Privation associé à la fidélité

« n’ait […] plus »

Forme négative

Privation

« la belle chose »

Désignation ironique, antithèse

Appuie sur l’absurdité du discours, se moque des défenseurs de la fidélité

« faux honneur d’être fidèle »

Opposition des termes « faux » et « honneur »

Montre une certaine hypocrisie de la part des personnes constantes

« s’ensevelir »

Verbe pronominal

Passivité et emprisonnement, perte de liberté

« une passion »

Vocabulaire du désir amoureux, au singulier

Privation car unique mais aussi exaltations des sentiments (amour passionnel)

« mort / jeunesse »

« … à toutes les beautés »

Opposition de mort et jeunesse et métonymie, figure exagération

Image qui montre la privation de « tout » (exagéré)

« les yeux »

Lexique des sens

Attachement aux choses matérielles

« non, non »

Négation insistée

Refus de se plier aux principes de la fidélité

« des ridicules »

Désignation péjorative, moqueuse

Met en tort et se rit des défenseurs de la fidélité

« toutes les belles »

Métonymie exagérative

Volonté de profiter de tout

« le droit »

Lexique du droit

Légitimation des conquêtes

« nous charmer »

Verbe pronominal

Dimension magique, le charme = le sortilège, passivité (car pronominal) => cède à la tentation magique

« ne doit point dérober»

Négation suivit du verbe « dérober » au sens du vol, le délit

Légitimation des conquêtes

« juste »

Champ lexical de la justice

Légitimation des conquêtes

« elles ont »

Verbe avoir

Emprise des femmes sur Dom Juan, tentation

« la beauté »

Lexique de l’apparence

Attachement au physique

« me ravit »

Verbe pronominal

Sens passif, cède à la tentation

« je cède facilement »

Verbe au présent de vérité générale suivit de l’adverbe « facilement »

Cède à la tentation

« douce violence »

Oxymore

Vision de l’amour par Dom Juan

« n’engage point »

Verbe « engager » + négation

Homme de peu de parole

« une belle »

Désignation pour une femme, basée sur l’apparence de celle-ci

Attachement au physique

« injustice »

Champ lexical de la justice

Légitimation des conquêtes

« des yeux »

Métonymie : tout le corps, lexique des sens

Attachement aux choses matérielles et aux apparences

«la nature nous oblige »

Verbe au sens passif

Force supérieur, légitimation des conquêtes car elles répondent à un ordre donné par « la nature »

« je ne puis »

Négation + verbe de possibilité

Impossibilité de refus

« un beau visage »

Métonymie désignant une femme en entier, et non pas son visage seul

Réduction de la femme à un « visage » et attachement au physique

« des charmes »

Lexique fantastique, magique

Emprise presque magique de la beauté sur Dom Juan

« le plaisir »

Lexique associé aux divertissements

Mise en avant du plaisir par Dom Juan

« le changement »

Nom

Idée d’instabilité

« goûte »

Lexique associé au sens

Attachement aux choses matérielles

« extrême »

Adjectif au sens hyperbolique

La démesure, l’exagération pour convaincre

« par cents hommages »

Exagération

Technique de séduction

« une jeune beauté », « une belle personne »

Désignation de la femme de par son apparence

Attachement aux choses matérielles

« combattre » « vaincre » « forcer »

Lexique de la bataille

Séduction vue comme un combat guerrier

« par des transports, par des larmes et des soupirs »

Enumération

Procédés utilisées pour la séduction

« rendre les armes »

Expressions associée à la défaite

Vision de la séduction comme d’une bataille

« résistance » x2 « oppose »

Vocabulaire de a résistance

La conquête vue comme un défi

« envie »

Lexique associé au plaisir

Mise en avant du plaisir par Dom Juan

« maître »

Désignation marquant la supériorité

?

« la passion »

Lexique lié au plaisir/divertissement

Mise en avant du plaisir

« tranquillité »

Connotation : monotonie, sans changement

Monotonie

« objet »

Désigne une femme, encore

Matérialisation de la femme objet, attachement aux choses matérielles

« désirs »

Lexique du divertissement

Mise en avant du plaisir par Dom Juan

« charmes attrayants »

Lexique magique

Emprise presque magique de la beauté sur Dom Juan

« rien de si doux »

Superlatif, et exagération

Visant à convaincre et séduire le locuteur

« triompher » « victoire » x3  « conquérants »

Lexique associé à a victoire

Combat guerrier

« l’ambition » « étendre »

Idée de grandeur et d’extension

Volonté de conquérir

« aimer toute la terre »

Métonymie exagérative

Excès du personnage

« comme Alexandre »

Comparaison à Alexandre le Grand

Volonté de grandeur

        

...

Télécharger au format  txt (8.3 Kb)   pdf (126.4 Kb)   docx (374.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com