LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche de lecture ass

Fiche de lecture : Fiche de lecture ass. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  22 Février 2019  •  Fiche de lecture  •  1 739 Mots (7 Pages)  •  75 Vues

Page 1 sur 7

Introduction :

Serge Hefez est né le 11 février 1955 à Alexandrie en Egypte. C’est un médecin psychiatre des hôpitaux, qui exerce avant tout en tant que psychanalyste, thérapeute familial et conjugal. Il est responsable de l’Unité de thérapie familiale dans le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, où il reçoit aussi depuis 2014 des jeunes confrontés à la radicalisation. Il supervise l’équipe du Centre de Prévention des Dérives Sectaires liées à l’Islam, dirigé par Dounia BOUZAR, avec qui il a écrit un ouvrage « Je rêvais d’un autre monde, la folie adolescente au temps de Daesh ». Il est également spécialiste du VIH et dirige l’Espace Social et Psychologique d’Aide aux personnes touchés par le Sida, les problèmes de sexualité ou encore sur la problématique liée à la toxicomanie (ESPAS). Il intervient aussi à l’Institut National pour l’Education à la Santé, dans des colloques nationaux et internationaux au sujet des problématiques du couple et de la famille. Il a été l’auteur de plusieurs séries documentaire sur la chaîne France 5, chroniqueur au « Journal de la Santé », dans « On n’est pas que des parents » et dans l’émission « Le grand 8 » sur D8. Il intervient régulièrement dans la presse écrite au travers d’articles et a collaboré avec Libération, pour qui il a créé et anime un blog. Cet auteur a été producteur chez France Culture et participe à une émission de radio sur France Inter. Il s’est aussi essayé au cinéma en 2013, où il a tenu le rôle d’un psychiatre dans le film Jeune et Jolie de François Ozon.

Il fait partie des intellectuels et personnalités juives européennes ayant appelé le 3 Mai 2010 à la signature de « l’Appel à la raison » sous le sigle J-Call.

Son expérience professionnelle l’a conduit à écrire plusieurs ouvrages, parfois en collaboration avec d’autres auteurs tels que Marcel RUFO, Danièle Laufer ou encore Didier Destal. Il en a rédigé une quinzaine, traitant tantôt de la vie de couple, tel que « Toi, moi et l’amour ». Mais aussi de la dépendance à la marijuana, dans son livre « Un écran de fumée ». A également réalisé des essais, abordant le sujet des relations conjugales et familiales dans « La danse du couple » ou encore « Quand la famille s’emmêle ». Ces derniers ont connu un très vif succès et ont d’ailleurs été traduit en plusieurs langues. Publié pour la première fois le 13/10/2004 en 309 pages aux Editions Hachette, l’ouvrage « Quand la famille s’emmêle » que nous allons aborder dans ce document, est arrivé à une époque où la famille est en plein questionnement, remodelage, où les mentalités évoluent notamment en ce qui concerne les « nouvelles familles » (recomposées, homosexuelles, adoptives, le recours à la PMA …). Il analyse à la manière d’un sociologue mêlé à celle d’un ethnologue tout en étant pédagogue, les liens qui unissent ou désunissent les protagonistes des familles qui viennent le consulter dans le cadre de thérapie.

Le thème et le résumé / Synthèse de l’ouvrage :

Cet ouvrage traite de la famille. Plus précisément des liens qui unissent ou désunissent les membres d’une famille au travers d’une problématique rencontrée par l’un de ses membres, en général un enfant, touchant ainsi tout le clan.

Il démontre par le biais d’histoires vécues en tant que thérapeute familiale, que les familles d’aujourd’hui sont en souffrance, malgré une quête de bonheur à tout prix et de resserrement des liens familiaux. L’image de la famille « ricoré » rôde, tel un spectre dans tous les esprits. Mais, l’évolution de notre société a engendré un ensemble de changement qui ont bouleversé les représentations familiales.

Ce livre permet à des familles de comprendre d’une part qu’elles ne sont pas seules à traverser des difficultés, à idéaliser la famille, à être déçues ou perdues face à un obstacle. D’autre part, que les parents sont souvent à l’origine des maux de leurs enfants, car ces derniers ont tendance à reproduire inconsciemment les souffrances passées de leurs parents, qu’il y a toujours des solutions, et que celles-ci résident dans l’écoute mutuelle, dans l’exploration de l’histoire familiale, de façon à comprendre et donc de fait, apaiser les relations au sein du clan.

Cet ouvrage est intéressant, car il parle d’un phénomène de société qui touche tout un chacun, donc forcément de nous, lecteurs qui composons cette société. Il est facile de s’identifier, de s’interroger face à une histoire familiale analysée dans le livre, à une idée, une notion ou encore une pensée que l’auteur explique et argumente. Il démontre surtout que les tensions au sein de la famille n’épargnent personne, il n’y a pas de distinction de race, d’origine ni même de religion.

A travers la lecture de l’ouvrage, l’auteur soulève de nombreux phénomènes qui « ravagent » la famille d’aujourd’hui. Il débute son essai en parlant du principe et de l’intérêt de la thérapie familiale. Il analyse et développe des notions, des concepts qui entravent les relations comme la mutation des rôles des hommes et des femmes dans la société donc du rôle de père et de mère. Il évoque le principe de la recomposition familiale, de la place des enfants « rois », de l’enfoncement de la famille dans de mauvaises habitudes, des disputes de couple

...

Télécharger au format  txt (10.9 Kb)   pdf (45.4 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com