LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

150 ans de croissance économique

Analyse sectorielle : 150 ans de croissance économique. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  12 Novembre 2018  •  Analyse sectorielle  •  2 938 Mots (12 Pages)  •  274 Vues

Page 1 sur 12

Séance 1: 150 ans de croissance économique

Pbl : quelles sont les différentes phases de croissance depuis 1850 ?

intro : si la croissance économique est un phénomène ancien, son arnpieur a varié dans le temps et l'espace, entre crise, récession et forte croissance, sans aucun modèle linéaire. Les sociétés vont, à des degrés divers être affectées en profondeur, par d'importantes modifications. « L'économie-monde», puis la mondialisation, vont peu à peu contribuer à diffuser ce phénomène sur une grande partie de la planète.

I Un phénomène cyclique, une longue phase de croissance entrecoupée de crise jusqu'en 1945

Reprise de frise : description du phénomène : D'où part la croissance ? Est-elle régulière ? Quels pays affecte-t-elle ? Quels sont les phénomènes les plus remarquables ?

- Elle est peu intense à l'échelle du monde, puis la phase d'expansion économique permet sa diffusion à de plus nombreux pays (doc.l p 20) mais Gde dépression et crise de 29 (doc p 24-25) stoppe cette première phase.

L'expo universelle symbolise la domination anglaise sur le monde, grâce à la précocité de son industrialisation (berceau de la Première Révolution Inclus) puis cette croissance touche surtout l'Europe de l'ouest et les USA et USA (Triade aujourd'hui) et à un degré moindre la Russie et la Chine). L'automobile, les chemins de fer, le creusement des canaux, l'amélioration des performances des bateaux permettent de commercer plus vite et plus loin (expansion). La crise de 29 frappe durablement l'économie mondiale.

Sur quels types d'innovation repose la croissance ? Que permettent-elles ? doc.l p 22

Innovations à la base des trois révolutions indus, On construit et produit plus vite et à moindre coût, on est plus rapidement en relation avec l'extérieur.


II ne faut pas réduire les origines de la croissance aux innovations; néanmoins elles restent des éléments explicatifs majeurs, Les innovations permettent un dynamisme économique synonyme de croissance (comme la découverte d'or, San Francisco), puis la saturation du marché va générer une phase de crise ou de récession jusque ce qu'à ce qu'une nouvelle innovation génère une nouvelle phase de croissance. Certaines politiques économiques, comme le New Deal aux Etats-Unis dans les années 30 avec Roosevelt par exemple vont créer "une relance" économique capable d'insuffler une nouvelle phase de croissance.

 II Les «30 Glorieuses » : une phase de croissance intense

Etude p 28-29 : doc 1 p 28-29 où la croissance est-elle la plus forte ? Pourquoi ?

Doc3 : pourquoi l'auteur parle-t-il de « temps d'abondance » par rapport aux périodes antérieures et postérieures ?

Doc.5 p 29 ; quelle est la mutation majeure de l'économie ? Doc2 quelles sont les caractéristiques du modèle évoquée par la sculpture ?

• Une croissance spectaculaire. Après la guerre de 1939-1945, la reconstruction de l'Europe et du Japon est facilitée par l'aide américaine. L'agriculture se modernise, les services se développent, mais l'industrie reste le moteur de la croissance. Le pétrole, bon marché, devient une matière première essentielle. La généralisation du fordisme et le libre-échange stimulent la production. Le taux de croissance des PDEM est de 5% par an, celui des pays en développement de 3%.

• Une société de consommation. Les salariés des PDEM, bénéficiant du plein emploi, reçoivent une part notable de la richesse produite. Ils l'utilisent pour consommer, ce qui stimule la production. L'essor du crédit et des grandes surfaces favorise la consommation de masse. Les ménages s'offrent voiture, téléviseur, appareils ménagers et logement confortable.

II Vers un autre mode de croissance (1973-2010)

doc.2 p 31 : a partir de quand se manifeste le chômage ? Avec quel évènement peut-il être mis en relation ?

Doc.1 p 38-39 :

• La fin du miracle. La remise en question des accords de Bretton Woods en 1971 entraîne un désordre monétaire qui gêne les échanges mondiaux. Deux chocs pétroliers en 1973 et 1979 causent une brutale hausse des prix de l'énergie et des coûts de fabrication, ce qui fragilise encore les économies. En outre, le travailleur supporte moins bien les cadences exigées par le fordisme. L'inflation dépasse 10%, la production diminue et le chômage renaît.

• De nouveaux pôles de croissance. L'économie mondiale surmonte ces difficultés, mais le surendettement et la spéculation causent d'autres crises. De 2007 à 2009, le monde subit la plus grave récession depuis 1929. Cependant, à chaque crise, la poursuite de l'industrialisation des pays en développement, les innovations (technologies de l'information, biotechnologies, etc.) et l'intervention des États permettent la reprise économique. Depuis 1973,le PIB croît lentement (moins de 2% par an) dans les PDEM où les chômeurs et les exclus restent nombreux. En revanche, les pays en développement sont très dynamiques : le PIB chinois progresse de 9% par an depuis 1973.

• Vers un développement durable. La diffusion du modèle de croissance des PDEM dans le monde pose problème. Les géants démographiques en essor (Inde, Chine) ont des besoins énormes. Or les énergies fossiles, comme le pétrole, se tarissent et la pollution provoque un réchauffement climatique. Il faut désormais concilier croissance et respect de l'environnement.

Séance 2 Cours prof

Une croissance basée sur l'industrie

pbl : comment l'industrie va-t-elle entretenir la croissance mondiale ?

I une succession d'innovation depuis 1850

Doc.3 : En mettant en relation le document 3 et la frise chronologique, expliquez comment les innovations vont dynamiser le processus de croissance.

Les innovations sont à la base des trois RI. On peut cependant considérer que la 3ème RI repose sur l'informatique (tertiaire) mais que les retombées industrielles sont indiscutables. A partir des années 50, le rythme des innovations va considérablement s'accélérer. Cependant, c'est l'ensemble des économies et des sociétés qui se sont profondément modifiées pour permettre le maintien de la dynamique de croissance. La standardisation des pièces, le taylorisme, le fordisme (OST) vont contribuer à diminuer le coût de production et augmenter les volumes de production. Aujourd'hui, les technologies de l'information et de la communication (informatique, Internet, téléphonie mobile, etc.) révolutionnent l'économie. La robotisation et la gestion assistée par ordinateur diminuent le besoin en main-d'oeuvre et conduisent à la fin du fordisme (doc.4).

...

Télécharger au format  txt (20.1 Kb)   pdf (197.3 Kb)   docx (19.4 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com