LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Révolution française et l’Empire, une nouvelle conception de la nation

Analyse sectorielle : La Révolution française et l’Empire, une nouvelle conception de la nation. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  21 Septembre 2022  •  Analyse sectorielle  •  641 Mots (3 Pages)  •  60 Vues

Page 1 sur 3

1ère Générale-Histoire : La Révolution française et l’Empire, une nouvelle conception de la nation

Nom :

Prénom :

Classe :

Le procès de Louis XVI : un acte politique d’une république naissante (dossier p28-29)

Rédiger une synthèse :

Capacités et méthodes :

-Identifier et expliciter les dates et acteurs clés des grands événements.

-Mettre une figure en perspective.

-identifier et expliciter les dates et les acteurs des grands évènements

-utiliser une approche historique pour mener une analyse ou construire une argumentation

-Utiliser une approche historique pour mener une analyse ou construire une argumentation.

-Identifier et évaluer les ressources pertinentes en histoire-géographie.

Consigne :

A l’aide de la page sur le procès de Louis XVI du Ministère de la Justice, rédigez une synthèse de 15 à 20 lignes sur cet évènement en tenant compte des différentes étapes chronologiques, des motifs et des enjeux politiques pour la Ière République, et des conséquences.

  • Page du Ministère de la Justice : http://www.justice.gouv.fr/histoire-et-patrimoine-10050/proces-historiques-10411/le-proces-de-louis-xvi-22604.html

La synthèse est à rendre par le lien « Remise en ligne d’un devoir » sur e-lyco (mail interdit) avant le prochain cours.

Ma synthèse : Après l’insurrection du 10 août 1792 où le roi perdit donc ses derniers pouvoirs, Louis XVI et sa famille sont incarcérés à la prison du temple, à Paris. Cette date importante marque officiellement la fin de la monarchie en France. Après son incarcération, certains députés étaient pour condamner le roi d’un sursis temporaire et d’autres députés voulaient sa mort. Le 20 novembre 1792, des documents compromettants Louis XVI sont découvert : le procès de Louis XVI est nécessaire. La première principale accusation visant le roi est la trahison : elle repose en particulier sur la tentative de fuite de la famille royale à Varennes en juin 1791, événement qui suscite la défiance irréversible d’une large part de la population et met au jour l’hypocrisie du roi. Les liens qu’il avait avec la Contre-Révolution est la deuxième principale accusation le visant : le roi utilisait des fonds publics pour financer la contre-révolution, Il a envoyé 3 commissaires royaux à Arles pour justifier certains actes contre-révolutionnaires au lieu de les réprimer…

Les députés se questionnent s’il fallait juger Louis XVI comme un citoyen ou comme un roi car selon la Constitution du 3 septembre 1791, qui était en place lors du procès du roi, : "la personne du roi [était] inviolable et sacrée". Selon certains députés comme Robespierre, la République ne peut survivre quand celui qui incarne la royauté est toujours vivant, coupable en outre de guerre et de répression. La possibilité de juger le roi fut légalement validée par la Convention.

 Le 12 décembre 1792, le roi s’entoure d’un conseil de défense composé de 3 juristes célèbres afin d’assurer une bonne défense au roi lors de son procès. Le 26 décembre, le roi et ses avocats sont entendus par la Convention : le roi prononce un dernier discours sur son procès en disant que sa défense a été très bien prise par ses avocats et il nie « avoir voulu répandre le sang du peuple ».

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (59.8 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com